La compagnie aérienne émiratie se prépare à un été de galères. Emirates a annoncé d’importantes immobilisations de ses avions de ligne en raison d’un déficit de personnels à bord des cockpits, sans cependant encore parler d’annulations de vols. La situation ne devrait pas revenir à la normale avant l’automne 2018.

En fait après avoir été pendant de nombreuses années l’une des compagnies les plus attractives pour les personnels navigants techniques Emirates subit désormais de plein fouet la concurrence des compagnies aériennes chinoises. La croissance que connait celles-ci est telle que ces transporteurs n’hésitent pas à recruter tous azimuts largement au-delà de la Chine. Et la compagnie émiratie en paye les frais.

Du coup entre quinze et vingt Airbus A380 et Boeing 777 seront immobilisés sur les pistes de l’aéroport international de Dubaï durant une bonne partie des mois de mai, juin, juillet, août, et septembre 2018. La situation ne devrait revenir à la normale qu’en octobre de cette année avec la sortie d’une promotion de jeunes pilotes de lignes formés directement par la compagnie aérienne.

Il semble qu’actuellement ce soit donc environ 120 à 150 pilotes de ligne qui soient attendus par Emirates, de quoi laisser présager un été difficile pour les personnels du transporteur. Emirates est actuellement une des compagnies aériennes les plus performantes.

Photo © Wikimédia commons.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom