Le Pakistan est de plus en plus isolé sur la scène internationale, malgré le soutien de la Chine. C’est la raison pour laquelle cette puissance régionale a besoin d’acquérir des aéronefs afin de structurer sa défense face à la montée en puissance indienne. Dernier exemple en date sa décision annoncée ce lundi 2 août 2021 de racheter les dix hélicoptères Westland Commando appartenant à la Qatar Emiri Air Force. Le contrat est annoncé aux alentours de 450 millions de dollars américains.

Pour autant ce n’est pas la Pakistan Air Force qui se dote de ces machines mais la Pakistan Navy. Les dix Westland Commando Mk-2A/Mk-3 ex-qataris viendront renforcer les actuels Westland Sea King HAR Mk-3A/HC Mk-4 déjà en dotation depuis les années 1980 dans cette force aéronavale. Il avait été question qu’un onzième hélicoptère soit livré par avion afin de servir à la cannibalisation avant que la Pakistan Navy de se ravise.

Pour mémoire le Commando était à l’origine une version de transport et d’assaut dérivée du Westland Sea King et destinée originellement à l’exportation. La Royal Air Force l’utilisa un temps également. Les trois Commandos Mk-2A sont bien des machines dédiées à cette mission logistique avec cependant une capacité accrue aux opérations spéciales grâce à l’ajout d’un FLIR et d’une caméra thermique couplés à un poste de pilotage adapté aux jumelles à vision nocturne. Les sept Commando Mk-3 par contre ont été optimisés pour l’emploi du missile antinavire AM-39 Exocet de facture française et de torpilles anti-sous-marines acquises en Italie. Ça tombe bien la marine pakistanaise utilise ces deux munitions.

Pour le Qatar un état comme le Pakistan est une aubaine. Il lui permet de revendre à relativement bon prix des hélicoptères, ainsi que les pièces détachées, totalement dépassés. Sans cela il y a fort à parier que l’émirat allié des Européens aurait eu le plus grand mal à se séparer de ces vieilles machines.

Photo © Keypublishing

Publicité

1 COMMENTAIRE

  1. Pour le Pakistan, la marine en avait commandé 6.
    Il en reste maintenant combien en service?

    Content de voir, que ce vieux hélicoptères, soit encore en service, en Norvège, Danemark, Italie, Egypte, et Inde…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom