Le parc aérien de la Fortele Aeriene Romane en 2016 et en...

Le parc aérien de la Fortele Aeriene Romane en 2016 et en images

Aujourd’hui nous vous proposons de vous intéresser à une des forces aériennes orientales de l’OTAN : la Fortele Aeriene Romane. L’aviation militaire roumaine est en effet une des plus anciennes forces aériennes au monde puisque ses origines remontent à la Première Guerre mondiale. Durant la Seconde Guerre mondiale puis la guerre froide elle a su maintenir un statu-quo entre acquisition de matériels étrangers et locaux. Cela se ressent encore actuellement puisque les avions de conception indigène continuent de faire partie du parc aérien roumain.

Focus donc sur cette Fortele Aeriene Romane qui tente de se reconstruire après la banqueroute du pays successive à la chute de la dictature communiste du couple Ceaucescu. Et vous allez le voir malgré une taille très modeste elle a su conserver une véritable puissance de feu.

  • Alenia C-27 Spartan, avion de transport tactique, présent début 2016 à hauteur de sept exemplaires de la version C-27J.
Alenia C-27J Spartan.
Alenia C-27J Spartan.
  • Antonov An-26 « Curl », avion de transport tactique, présent début 2016 à hauteur de deux exemplaires de la version An-26A.
Antonov An-26A "Curl".
Antonov An-26A « Curl ».
  • Antonov An-30 « Clank », avion de reconnaissance et de cartographie aérienne, présent début 2016 à hauteur de deux exemplaires de la version An-30A.
Antonov An-30A "Clank".
Antonov An-30A « Clank ».
  • General Dynamics F-16 Fighting Falcon, avion de combat multirôle, présent début 2016 à hauteur de six exemplaires (sur un total de douze en commandes) des versions F-16A et F-16B.
General Dynamics F-16A Fighting Falcon.
General Dynamics F-16A Fighting Falcon.
  • IAR IAR-99 Soim, avion d’entraînement intermédiaire et avancé, présent début 2016 à hauteur de 18 exemplaires de la version IAR-99B.
IAR IAR-99B Soim.
IAR IAR-99B Soim.
  • IAR IAR-316, hélicoptère léger polyvalent, présent début 2016 à hauteur de six exemplaires de la version IAR-316B.
IAR IAR-316B.
IAR IAR-316B.
  • IAR IAR-330, hélicoptère de transport-manœuvre, et d’assaut armé, présent début 2016 à hauteur de 52 exemplaires des versions IAR-330L et IAR-330S.
IAR IAR-330S.
IAR IAR-330S.
  • Lockheed C-130 Hercules, avion de transport tactique, présent début 2016 à hauteur de quatre exemplaires de la version C-130H.
Lockheed C-130H Hercules.
Lockheed C-130H Hercules.
Mikoyan-Gurevitch MiG-21 Lancer.
Mikoyan-Gurevitch MiG-21 Lancer.
  • Yakovlev Yak-52, avion d’entraînement basique et de sélection, présent début 2016 à hauteur de 18 exemplaires de la version Yak-52A.
Yakovlev Yak-52A.
Yakovlev Yak-52A.

Il est à noter que par ailleurs la Fortele Aeriene Romane met en œuvre pour le compte de l’armée roumaine un lot de six drones RQ-7 Shadow de construction américaine. Ces avions de reconnaissance sans pilote sont pourtant utilisé uniquement par l’armée et non la force aérienne. C’est pourquoi ils ne sont pas directement traités dans ce sujet. Quand aux MiG-21 Lancer, il s’agit de chasseurs de la guerre froide modernisés dans les années 1990 par les industries aéronautiques israéliennes et roumaines.

Photos © Wikimédia.

3 COMMENTAIRES

  1. il me semble que les 12 F-16 sont issus de la FAP (force aérienne portugaise), c’étaient des appareils mis sous cocons depuis des années, et remis en service pour l’occasion .

Laisser un commentaire