Focke-Wulf Fw 56 Stösser

Focke-Wulf Fw 56 Stösser


Fiche descriptive

Appareil : Focke-Wulf Fw 56 Stösser
Constructeur : Focke-Wulf Flugzeugbau GmbH
Désignation : Fw 56
Nom / Surnom : Stösser
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1936
Pays d'origine : Allemagne (IIIe Reich)
Catégorie : Chasseurs de l'entre-deux-guerres
Rôle et missions : chasseur léger, entraînement

Histoire

Focke-Wulf Fw 56 Stösser :
à l'origine d'une armée de l'air

Dans les années trente, la construction aéronautique allemande était limitée à la production d’appareils civils pour le tourisme, le commerce ou les épreuves sportives. Pour constituer l’amorce d’une véritable force aérienne, un concours fut organisé en 1933 par ce qui n’était pas encore la Luftwaffe : il s’agissait de construire un Heimatschutzjäger (Chasseur de protection du pays natal), c’est à dire un appareil de défense locale, également apte à l’entraînement avancé.

Les avionneurs Arado et Heinkel participèrent à la compétition en présentant leurs Ar-76 et He-74, qui ne furent pas retenus. En revanche, le constructeur Focke-Wulf , qui avait absorbé en 1931 la firme Albatros avec son ingénieur et pilote d’essai Kurt Tank, reçut l’agrément pour son Fw-56 Stösser (Autour), première création de ce nouveau directeur technique.

L’appareil était un monoplan parasol de construction mixte, monomoteur doté d’un train d’atterrissage fixe classique, à deux roues et une béquille de queue. Le fuselage monoplace à cockpit ouvert, constitué de tubes d’acier, était recouvert de métal léger à l’avant et entoilé pour les autres parties, et les ailes à structure bois et revêtement de contre-plaqué avaient des volets entoilés.

Le prototype V1 du Stösser vola pour la première fois en novembre 1933 et démontra aussitôt qu’il répondait parfaitement à ce qu’on attendait d’un chasseur de défense locale : armé de deux mitrailleuses alimentées à 250 coups chacune, rapide, sûr et très maniable, il méritait bien son surnom d’autour, tant il était comparable à cet oiseau rapace qui traque les palombes en volant parmi les troncs des forêts. Le prototype V2 fut réalisé avec une aile à revêtement métallique et Ernst Udet, promoteur acharné du bombardement en piqué, procéda avec lui à de nombreux tests. Les rapports, constats et recommandations qu’il établit retinrent grandement l’attention et contribuèrent au développement de cette technique d’attaque. Le prototype V3 vola en février 1934, avec de nouveau l’aile en bois, Focke-Wulf estimant qu’il était très satisfaisant ainsi. De fait, outre ses qualités de chasseur léger, le Fw-56 démontra ses qualités d’appareil d’entraînement avancé pour le vol, mais aussi pour la radio, le tir et le bombardement. Plus tard, on l’utilisa également avec succès pour les liaisons et communications.

Entré en service en 1936, dès le début de sa construction en série, l’avion fut produit jusqu’à 1940 et totalisa environ 1 000 exemplaires, dont une partie fut exportée en Autriche et en Hongrie.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Focke-Wulf Fw 56
Envergure : 10.50 m
Longueur : 7.60 m
Hauteur : 2.55 m
Motorisation : 1 moteur Argus As-10C
Puissance totale : 1 x 240 ch.
Armement : 2 mitrailleuses de 7.92mm
3 bombes de 10 kg en option
Charge utile : -
Poids en charge : 990 kg
Vitesse max. : 270 km/h
Plafond pratique : 6200 m
Distance max. : 380 Km
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Focke-Wulf Fw 56 Stösser

Profil Couleur

Profil couleur du Focke-Wulf Fw 56 Stösser

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
Le Fox («Renard») est l'exemple classique d'un excellent avion de combat, conçu sans contraintes par une société où l'enthousiasme appuyait une grande liberté de...

0
Épine dorsale de la chasse britannique au milieu des années vingt, le Siskin était inspiré du Siddeley Deasy S.R.2 de 1919, société rachetée en...

0
En 1923, l'ingénieur Celestino Rosatelli créa sa série de chasseur CR (Caccia Rosatelli). Les performances de son CR.30 s'avérèrent excellentes grâce à une puissance...