Dassault Mirage IV

Dassault Mirage IV


Fiche descriptive

Appareil : Dassault Mirage IV
Constructeur : Avions Marcel Dassault
Désignation :
Nom / Surnom : Mirage IV
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1964
Pays d'origine : France
Catégorie : Bombardiers après 1950
Rôle et missions : Bombardier stratégique

Histoire

Dassault Mirage IV :
l'instrument de la Force de frappe

Quand en 1954, le gouvernement français décide de ce doter d’une force de dissuasion nucléaire (la Force de Frappe), Dassault proposa une amélioration de son Mirage III existant pour en faire un vecteur capable de rapidité et de pénétration lointaine. Le 17 juin 1959, le prototype vola pour ma première fois et fut nommé Mirage IV. Trois prototypes supplémentaires ont été construits, plus grand que l’original pour être plus représentatifs de la production qui début en 1964.

Le Mirage IV pouvait se déplacer à la vitesse de Mach 2 et répondait aux caractéristiques techniques voulues par l’Etat Major des Forces Armées qui commanda 50 appareils, qui devaient être mis en service entre 1963 et 1965. Ce fut donc le seul bombardier stratégique de haute altitude français. Un total de 62 avions ont été livrés d’ici 1968. Doté d’un système de navigation sofistiqué, le Mirage IV A, qui disposait de la capacité de faire le plein de combustible en vol et transportait une bombe nucléaire en chute libre AN 22 de 60 kt, fut sans aucun doute l’élément le plus important de la dissuasion française.

Douze Mirages IV A ont été reconvertis pour la reconnaissance stratégique à haute et basse altitude, alors que le reste des Mirages IV étaient améliorés à la norme Mirage IV P (Pénétration) destinés à effectuer des missions de pénétration à basse altitude. Ces derniers étaient équipés d’une structure renforcée, d’équipements électroniques récents comme un système de navigation inertielle et un radar Doppler à implusions Arcana, de brouilleurs et de lance-leurres et surtout de missiles nucléaires français de croisière « Stand-Off » nommé ASMP. Des Mirages IV de reconnaissance photographique ont été encore utilisés en 2002 en Afganistan et seulement 13 Mirage IV P sont encore en service.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Dassault Mirage IV A
Envergure : 11.85 m
Longueur : 23.49 m
Hauteur : 5.40 m
Motorisation : 2 turboréacteurs SNECMA Atar 9K
Puissance totale : 2 x 4700 kgp. (à sec, 2 x 7000 kgp avec PC)
Armement : 1 bombe nucléaire de 60 kilotonnes sous le fuselage
ou 7260 kg de charges conventionnelles
Charge utile : -
Poids en charge : 33475 kg
Vitesse max. : 2340 km/h à 13125 m
Plafond pratique : 20000 m
Distance max. : 3200 Km
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Dassault  Mirage IV

Profil Couleur

Profil couleur du Dassault  Mirage IV

Vidéo

Le prototype du Mirage IV

A voir également

0
Le Valiant fut conçu à partir de 1948 pour répondre aux même spécifications que l'Avro Vulcan et le Handley Page Victor pour un bombardier...

0
Le Myasishchev Mya-4 (ou M-4, ou 3-M) fut conçu par l'ingénieur Vladimir M. Myasichtchev, qui réalisa de nombreux appareils soviétiques depuis les années 30....

0
L'English Electric Canberra fut l'un des premiers bombardiers à réaction, répondant à une spécification de la RAF concernat un bombardier léger à moyen rayon...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.