C’est une grande première pour les pilotes des nouveaux bimoteurs à turbopropulseurs de l’US Coast Guard. Ce jeudi 5 octobre 2017 un Alenia HC-27J Spartan II a réalisé un vol de transport pour le moins inhabituel, avec trois dauphins vivants dans sa soute. Eux, leurs soigneurs, et une équipe de scientifiques de l’US Navy rejoignaient le Mexique afin de porter assistance aux autorités locales.

Les trois cétacés appartiennent à un programme d’étude de l’environnement et de l’impact de l’activité humaine sur les mers. Ils doivent participer à une mission scientifique américano-mexicaine placée sous l’égide à la fois de l’US Navy et du SEMARNAT, le Secretaría del Medio Ambiente y Recursos Naturales*. Le but de cette mission est d’étudier l’interaction entre ces animaux et d’autres mammifères marins : les marsouins du Pacifique, une espèce endémique au golfe de Californie.
On est bien loin des programmes de dauphins démineurs ou de dauphins tueurs datant de la guerre froide.

Aux petits soins pour les trois passagers « VIP ».
Pour ce faire les trois animaux (qui rappelons-le ne sont pas des poissons !!!) ont voyagé chacun dans des cocons chauffés dotés de leur propre réserve d’eau de mer. Bichonnés de près par leurs soigneurs ils ont pris place dans la soute du HC-27J Spartan II grâce à des chariots spécialement adaptés au transport d’animaux sauvages. Des équipements habituellement plutôt utilisés par l’aviation civile et non sur des avions militaires.

Le bimoteur a volé durant un peu plus d’une heure pour aller de NAS North Island où il a pris en charge les mammifères marins jusqu’au terrain d’aviation mexicain le plus proche de la zone d’étude. Par la suite il est reparti à vide, en direction de CGAS Sacramento en Californie.
C’est un avion similaire qui devra rapatrier aux États-Unis les trois dauphins une fois leur mission terminée.

Gros plan sur l’un des chariots entrant à bord du HC-27J Spartan II.
Pas sûr que les ingénieurs italiens aient pensés à une telle mission quand ils ont conçu cet avion-cargo. Toujours est-il qu’il s’en est parfaitement bien tiré, les trois dauphins étant arrivés à destination en parfaite santé.

Photos © US Coast Guard.

*qui se traduit par ministère de l’environnement et des ressources naturelles.

3 COMMENTAIRES

  1. En lisant le titre je me suis demandé si il s’agissait d’une blague ou non. Car dans ma tête avant même de lire l’article je me suis demandé comment les ricains auraient pu faire rentrer 3 dauphins (SA-365/HH-65) dans un Spartan.
    Après en lisant j’ai réalisé (en rigolant intérieurement) qu’il s’agissait du mammifère et non de la voilure tournante.
    En même temps on est sur un site qui peut prêter à confusion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom