La Patrouille Suisse (temporairement) clouée au sol après une collision en vol.

L’incident aurait pu avoir des conséquences bien plus graves. Ce jeudi 15 juin 2023 au matin deux Northrop F-5E Tiger II se sont percuté en plein vol lors d’un entraînement en vue d’un meeting aérien. Les pilotes de la Patrouille Suisse ont cependant réussi à ramener leurs avions endommagés à la base, avant que ceux-ci soient immobilisés à la demande du DDPS. Au sol une personne a été légèrement blessée par la chute de débris.

C’est à Zoug dans le nord du pays que les avions de la Patrouille Suisse auraient dû ce weekend se produire à l’occasion de la fête fédérale des yodleurs. Cela n’aura donc pas lieu.
En effet à quarante-huit heures de se produire deux des F-5E Tiger II se sont percutés en vol au-dessus de la commune de Baar, sur le bord du lac de Zoug. Le nez de l’un d’eux s’est détaché tandis que le parachute de freinage de l’autre avion s’est déclenché accidentellement. Les deux éléments des deux biréacteurs sont ensuite logiquement tombés au sol. Les débris du nez de l’appareil ont percuté une maison, endommageant sa façade et blessant légèrement un occupant. Aucun blessé n’est à déploré parmi les deux pilotes militaires.

Accompagnés des quatre autres exemplaires les deux avions accidentés ont pu rejoindre leur nid de la base aérienne d’Emmen, sans encombre. Une fois les Northrop F-5 Tiger II au sol ils ont été immobilisés et la justice militaire suisse saisie des faits. Le DDPS, le puissant Département fédéral de la Défense, de la Protection de la population et des Sports, a donc annulé la venue de la Patrouille Suisse à Zoug ainsi que l’ensemble des autres présentations officielles. Les pilotes pourront reprendre leurs vols une fois que les experts auront rendu leur rapport et autorisés la reprise des entraînements et démonstrations.

Ce n’est pas la première fois que la Patrouille Suisse connait une collision en plein vol. Le jeudi 9 juin 2016 déjà deux de ces F-5E Tiger s’étaient percutés lors d’un entraînement en vue là encore d’un meeting. Les faits s’étaient déroulés aux Pays-Bas et cette fois un des avions avait été perdu, s’étant écrasé à proximité de la commune néerlandaise de Bitgum. Le pilote éjecté avait été récupéré sain et sauf tandis que le second avion avait pu regagner la base aérienne de Leeuwarden.

On ignore actuellement combien de temps la Patrouille Suisse demeurera absente des spectacles aériens.
Affaire donc à suivre.

Photo © DDPS.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

3 Responses

  1. Bonjour,
    Question : Après le passage sur F35 (quel que soit le moment où il aura lieu), qu’est-il prévu sur le devenir de la Patrouille Suisse?
    Il est très peu probable qu’une demi douzaine de F5 soit conservée juste pour cette activité démo, et je vois mal une patrouille sur F35…
    Quelqu’un a-t-il des infos?
    (PS : Question se pose aussi pour notre PAF après le retrait des AlphaJet, au moins à court terme).

    1. Pas d’infos, mais une fusion de la Patrouille Suisse actuelle et de la PC-7 Team, en une nouvelle Patrouille Suisse volant sur PC-21 ne serait pas aberrante, dans une optique d’économie, vu que les Suisses utilisent déjà ce type pour l’entraînement avancé.

      Pour notre PAF, il semblerait que les Alpha Jet soit prévus pour voler encore une bonne dizaine d’années…

    2. Bonjour,
      Je crains bien que le DPPS ne saisisse l’occasion de clouer au sol définitivement la Patrouille Suisse suite à cet incident. De trop nombreux bruits circulent depuis de trop nombreuses années au sujet de la patrouille que d’aucuns, même au sein de l’armée, espèrent la disparition pure et simple.
      Le PC-7 Team devrait subir le même sort lorsque les PC-7 seront retirés de l’inventaire ce qui arrivera bien un jour ou l’autre.
      Donc finalement peu d’espoir à moyen terme de voir évoluer des avions peints aux couleurs helvétiques en formation dans le ciel. Les F-35 sont beaucoup trop chers pour ce genre d’exercice (encore faut-il qu’ils volent et soient réellement exploitable). Quant aux PC-21 mentionnés par Milenko+B, je n’y crois pas trop. On peut toujours espérer cependant 🙂

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

DFS Olympia Meise

Dans les années 1930, les prouesses aéronautiques fascinent les foules. Il était donc dans l’air du temps d’inclure le Vol à voile comme discipline de démonstration aux

Lire la suite...