Pour ce nouvel opus de notre saga sur les forces aériennes retour vers le Vieux Continent et passage vers les forces aéronavales au travers de la petite Armada Española, c’est à dire l’aéronavale espagnole. Beaucoup moins puissante que ses homologues britanniques et françaises elle possède cependant une capacité offensive réelle grâce à sa poignée d’avions d’attaque.

Vous remarquerez également que sa livrée est assez terne, logique puisqu’elle est à basse visibilité. L’Armada Española dispose d’une capacité opérationnelle avérée grâce à l’emploi à partir du porte-aéronefs Juan Carlos I ou bien de navires comme les deux bâtiments de projection de classe Galicia (proche des anciens navires français de classe Foudre) ou encore les frégates de classe Álvaro de Bazán. Des possibilités d’embarquement qui font de l’aéronavale espagnole une petite force ayant de réelles capacités hauturières.
Focus donc sur cette force pas comme les autres.

  • L’Agusta-Bell AB-212, hélicoptère de lutte anti-sous-marine et de recherches-sauvetages en mer, présent au printemps 2018 à hauteur de sept exemplaires de la version AB-212ASW.

  • Le Cessna 550 Citation II, avion de cartographie aérienne et de liaisons rapides, présent au printemps 2018 à hauteur de trois exemplaires des versions Citation II-S et Citation II-SP.

  • Le Cessna 650 Citation VII, avion de transport d’état-major et d’évacuation sanitaire, présent au printemps 2018 à hauteur d’un unique exemplaire de la version Citation VII-A.

  • Le McDonnell Douglas EAV-8 Matador II, avion embarqué d’attaque au sol et de défense aérienne, présent au printemps 2018 à hauteur de 10 exemplaires de la version EAV-8B.

  • Le McDonnell Douglas MD-500 Loach, hélicoptère d’entraînement et de liaisons, présent au printemps 2018 à hauteur de six exemplaires de la version MD-500EM.

  • Le McDonnell Douglas TAV-8 Harrier II, avion embarqué d’entraînement avancé et de défense aérienne, présent au printemps 2018 à hauteur de trois exemplaires de la version TAV-8B.

  • Le Sikorsky SH-3 Sea King, hélicoptère de veille radar et de transport de troupes, présent au printemps 2018 à hauteur de neuf exemplaires des versions SH-3H et SH-3H(AEW).

  • Le Sikorsky SH-60 Seahawk, hélicoptère de combat naval, présent au printemps 2018 à hauteur de 12 exemplaires de la version SH-60F.

Comme vous l’aurez remarqué cette force aéronavale ne dispose pas de moyens particulièrement lourd mais parfaitement adapté à sa capacité opérationnelle. Rapportée à sa population c’est même une des plus petites aéronavales existantes. Néanmoins elle assure régulièrement des missions de souveraineté et participe fréquemment aux exercices navales en Atlantique et en Méditerranée.

Publicité

3 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom