Dire que c’est le grand flou autour de cet accident d’avion de ligne est encore très en dessous de la vérité. Ce qui est sûr c’est qu’un Airbus A320-200 appartenant à la compagnie Pakistan International Airlines s’est écrasé alors qu’il approchait de l’aéroport international Jinnah de Karachi. Le biréacteur réalisait un vol intérieur quand il s’est écrasé sur un quartier résidentiel. Le bilan humain est actuellement encore inconnu même si plusieurs sources annoncent déjà qu’il sera très lourd.

C’est à 14 heures 37, en heure locale, que ce vendredi 22 mai 2020 le vol PK8303 s’est écrasé. Il arrivait de Lahore, également au Pakistan. L’Airbus A320-200 avait amorcé sa descente depuis plusieurs minutes quand son commandant de bord a annoncé par radio avoir un ennui de motorisation. Après une tentative de remise des gaz il semble que l’avion de ligne mono-couloir soit tombé sur le quartier résidentiel de de Model Colony, à trois kilomètres seulement de l’aéroport international Jinnah de Karachi.

Les secours sont semble t-il arrivés assez rapidement ainsi que plusieurs détachements de l’armée pakistanaise. Et c’est là que les informations deviennent très floues. Il semble malheureusement attesté qu’au moins 37 personnes soient décédées dans l’accident. Plusieurs médias locaux et internationaux parlent également de trois survivants, hospitalisés dans un état grave et souffrant de multiples fractures et brûlures. Il est désormais avéré que l’A320 s’est crashé sur plusieurs immeubles de trois et quatre étages. En ce vendredi, jour de prière dans les pays musulmans et en plus jour de Ramadan les Pakistanais étaient chez eux.
Il est donc malheureusement probable que des victimes soient également retrouvées parmi les riverains.

Sur l’avion en lui-même on sait qu’il était porteur de l’immatriculation locale AP-BLD. Il n’appartenait pas à Pakistan International Airlines. La compagnie aérienne le louait auprès de l’entreprise américano-irlandaise GECAS spécialisée dans la mise à disposition d’avions de ligne. Avant d’opérer au Pakistan il avait volé entre 2004 et 2014 sous immatriculation et livrée chinoises. Il a été construit en France à Toulouse.
À son bord se trouvaient quatre-vingt-onze passagers et sept membres d’équipage. On ignore encore actuellement les nationalités.

Bien sûr nous aurons l’occasion de revenir sur cette catastrophe aérienne entre demain et dimanche, au fur et à mesure que nous aurons des informations vérifiées. Pour l’instant aucune information n’indique la découverte d’une ou des deux boites noires de l’avion de ligne. Il n’est de même pas encore question de l’envoi sur place d’enquêteurs internationaux, notamment français.

Photo © Keypublishing.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom