Les très discrets Dash 8 de l’US Army

Les très discrets Dash 8 de l’US Army

Officiellement, l’US Department of Defense ne dispose dans son arsenal que de deux avions issus du Bombardier Dash 8 canadien. Il s’agit des E-9 Widget que l’US Air Force utilise en Floride pour le suivi de certains essais aériens, notamment ceux touchant au développement des missiles et des drones. Pourtant force est de constater que depuis quelques années on voit arriver des Dash 8 porteurs une livrée uniformément grise anthracite et d’inscriptions les rattachant à l’US Army. Quid de ces avions très discrets aux missions souvent confidentielles.

L’une des particularités de ces avions provient du fait qu’ils portent une immatriculation en lieu et place de leur numéro de série, plus réglementaire aux États-Unis dans l’aviation militaire. La raison en est très simple ces avions sont en fait des machines civiles. Elle appartiennent à une entreprise privée sous contrat avec le ministère américain de la défense pour des missions de reconnaissance aérienne et de renseignement aéroporté, son nom : Dynamic Aviation.

Sur ce Dash 8 de Dynamic Aviation les marquages militaires et l'immatriculation civile apparaissent clairement.
Sur ce Dash 8 de Dynamic Aviation les marquages militaires et l’immatriculation civile apparaissent clairement.

On sait peu de choses sur elle. Elle est basée à Bridgewater sur la côte est américaine et possède son propre terrain d’aviation. Il semblerait qu’elle disposerait aussi d’escales aériennes en Alaska, en Californie, à Hawaï, et au Texas. Mais ses avions, et notamment ses fameux Dash 8 ont été observé en Afghanistan, en Corée du Sud, en Écosse, au Japon, ou encore au Salvador. Autant de territoires où les Américains sont souvent enclins à des opérations discrètes de renseignement.

Une chose est sûre à propos des Dash 8 de l’US Army, ils sont opérés dans des missions clandestines au profit des différentes agences fédérales américaines. Selon Dynamic Aviation les personnels embarqués font principalement partis de ses effectifs. Cependant on est en droit de se demander si les pilotes le sont également ou si ce sont des militaires.

Le cas des Dash 8 de l’US Army est symptomatique des contractors, ces entreprises américaines sous contrat avec le Pentagone et qui prennent une importance grandissante depuis le 11 septembre 2001. Dans sa recherche d’une meilleure efficacité dans son renseignement l’Amérique de Bush, puis celle d’Obama n’a pas hésité à faire sous-traiter un domaine de la défense nationale et de la lutte antiterroriste que nous autres Européens n’oserions jamais sortir du cadre étatique.

Outre ses Dash 8 la société Dynamic Aviation entretien une flotte de Beechcraft RC-12D et de jets d’affaires modifiés Cessna Citation et IAI Astra. Ces deux derniers modèles sont utilisés dans des livrées « civiles ».

Photos © US Department of Defense.

5 COMMENTAIRES

    • Après des recherches approfondies, les sources parlant de huit avions sont certainement les plus proches de la réalité, je n’ai trouvé que sept Dash 8 :
      – numéro de série 24 immatriculé N1000.
      – numéro de série 338, immatriculé N8300F.
      – numéro de série 348, immatriculé N8300G.
      – numéro de série 352, immatriculé N8300L.
      – numéro de série 358, immatriculé N8300T.
      – numéro de série 455, immatriculé N8200L.
      – numéro de série 494, immatriculé N8200H.

      L’avion représenté en photo est le N8300G.

      • Merci pour la réponse, je suis impressionné !
        Pour des avions militaires ‘sensibles’, puisqu’ils sont civils aussi, l’avantage est qu’ils sont visibles sur les sites de l’aviation civile…
        En recherchant les vols de ces avions sur flightradar ou flightaware, les résultats sont en effet curieux… ! Du genre des vols de 36 minutes autour d’aérodromes secondaires à 4h du matin… Ou depuis des aéroports secondaires en Europe… ?

  1. Tout le monde sait que c’est « à la fraîche » que l’on a le plus de chances de cueillir les premiers champignons Comment? Vous avez dit?….Ah oui, espionnage industriel? Non, pas entre pays alliés, voyons.
    Tsss Tsss Tsss…

Laisser un commentaire