Amiot Am.143

Amiot Am.143


Fiche descriptive

Appareil : Amiot Am.143
Constructeur : SECM-Felix Amiot
Désignation : Am.143
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1935
Pays d'origine : France
Catégorie : Bombardiers avant 1950
Rôle et missions : Bombardement moyen

Histoire

Amiot Am.143 :
un bombardier d'un autre temps

Le STAe du Ministère de l’Air établit en 1928 une spécification pour un avion de lutte à usages multiples. Dérivé de l’Amiot 140, multiplace de combat de construction entièrement métallique, l’Amiot 143 est un bimoteur de bombardement que l’on peut qualifier de peu élégant. Le prototype effectua son premier vol début août 1934.

Quelques mois plus tard, il fit l’objet d’une commande de 113 exemplaires de série devant tous êtres livrés avant la fin de l’année 1935. Mais les premiers exemplaires de série sont pris en compte par l’armée de l’Air avec un an de retard. Une commande de 25 machines supplémentaires fut passé en avril 1937

L’Amiot 143 se caractérisait par un puissant châssis et une forte robustesse. Doté d’un fuselage à deux ponts, il avait une voilure épaisse qui permettait à l’équipage d’accéder aux moteurs même en vol. Il se différenciait principalement de l’Amiot 140 par ses moteurs en étoile Gnôme-et-Rhône à la place des moteurs en ligne Hispano-Suiza. Plusieurs versions furent produites, se différenciant par la longueur du fuselage, le nez étant allongé de 30 cm., et par l’armement et l’installation des réservoirs. La charge de bombes était partagé entre une soute de fuselage et quatre lance-bombes sous les ailes.

Les Am.143 devaient être retiré du service le plus rapidement possible en 1938, après la rédaction du nouveau plan de modernisation de l’aviation. Mais en septembre 1939, quatres escadres de bombardement de l’Armée de l’Air étaient encore équipées d’Amiot 143 considérés comme des avions obsolètes pour l’époque. Ils effectuèrent exclusivement des missions de largage de tracts au dessus de l’Allemagne pendant la « Drôle de guerre ».

Lors de la déclaration de guerre en mai 1940, 126 Am.143 étaient encore en service, dont 91 au sein d’unités opérationnelles. Ils effectuèrent des bombardements de nuit sur l’Allemagne et, même des attaques de jour et à basse altitude sur les ponts de la Meuse, dans la région de Sedan. Ils y subirent de lourdes pertes.

À l’armistice, il en restait plus de 70 exemplaires en zone libre et en Afrique du Nord et ils participèrent au pont aérien pendant la campagne de Syrie en juin 1941. Ils furent ensuite utilisés comme avion de transport au profit des alliés en Afrique du Nord et les derniers exemplaires furent retirés du service en février 1944. En tout 138 exemplaires furent construits de 1935 à 1938.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Amiot Am.143
Envergure : 24.45 m
Longueur : 18.23 m
Hauteur : 5.65 m
Motorisation : 2 moteurs Gnome-Rhône 14 Kirs Mistral Major
Puissance totale : 2 x 1740 ch.
Armement : 3 mitrailleuses de 7.5mm
1600 kg de bombes
Charge utile : -
Poids en charge : 8630 kg
Vitesse max. : 310 km/h à 3400 m
Plafond pratique : 7900 m
Distance max. : 1200 Km
Equipage : 5
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Amiot Am.143

Profil Couleur

Profil couleur du Amiot Am.143

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
Le Junkers Ju-88 fut sans doute l'un des appareils allemands les plus efficaces de la seconde guerre mondiale. Le Junkers Ju-88 se révéla comme...

0
Le Ba.65, conçu à partir du Ba.64, était un appareil réalisé sur le concept d'avant guerre d'avion polyvalent pouvant effectuer des missions de chasseur-bombardier,...

0
En 1938, Douglas décida de concevoir un nouveau bombardier moyen rapide destiné à l'US Army Air Corps. Bien que ce dernier n’avait émit de...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.