Petit sujet divertissant en ce milieu de semaine pour souligner l’anniversaire d’un des plus célèbres super-héros américains : Batman ! Cette année en effet nous célébrons les 80 ans du célèbre justicier de Gotham City, l’occasion pour le festival international de la BD d’Angoulême de lui offrir une exposition à la hauteur de son charisme et de son succès. Et pour nous autres à AvionsLégendaires de vous (re)présenter un de ses plus célèbres véhicules : le Batwing. Alors accrochez votre ceinture car on va décoller !

Avant le Batwing, il y eut donc le Batplane.

Car c’est très rapidement que cet avion est apparu dans l’arsenal du super héros : en 1942 soit trois ans après sa naissance. Le milliardaire Bruce Wayne s’était fabriqué un avion à la hauteur de sa mégalomanie. Dans un premier temps il n’a rien de transcendant, et s’appelle le Batplane. C’est véritablement dans les années 1960 que nait le Batwing avec l’architecture qu’on lui connait : les ailes de chauve-souris et le symbole même du super-héros.

Et ce Batwing est un véritable concentré de technologie : supersonique, armé de missiles «à têtes chercheuses» aussi bien air-air que air-sol ou encore de torpilles, et doté bien entendu d’une avionique top niveau comme la vision nocturne. Sans compter qu’il peut posséder un siège éjectable, juste au cas où.

La forme générale du Batwing est demeurée quasiment la même jusqu’à la fin des années 1990 avant que certains dessinateurs décident, sans grand succès, de lui donner une forme plus contemporaine. Mais d’autres ont préféré conservé la tradition de l’avion.
Au cinéma deux exemplaires ont particulièrement retenu l’attention : celui de Tim Burton en 1989 éminemment classique et en 2005 celui de Christopher Nolan beaucoup plus innovant puisque désormais à décollages et atterrissages verticaux.

Un aspect assez classique du Batwing.

Le Batwing fait véritablement parti de la mythologie de Batman, au même titre que son pistolet lance-grappin, sa Batmobile, son signal dans le ciel, ou encore la Batcave qui lui serre d’antre secrète. En 80 ans le justicier de Gotham City a su plaire à des générations de fans (comme moi) et gageons qu’il réussira encore pour les décennies à venir. Avec pourquoi pas un nouveau Batwing…

Publicité

3 COMMENTAIRES

  1. Très sympa comme article !
    Et je découvre que le batplane a fait ses premières apparitions dès 1942… Alors, c’est peut-être lui qui a inspiré à McDonnell le XP67…. Moonbat !
    Quand j’avais découvert cet appareil, j’étais persuadé que c’était l’inverse !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom