La jungle des désignations Airbus Helicopters

La jungle des désignations Airbus Helicopters

Malgré la publication récente d’un dossier sur l’histoire des hélicoptères français et franco-allemands abordant le thème d’Airbus Helicopters, il semble bien que les nouvelles désignations hélicoptères de ce constructeurs demeurent encore obscures pour certains. D’où l’idée de ce petit memento pour tenter de mieux appréhender les nouvelles appellations constructeurs des voilures tournantes produites par Airbus. Il faut dire que certains appareils ont radicalement changé de désignations.

Faisons court et simple, avec une liste des nouvelles désignations suivies des anciennes :

Les hélicoptères civils
  • Airbus Helicopters H120, nouvelle désignation de l’Eurocopter EC120.
  • Airbus Helicopters H125, nouvelle désignation de l’Eurocopter AS-350.
  • Airbus Helicopters H130, nouvelle désignation de l’Eurocopter EC130.
  • Airbus Helicopters H135, nouvelle désignation de l’Eurocopter EC135.
  • Airbus Helicopters H145, nouvelle désignation de l’Eurocopter EC145.
  • Airbus Helicopters H155, nouvelle désignation de l’Eurocopter EC155.
  • Airbus Helicopters H160, nouvel hélicoptère.
  • Airbus Helicopters H175, nouvelle désignation de l’Eurocopter EC175.
  • Airbus Helicopters H215, nouvelle désignation de l’Eurocopter AS-332C.
  • Airbus Helicopters H225, nouvelle désignation de l’Eurocopter EC225.
L'Airbus Helicopters H155.
L’Airbus Helicopters H155.
Les hélicoptères militaires
L'Airbus Helicopters H125M.
L’Airbus Helicopters H125M.

Il est à noter que les noms de baptême des appareils subsistent. Un œil avisé aura remarqué les H120 et H130 ne sont désormais plus déclinés en machines militaires. Un H160M ne semble pas encore annoncé, pas plus qu’un H175M.

Maintenant en complément du dossier vous avez toutes les cartes en main pour ne plus confondre les hélicos signés Airbus.

Photos © Airbus Helicopters.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

10 COMMENTAIRES

  1. Merci Arnaud pour cette aide-mémoire que je vais devoir…imprimer sur une feuille car de mémoire je n’arriverai pas ! o:)
    Des noms propres, c’était tellement plus facile, quitte à ajouter des déclinaisons ou versions.

    • Je suis bien d’accord avec vous concernant les noms, mais il faut remarquer que deux de ces hélicos n’ont jamais été baptisés : le H130 et le H215/H215M.

    • Bonjour,
      en ce qui concerne les noms de baptême, il semble que les H135 et H145 n’en ont jamais eu aussi…
      Par contre en ce qui concerne les H215 tout roumains sont-ils, restent des « Super-Puma » à part entière (quitte à le traduire en roumain 🙂 …).

  2. Bonjour la Rédaction,
    Airbus 125M pourrait être la nouvelle dénomination de l’Eurocopter AS-555,
    lui-même dérivé de l’Eurocopter AS-355 bi-turbines civil, lui-même dérivé de l’Eurocopter AS-350 mono civil.
    Eurocopter AS-350, 5 tonnes, monoturbine, civil.
    Eurocopter AS-355, 5 tonnes, biturbines, civil,
    Eurocopter AS-555, 5 tonnes, biturbines, militaire.
    Premier « 5 » signifiant « militaire »,
    deuxième « 5 » signifiant « 5 tonnes »,
    troisième « 5 » signifiant « biturbines ».

    Merci pour vos excellentes présentations, en particulier celles des « Parcs aériens ».
    Votre fidèle lecteur,
    Emmanuel.

    • En fait le H125M ne concerne que la version monoturbine du Fennec, donc l’ex AS-550. Il semble bien que le Fennec biturbine ait disparu du catalogue Airbus Helicopters.

  3. C’est dommage d’avion remplacé les noms par des codes.
    Pour un public averti comme vous, ça passe par contre pour nous (je parle pour moi), cela devient plus compliqué.
    En plus, les désignations étaient pour ainsi dire plus poétiques !
    Alors est-ce que les codes vont définitivement remplacer les désignations ou c’est juste une précision pour les spécialistes ?

  4. Il semble que Airbus Helicopter avait annoncé en septembre 2015 l’arrêt de la production des Fennec bi-turbines (AS.555) et les Écureuil 2 (AS.355 et « Twinstar » pour le marché américain) le seront après les dernières commandes à livrer…

    L’objectif étant d’éviter les doublons (raison de l’abandon d’une version bi-turbine du H130: remplaçant désigné de l’Écureuil un temps baptisé « Super-Écureuil »…), et de réserver le marché des bi-turbines de -3 tonnes aux H135 produits en Allemagne, tous les autres bi-turbines de Airbus Helicopter appartenant aux catégories de poids supérieures à 4 tonnes en charge.

Laisser un commentaire