On les connait en fait surtout comme HBE, hélicoptères bombardiers d’eau. En cette première quinzaine de mars l’exceptionnelle vague de douceur que subit le sud de la Californie pousse les Américains dehors, et avec eux les accidents de randonnées. Et dans la mégapole de Los Angeles les sauvetages de victimes peuvent vite prendre des allures de films hollywoodiens à grands spectacles grâce aux hélicoptères AgustaWestland AW.139 du LAFD. Deux récents exemples en attestent totalement.

Fire 1 en intervention à Point Fermin. Son dispositif anti-incendies est encore en place.

Les confinements ont été très durement ressentis par les Californiens toujours plus à l’aise dans leurs grands espaces que cloîtrés chez eux. Aussi la diminution progressive des impératifs sanitaires a conduit pas mal d’entre eux à se remettre au sport. Et dans une nature aussi généreuse que celle des faubourgs de Los Angeles la fréquentation humaine a grimpé en flèche. Ajoutez-y une météo quasi estivale en cette fin d’hiver et vous avez là un cocktail explosif.
Les femmes et les hommes du Los Angeles Fire Department en ont fait l’expérience au travers de deux sauvetages rocambolesques en l’espace de 48 heures.

Le premier a eu lieu ce jeudi 10 mars 2022 en fin de matinée. Le standard téléphonique du 911, l’équivalent américain de notre 112 européen, est assailli d’appels pour une femme ayant fait une chute d’une vingtaine de mètre en contrebas du phare de Point Fermin. Aussi connu des cinéphiles que des adeptes de jogging celui ci est aussi dans une zone particulièrement escarpée. De nombreux moyens sont alors dépêchés sur zone dont une équipe de sauvetages périlleux. Malheureusement la sportive est intransportable et les sauveteurs doivent faire appel à un hélicoptère. C’est l’AW.139 Fire 1 qui s’y colle.
Les pompiers volants sont alors obligés de l’hélitreuiller avant de l’emmener, toujours inconsciente vers un centre hospitalier proche. Finalement après 24 heures de coma elle a été déclarée sortie d’affaire ce samedi 12 mars 2022.

Justement c’est ce jour là que Fire 5, un autre AgustaWestland AW.139, a été envoyé à au parc de Fryman Canyon dans les terres. Là encore une jeune femme avait fait une mauvaise chute lors d’un trek. Ayant ripé sur un rocher elle est tombée de quatre mètres. Là encore devant le côté escarpé de la nature environnante les secouristes n’ont pas pris de risque et ont appelé l’hélicoptère à la rescousse. La trekkeuse a été hélitreuillée et ramenée sur la terre ferme où une ambulance l’a prise en charge. À l’hôpital les médecins lui ont diagnostiqué une fracture de la cheville avec déplacement ainsi qu’une dizaine de bleus. Elle est ressortie de l’hôpital le lendemain, après une nuit en observation.

Vol stationnaire pour Fire 5 au-dessus de Fryman Canyon.

Ces deux jeunes femmes, ces deux victimes, sont des miraculées. Après des chutes de respectivement vingt et quatre mètres elles doivent leur survie à la rapidité des équipes du LAFD mais aussi à la flexibilité d’emploi des fameux hélicoptères européens rouges et blancs. Au quotidien les AW.139 du Los Angeles Fire Department interviennent entre deux et cinq fois par période de 24 heures.

Photos © LAFD.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom