Les hélicos français à l’assaut de la Somalie

[Opérations] Les hélicos français à l’assaut de la Somalie

Le vendredi 11 janvier la France lançait en Somalie une opération de grande envergure visant à libérer Denis Allex, un ressortissant français retenu en otage par un groupe islamique armé au sud-est du pays. Conjointement menée par les forces spéciales et le DGSE, les services de renseignement français auxquels appartenait l’otage, celle ci fut réalisé avec le concours de différentes forces françaises telle la Marine Nationale qui mettait à disposition depuis quelques jours son navire amphibie de nouvelle génération Mistral. Les six hélicoptères engagés étaient quatre Caracal de l’Armée de Terre, mais aussi visiblement du GAM-56, appuyés par deux Tigre. Une défense antiaérienne lointaine était elle assurée par les puissants systèmes de détection du Chevalier Paul, le dernier né des navires de guerre de la Marine. D’après certains médias, notamment américains et français, l’US Air Force aurait apporté son concours sous la forme d’un EC-130J qui aurait servi de relais radio.

Malgré un vol nocturne serré, tous feux éteints, et vraisemblablement à très basse altitude cette « escadrille » a été repérée par des guetteurs locaux qui ont rapidement avisés les terroristes. L’effet de surprise en avait de ce fait pris un coup sérieux. D’après différentes sources les accrochages ont été très violents entre les islamistes en question et les forces spéciales françaises, au point qu’un de nos soldat soit tué dans les premières minutes de l’assaut. Un second blessé a été capturé par l’ennemi, avant de mourir le lendemain ou le surlendemain. Du côté somalien une grosse dizaine ou une quinzaine de terroristes auraient été tués. Quand à l’otage il était le soir même toujours aux mains de ce qui restait de ses ravisseurs.

Si cette action peut être qualifiée de fiasco il faut souligner que pour plusieurs raisons elle ne pouvait vraisemblablement pas être ajournée.

  • Primo, le déclenchement au Mali de l’opération Serval visant à endiguer l’avancée des forces islamistes vers la capitale Bamako risquait de pousser les ravisseurs à exécuter Denis Allex en représailles. Même si les deux groupes islamiques sont très différents, tant dans leur vision de l’Islam radicale que dans leur mode de fonctionnement et de financement, il faut souligner qu’ils appartiennent tout deux à la mouvance dite djihadiste qui prône une « guerre sainte » contre l’Occident, et donc la France. Le vieux concept de « l’ennemi de mon ennemi est mon ami« .
  • Secundo, un tel dispositif en mer ne passe pas inaperçu, surtout pour des groupes terroristes somaliens dont les ramifications vont jusqu’aux tristement célèbres flottilles de pirates qui sèment la violence et le racket dans la région depuis presque dix ans maintenant. L’effet de surprise aurait là aussi été gâchée si un navire de ces flibustiers avait été accroché par le Mistral ou le Chevalier Paul.
  • Tertio, le coût financier de cette opération, avec notamment l’usage des hélicoptères, des navires de guerre, mais aussi le risque de fuites involontaires depuis les marins à bord (qui n’a pas un compte Facebook ou Twitter???) si l’opération était encore retardée.
Un hélicoptère Tigre similaire à ceux engagés dans l’opération en Somalie.

A n’en pas douter cet échec sera maintes et maintes fois disséqué dans les semaines, mois, et années à venir par des experts X ou Y tous plus capables les uns que les autres et on en reparlera dans les cours du CID, de l‘ENA, ou de Science-Po dans encore une dizaine d’années. Reste que (et ça n’est que l’avis d’un petit rédacteur de blog comme moi) le risque devait être encouru et il fallait tenter de libérer notre otage, même si au final nous avons à déplorer la disparition de trois de nos compatriotes. Il n’en demeure pas moins qu’après cela plus personne dans le monde ne pourra sous-estimer l’engagement et la volonté militaire de la France face à un terrorisme islamique de plus en plus radicalement violent.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

13 COMMENTAIRES

  1. Je suis complètement d’accord, il fallait le faire, l’opération n’a pas réussit et c’est bien dommage. Je n’emploierai le mot fiasco, certes il y a eu échec, et trois de nos hommes sont morts (paix à leurs âmes), mais ce n’est rien en comparaison avec la tentative de libération des otages de l’ambassade US de Téhéran (là ce fut un vrai fiasco et sur toute la ligne), ou sur l’opération US dans ce même pays (la Somalie) qui fut un coup dur pour les forces spéciales américaines et où il perdirent en plus du matériel volant très coûteux.
    Si cette opération avait réussit, les chercheurs de polémiques bien au chaud derrière leurs bureaux ne seraient pas là à nous expliquer le pourquoi du comment, nous devons faire bloc et soutenir nos forces où quelles soient, elles donnent leur vie pour que nous soyons tranquille dans ce pays, merci aux gars du service action et à tous nos hommes sur le terrain, vous faites un travail extra, bottez leur les fesses à ces trafico-terroristes.
    Sylvain

  2. Pour ce qui est des fuites des marins, ayant des amis sur j’ai le regret de vous dire que les mesures de restriction sont encore en vigueur dans la marine et que ni tweeter ni facebook n’étaient accessibles.
    Au grand dame des famille de ces militaires. Ils ne pouvaient même pas envoyer de mail.
    Ce ci est un grand classique hélas, plutôt que de faire prévenir les familles par les intéressés nous restons dans un système confiscatoire.
    J’ai toujours eu du mal avec ce système qui montre un manque de confiance en ses subalternes de la part de nos états majors.

  3. Manu tu viens de montrer en deux lignes que tu n’y connais rien et que ton avis ne vaut rien par la même. Toutes ces opérations sont risquées mais il faut les tenter. Le Pen ne l’aurait pas fait comme elle ne serait pas intervenue au Mali. Bref ici j’aurais juste envie de dire que nous devons plancher sur une nouvelle version de nos hélicoptères, pour qu’ils soient plus silencieux. A l’image du black hawk modifié utilisé lors de l’attaque sur Ben Laden.

  4. Pour répondre à frenchpo : Malgré les restrictions on sait que parfois certains petits malins réussissent à contourner, la preuve vous semblez avoir eu des nouvelles de vos amis à bord.

    Pour répondre à Manu : Bah que dire d’autre que, ça me dépasse un tel argument bas de plafond. Désolé mais je n’entrerais pas dans une polémique politique sur ce que tel ou tel opposant actuel aurait fait à la place du président Hollande.

  5. @guig2000: en somalie je sais pas, mais en Algérie ça pratique la torture … donc bon, à moins de vouloir perdre toute humanité et l’ensemble de nos valeurs …
    Non le truc c’est:
    1/ on leur mets une branlée avec notre aviation
    2/ on leur met une branlée au sol avec les troupes africaines le plus tôt possible
    3/ et on se barre le plus tôt possible!

  6. Je crois qu’il aime quand un plan ce déroule sans accros……;-)

    Les anglais nous ont fournis des gros porteurs pour transporter nos blindés, vivement que l’A400 rentre en service.

  7. mais pourquoi donc faire toujours intervenir la politique !quand on est militaire on sert son pays quelque en soit le président au pouvoir ou alors on est dans une république bananiere! alors laissons l’extrême droite, l’extrême gauche là ou ils sont et faisons le boulot que l’état demande sans état d’âme.Pour avoir servi ce pays sous l’autorité de présidents de droite ,de gauche ,du centre!!!! et ce pendant 20 années je suis bien placé pour affirmer ici la continuité de l’état dans les périodes troubles.Nous ne pouvons que nous incliner devant le courage de ceux qui ont essayé! gageons aujourd’hui que certains y réfléchiront à deux fois avant de s’en prendre à des compatriotes.

  8. Je crains hélas qu’avec l’A 400 M on ait encore tapé dans la demi mesure 140t au décollage pour 20t sur 6000km c’est mieux que le transall certes ou que le c130 mais il nous manque un gros porteur stratégique genre c17 ou antonov 124 qu’on loue à l’Ukraine à 25000 dollars l’heure de vol!!! pour 1200 heures par an merci la facture. Mais peut être attend on l’arrivée des A330 MRTT ravitailleurs qui pourront paraît-il transprter 75t de fret sur les mêmes distances.

Laisser un commentaire