Dassault Aviation Rafale

Fiche d'identité

Appareil : Dassault Aviation Rafale
Constructeur : Dassault Aviation
Désignation :
Nom / Surnom : Rafale
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1998
Pays d'origine : France
Catégorie : Chasseurs modernes et actuels
Rôle et missions : Chasseur multirôles

Sommaire

“ le chasseur français du 21ème siècle ”

Histoire de l'appareil

Le 4 juillet 1986, Dassault Aviation commença le programme d’essais en vol d’un prototype de démonstration baptisé Rafale : il s’agissait d’un chasseur monoplace perfectionné. Doté d’ailes delta à flèche complexe et de plans canard actifs, le Rafale était doté d’un système de commandes électriques numériques sa construction faisait largement appel aux matériaux composites, comme les fibres de carbone et de Kevlar ainsi que les alliages aluminium-lithium son pilote était installé dans un siège éjectable incliné de 32 degrés. La propulsion était assurée au départ par deux turboréacteurs General Electric F404-GE-400 offrant chacun 7 258 kg de poussée avec postcombustion après les premiers vols d’essais, à la fin de 1989, le F404 gauche fut remplacé par un turboréacteur SNECMA M88-2, avec lequel les vols reprirent le 27 février 1990.

Une fois la décision prise de fabriquer en série pour l’armée de l’Air et l’Aéronavale ce modèle de démonstration, l’appareil fut baptisé Rafale A à titre rétroactif. Les versions destinées aux deux armes devaient différer à plusieurs égards du A; elles devaient être plus petites de 3 %, posséder des plans canard actifs plus larges et avoir un certain nombre de pièces en composite au carbone remplacées par des pièces en titane moulées par superplasticité et soudées par diffusion. Au départ, on envisagea de fournir à l’armée de l’Air 225 Rafale C monoplaces et 25 Rafale B biplaces ; en 1992, ces chiffres furent portés à 95 Rafale C et 140 Rafale B de combat, capables d’assurer toutes les missions prévues pour le Rafale C.

Un prototype unique Rafale C fit son premier vol le 19 mai 1991, suivi le 12 décembre par le premier Rafale M monoplace navalisé. Ces appareils étaient propulsés chacun par deux turboréacteurs M88-2 jumelés développant une poussée de 5 000 kg à sec et 7 440 kg avec postcombustion. Un second Rafale M fit son premier vol le 8 novembre et le premier Rafale B le 30 avril 1993. Le chasseur polyvalent biplace Rafale devait être armé d’un canon de 30 mm du côté droit du fuselage et de quatorze points d’emport externes (treize pour le Rafale M) avec une capacité d’emport totale de 8 000 kg ; pour les missions d’interception, l’appareil emportait huit missiles air-air Matra Mica. Les prévisions de l’Aéronavale comptaient en 1992 86 Rafale M embarqués, la première flottille devant armer le porte-avions Charles de Gaulle lors de son acceptation en 1998. Les versions Rafale de série bénéficiaient de signatures réduites et faisaient appel, davantage que le Rafale A, à l’utilisation de matériaux nouveaux.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER

Photos du Dassault Aviation Rafale

Caractéristiques techniques

Modèle : Dassault-Aviation Rafale C
Envergure : 10.86 m
Longueur : 15.27 m
Hauteur : 5.34 m
Surface alaire : N.C.
Motorisation : 2 réacteurs SNECMA M88-2
Puissance totale : 2 x 4967 kgp. (à sec, 7439 kgp en PC)
Armement : 1 canon DEFA 791B de 30 mm
charge offensive 6000 kg
Charge utile : -
Poids en charge : 24500 kg
Vitesse max. : 2124 km/h à 11000 m
Plafond pratique : 18000 m
Distance max. : 1850 Km (en mission HI-LO-HI)
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Profil couleur

Profil couleur du Dassault Aviation  Rafale

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Dassault Aviation  Rafale
Fiche éditée par
Picture of La rédaction
La rédaction
Le site www.avionslegendaires.net a été fondé en 1999. Pour en savoir plus sur le site, consulter les rubriques "Qui sommes-nous" et "Historique du site"
Facebook
Twitter
Pinterest
Email
Print

Vidéo du Dassault Aviation Rafale

Rafale par Dassault