Les Rafale M bombardent Ramadi en Irak

Les Rafale M bombardent Ramadi en Irak

Alors que tout le monde semble ne se préoccuper que du seul sort de Mossoul, l’aéronavale française a elle mené ses raids aériens vers d’autres cibles. Ainsi ce samedi 1er octobre 2016 deux avions de combat Rafale M embarqués à bord du Charles de Gaulle ont réalisé une mission de frappes aériennes contre des positions de Daech à Ramadi dans le centre de l’Irak. Les chasseurs omnirôles français emportaient des munitions de précision A2SM de conception et de fabrication française.

La ville de Ramadi, située sur le cours du fleuve Euphrate, est l’objet d’incessantes batailles entre Daech et les forces gouvernementales irakiennes. Ces dernières étant appuyés depuis les airs par les aéronefs de la coalition internationale. Prise par les forces djihadistes au printemps 2015 puis libérée par l’armée irakienne en décembre de la même année, elle est depuis la cible d’attaque de l’ennemi. C’est dans ce contexte qu’a eu lieu ce raid aérien des deux Rafale M français.

Chaque avion de combat était armé de quatre A2SM d’une masse unitaire de 250 kg. Ces munitions à guidage multiple (Inertiel-GPS et laser) permettent aux avions français de frapper l’organisation État Islamique avec la plus grande précision tout en restant hors de portée de sa DCA. La cible principale des deux avions français était un poste fortifié et lourdement armé, attaquant en continue la ville et ses habitants. Sa destruction était donc primordiale pour la coalition internationale autant que pour Bagdad.

Cette mission d’attaque de précision est symptomatique de celles confiées à la France par la coalition internationale, des opérations à risque contre des objectifs représentant un fort potentiel militaire. Malgré ce que peuvent dire certaines mauvaises langues, l’Armée de l’Air et la Marine Nationale assument pleinement les missions qui leurs sont confiées.

Photo © ministère de la défense.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour Arnaud. Tout en étant un fidèle de votre site,je consulte aussi d’autres blogs qui font état de la livraison de 4 canons cassation sur Mossoul. Au vu des spécifications de ses armes ( portée de 40 kilomètres en tirer parabolique) et de les modestes connaissances en maths,les obus forment un péril certains pour les avions présents dans la zone. Or,ces tirs sont moins tendus que les habituelles munition aéroportée et aussi moins coûteux. Nombre de moustaches les présentent comme adaptés aux objectifs très enclavés tenus par Daesh.

    • En effet la France a livré des canons Caesar (sur châssis de camion blindé Renault) de calibre 155mm mais pour des raisons évidentes je ne les ai pas traité dans le sujet car ils n’ont rien à voir avec l’aviation.

Laisser un commentaire