FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : Boeing VC-25
Constructeur : Boeing Company
Désignation : VC-25
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN :
Variante : Air Force One
Mise en service : 1990
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Transport de personnalités

HISTOIRE

Boeing VC-25 :
Air Force One”

Au début des années 1980, l’US Air Force et la Maison Blanche estimèrent nécessaire de remplacer les anciens Boeing VC-137D de transport présidentiel. La préférence nationale étant de rigueur sur un tel contrat, les autorités demandèrent aux deux constructeurs Boeing et McDonnell Douglas de proposer chacun un avion susceptible de remplacer les vieux quadriréacteurs. Le premier proposa le 747, déjà utilisé dans l’aviation américaine en tant que poste de commandement volant E-4A. Le second proposa son DC-10-30 lui aussi en service dans l’US Air Force comme KC-10A Extender de ravitaillement en vol et de transport pré-stratégique. Les généraux de l’aviation militaire se déclarèrent en faveur de ce dernier mais les responsables politiques américains ainsi que le Department of Defence évaluèrent que le Jumbo Jet était plus représentatif de la « puissance américaine ».

Le nouvel avion fut donc désigné Boeing VC-25A. Le contrat portait sur la livraison de deux avions, des 747-200B du même type que ceux qui servirent de bases aux E-4A. Construit à l’usine Boeing de Seattle les deux avions furent par la suite conduits à Wichita dans un atelier militaire appartenant au constructeur. C’est là que les deux quadriréacteurs devaient être militarisés et peints.

Parmi les spécifications propres à ces deux appareils, figurent l’installation d’un réceptacle de ravitaillement en vol adapté à la flotte de KC-135 de l’US Air Force. Grâce à ce système les VC-25A sont théoriquement capable de tenir 72 heures en vol. Le cockpit a également été repensé pour que l’avion puisse, le cas échéant, être pilotés à deux et non trois membres d’équipage. Ce cockpit est également équipé de HUD (pour Head-Up-Display) identiques à ceux qui équipent les avions de combat tel le General Dynamics F-16 Fighting Falcon.

Au niveau des systèmes de communication, le VC-25A dispose bien entendu de communicateurs encryptés mais également d’une liaison AVLF (pour Airborne Very Low Frequency) identique à celle embarquée sur les Boeing E-6A Mercury de l’US Navy. Cette liaison, unique pour des appareils de l’US Air Force, permet au Président des États-Unis de s’entretenir avec les commandants des submersibles nucléaires lanceurs d’engins (ou SNLE) y compris lorsque ceux-ci sont en plongée. Le bureau du Président est également protégé contre toutes agressions ou intrusion de type électromagnétique.

Concernant la protection des avions, il a été décidé de les équipés de leurres thermiques pour contrer d’éventuels missiles à guidage infrarouge. L’aménagement intérieur de l’avion a également été totalement revu. Chaque Boeing VC-25A dispose d’un équipage de 26 personnes, allant des pilotes aux cuisiniers, en passant par le médecin et les infirmières, tous membres de l’US Air Force. Ces avions accueillent en outre jusqu’à 80 passagers, du Président aux fameux agents fédéraux du Secret Service, les gardes du corps personnel du chef d’état.

Le premier vol du premier VC-25A (numéro de série 82-8000) eut lieu le 26 janvier 1990. Sa première mission opérationnelle eut elle lieu le 6 septembre 1990 sous l’administration du Président Georges Bush. Le second VC-25A (numéro de série 92-9000) vola pour la première fois le 30 juin 1991. C’est lorsque le Président des États Unis est à bord que l’avion prend son indicatif radio d’Air Force One.
Pour l’anecdote le VC-25A est un des seuls avions au monde à avoir été la vedette d’un film à Hollywood, dont le titre n’est autre que «Air Force One», réalisé par Wolfgang Petersen.

Les Boeing VC-25A appartiennent au 89th Airlift Wing basé à Andrews AFB dans le Maryland à quelques kilomètres de Washington DC. C’est également là que sont basés les avions transportant les membres des différents état-majors du Department of Defense tels les Boeing C-32A ou encore les jets légers Gulfstream C-37A. Lorsque le VC-25A vole en tant qu’Air Force One, il est accompagné la plus part du temps par une escorte de chasseurs F-15 Eagle appartenant au 1st Fighter Wing. Ce ne sont pas là les seuls avions à « suivre » l’avion présidentiel américain. En effet deux Boeing C-17A transportent les véhicules du locataire de la Maison Blanche et de ses gardes du corps.

En 2016 il a été décidé de les faire remplacer à l’horizon 2018-2019 par deux Boeing 747-8, sans que l’on ne sache exactement quel sera la désignation de ces futurs machines. Peut-être des VC-25B ?

Peu d’avions dans l’histoire de l’aéronautique n’ont été autant mystérieux. Les Boeing VC-25A sont à la fois très célèbres en tant que transport du Président des États Unis et très secrets en tant que bureau volant du même homme.

 

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : Boeing VC-25A
Envergure : 59.64 m
Longueur : 70.66 m
Hauteur : 19.33 m
Motorisation : 4 réacteurs General Electric CF6-80C2B1
Puissance totale : 4 x 25720 kgp.
Armement : -
Charge utile : 102 personnes (équipage compris)
Poids en charge : 377840 kg
Vitesse max. : 1014 km/h
Plafond pratique : 13750 m
Distance max. : 12550 Km
Equipage : 26
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du Boeing VC-25

PROFIL COULEUR

Profil couleur du Boeing VC-25


Publicité

VIDÉO

Air Force One à Strasbourg en avril 2009
PARTAGER
Article précédentBreguet Br.1050 Alizé
Article suivantNorth American FJ Fury
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.