C’est un des avions de tourisme les plus répandus sur la planète avec plus de 32500 exemplaires produits depuis les années 1960. La Federal Aviation Administration vient d’annoncer qu’une inspection de tous les monomoteurs Piper PA-28 actuellement en état de vol devait avoir lieu au plus vite. Le souci repéré concerne le sélecteur de réservoir de carburants dans le cockpit de l’avion.

Il semble que certaines étiquettes n’aient pas été fixées correctement au niveau du poste de pilotage. La FAA estime que le problème est suffisamment grave pour en aviser les près de 20000 propriétaires de cet avion de tourisme de légende. Et ceci concerne aussi bien les avions immatriculés aux États-Unis autant qu’ailleurs dans le monde. Cependant cet avis ne concerne pas les machines produites sous licence en Argentine par ENAER et au Brésil par Embraer.

En fait, cette annonce est la partie émergée de l’iceberg. En effet, les versions les plus anciennes du Piper PA-28 sont depuis quelques temps dans le collimateur de l’aviation civile américaine pour une série d’accidents plus ou moins grave sur le territoire américain, mais pas que. Plusieurs d’ailleurs ont coûté la vie à leurs pilotes et parfois passagers. Cependant, il n’est pas aussi simple que ça pour les agents fédéraux de Washington de retirer la certification à un avion aussi omniprésent dans le ciel américain. Alors ils mettent la pression sur les propriétaires. Et beaucoup aux États-Unis trouvent que la puissante Federal Aviation Administration met des moyens particulièrement lourds autour d’une simple directive.

Il est à noter que pour l’instant les autres administrations d’aviation civile dans le monde n’ont pas émis de telles directives concernant le Piper PA-28.

Photo © Wikimédia Commons.

Publicité

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom