Supermarine Scimitar

Supermarine Scimitar


Fiche descriptive

Appareil : Supermarine Scimitar
Constructeur : Supermarine Aviation Works Ltd.
Désignation :
Nom / Surnom : Scimitar
Code allié / OTAN :
Variante : type 525
Mise en service : 1957
Pays d'origine : Royaume-Uni
Catégorie : Chasseurs des années 60-80
Rôle et missions : Chasseur-bombardier

Histoire

Supermarine Scimitar :
un chasseur "un peu lourd"

Le Scimitar est le dernier chasseur produit par la célèbre firme Supermarine, qui dans son passé avait créé le célèbre Spitfire. Destiné à servir d’intercepteur pour la Royal Navy, le Scimitar était un gros biréacteur, l’équivalent d’un BAC Lightning, à aile médiane en flèche et doté d’un empennage horizontal à dièdre négatif. Le prototype avait lui une aile droite et un empennage papillon, comme les appareils de chez Fouga.

Du fait de son aile massive et de ses moteurs Rolls Royce Avon 202 dépourvus de post-combustion, il restait subsonique en vol horizontal. Ne disposant d’aucun radar et d’un rayon d’action limité, cela le rendaient inapproprié à tenir son rôle prévu. Il devint alors un avion d’attaque, armé de quatre canons de 30mm et équipé de quatre points d’emport sous voilure, et même d’attaque nucléaire.

Le Scimitar F1 fit son premier vol en janvier 1956. Il servit dans la Fleet Air Arm de 1958 à 1966 sur les porte-avions HMS Ark Royal, Eagle, Hermes, Victorious and Centaur, puis les escadrons basés par terre jusqu’en 1969. Le Scimitar fut partiellement remplacé par le Buccanner vers la fin des années 60.

C’était un avion bruyant, rapide à basse altitude, doté d’une accélération phénoménale au décollage, mais dont la carrière, retardée par une mise au point laborieuse, commença en 1958 pour finir seulement huit ans plus tard. Il accumula tout de même quelques records : plus rapide avion britannique à sa mise en service, premier avion à employer le titane dans sa conception, premier biréacteur monoplace de la Royal Navy.

Il fut construit à 76 exemplaires, dont 39 perdus, entraînant la mort de 9 pilotes. Il fut notamment surnommé « The Beast ».

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Supermarine Scimitar F Mark 1
Envergure : 11.33 m
Longueur : 16.87 m
Hauteur : 4.65 m
Motorisation : 2 turboréacteurs Rolls Royce Avon RA28 Mk 202
Puissance totale : 2 x 5105 kgp.
Armement : 4 canons de 30 mm
1812 kg de bombes
Charge utile : -
Poids en charge : 18144 kg
Vitesse max. : 1143 km/h à 3000 m
Plafond pratique : 15240 m
Distance max. : 966 Km
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Supermarine  Scimitar

Profil Couleur

Profil couleur du Supermarine  Scimitar

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
En 1950, le gouvernement indien décide de donner le feu vert à l'étude d'un avion de combat indien. En 1956, la conception du HAL...

0
Le Kfir (lionceau), chasseur polyvalent d'Israël Aircraft Industries, possède une histoire des moins banales dans les annales de la Chasse. Il fut le résultat...

0
Constructeur peu connu en Europe l'avionneur chilien ENAER (Empresa Nacional de Aeronautica) s'est surtout spécialisé dans la construction sous licence des avions de tourisme...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.