L’annonce a été faite avec la plus grande discrétion il y a maintenant quelques semaines. L’état-major marocain a présenté une demande auprès de Lockheed-Martin afin de se doter de douze chasseurs multirôles F-16 Fighting Falcon supplémentaires, afin de renforcer son aviation militaire. Dans l’absolu les aviateurs marocains aimeraient se doter de la version F-16V Viper.

Actuellement ce sont vint-trois Lockheed-Martin F-16C/D Fighting Falcon au standard Block 52+ qui sont en dotation au Maroc. Des avions dont six exemplaires étaient jusqu’au mois dernier engagés dans la guerre contre les milices tribales houties au Yémen. On se souvient d’ailleurs que le Maroc y avait perdu un de ses avions en mai 2015.

Or désormais ce sont donc des Lockheed-Martin F-16V Viper, la toute dernière évolution du vénérable Fighting Falcon, que les Marocains veulent acquérir au nombre de douze exemplaires, tous des monoplaces. Des avions qui permettraient à ce pays de rééquilibrer un peu la balance régionale en Afrique du nord face au voisin algérien lourdement équipé par l’Union Soviétique et aujourd’hui la Russie. Mais surtout ces douze F-16V permettraient aux Marocains de mettre à la retraite une partie de leurs Northrop F-5E Tiger II en service depuis la fin des années 1970 et jamais modernisés depuis. Des avions actuellement difficiles à mettre en ligne notamment pour les missions de défense aérienne.

Une telle acquisition d’avions de combat est cependant assujettie à divers accords diplomatiques et politiques américains, notamment ceux relatifs au congrès. On sait que c’est directement le chef d’état-major de l’aviation marocaine qui négocie avec les plus hautes instances militaires du Pentagone afin de faire pencher la balance en sa faveur. Pour mémoire le Maroc est un des plus fidèles alliés des États-Unis en Afrique du nord avec au sein de son arsenal aérien plusieurs types différents d’avions et d’hélicoptères conçus et construits aux États-Unis.
Une fidélité qui devrait en toutes logiques faire pencher la balance en faveur de ce désir d’acheter des F-16V Viper.

Photo © US Air Force.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom