Tupolev Tu-160 ‘Blackjack’

Tupolev Tu-160 ‘Blackjack’


Fiche descriptive

Appareil : Tupolev Tu-160 ‘Blackjack’
Constructeur : Tupolev A. N.
Désignation : Tu-160
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN : Blackjack
Variante :
Mise en service : 1988
Pays d'origine : U.R.S.S.
Catégorie : Bombardiers après 1950
Rôle et missions : Bombardier stratégique

Histoire

Tupolev Tu-160 ‘Blackjack’ :
le bombardier stratégique rapide de l'URSS

Le Tupolev Tu-160 est le plus gros avion supersonique au monde. En réponse au programme du Rockwell B-1, les soviétiques lancent en 1973 leur programme de bombardier multi-mission. Malgré la présence de projets de Sukhoï et Myasishchev, c’est celui de A.N. Tupolev qui sera choisi même si celui-ci utilisera des élèments du Myasishchev M-18. Le projet fut réellement connu des américains le 25 novembre 1981 grâce à un satellite espion qui le photographia au côté de deux Tupolev Tu-144. Le premier vol fut réalisé le 19 décembre de cette même année et la production fut lancée en 1984. Les premiers appareils entrèrent en service en 1987. Il fut présenté pour la première fois aux Occidentaux en août 1988.

Le Tu-160 est un monoplan à ailes basses dont les sections extérieures forment une flèche allant de 20° à 65°. Le fuselage et les ailes sont en titane. L’empennage vertical est semblable à celui du Tupolev Tu-26 et se prolonge vers l’avant grâce à une arrête dorsale. Il possède quatre réacteurs à double flux et postcombustion montés par paire dans des nacelles sous voilure. Tout comme sur l’Aérospatiale-BAC Concorde, les entrées d’air sont à géométrie variable.

Le cockpit possède un espace de repos, des toilettes et un réchaud la nourriture. Il peut accueillir 4 membres parmi lesquels un pilote, un co-pilote, un navigateur et un opérateur systèmes qui sont tous équipés de sièges éjectables de type zero-zero. Le contrôle de l’appareil se fait via un traditionnel manche et non pas un volant comme sur beaucoup d’appareil de ce poids. Pour les ravitaillements en vol, une perche rétractable est implantée sur le nez du Tu-160. Un parachute de queue a été incorporé en raison de sa forte vitesse d’atterrissage.

L’appareil est hautement informatisé, l’avionique intégrant des commandes de vol électrique, un système de suivi de terrain automatique, des radars de navigation et d’attaque et des contre-mesures électroniques mais il ne possède pas d’affichage tête haute, ni d’écrans cathodiques pour l’opérateur systèmes et le navigateur. Il peut opérer de jour comme de nuit sous toutes les latitudes et il est extrêmement robuste.

Le Tu-160 est capable de réaliser des missions à basse altitude et faible vitesse ainsi que des missions à haute altitude et vitesse supersonique. Il est doté d’un rayon d’action lui permettant d’atteindre n’importe quel point du globe équipé de réservoirs supplémentaires. Il est armé essentiellement avec des missiles AS-15 Kent ou AS-16 Kickback et il peut servir pour des frappes nucléaires.

Le Tu-160 NK-74 est une version dotée d’une meilleure autonomie et le Tu-160M emporte lui deux missiles hypersoniques Kh-90. Le Tu-160P ou Tu-161 est un intercepteur/chasseur d’escorte à long rayon d’action. Le Tu-160PP est un appareil de guerre électronique et le Tu-160R un avion de reconnaissance stratégique. Le Tu-170 est un bombardier conventionnel conçu dans le but de contourner les limites de l’accord SALT-2. Le Tu-160V est une version utilisant l’hydrogène liquide en tant que carburant connue aussi sous le nom Tupolev Tu-155. Le Tu-160SK est une version commerciale destiné a lancé des satellites en utilisant le système Burlak.

Outre l’URSS puis la Russie, l’Ukraine a possédé 19 Tu-160. Depuis août 2007, les vols stratégiques du Tu-160 ont repris au dessus des océans atlantiques et pacifiques. Ils avaient été abandonnés en 1992, faute de moyens financiers. Il battu 44 records mondiaux de vitesse en 1989 et 1990.

Le Tu-160 fut construit à raison de 36 exemplaires jusqu’en 1992. Un nouvel appareil fut livré en mai 2000 alors qu’une machine non armée s’écrasa en 2003. En 2006, la Russie a entrepris l’amélioration et la production de cet appareil à mesure de deux livrés tous les trois ans. En janvier 2007, seul 16 exemplaires étaient en service en Russie et étaient en cours de modernisation.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Tupolev Tu-160-A 'Blackjack'
Envergure : 55.70 m en flèche minimale33.75 m en flèche maximale
Longueur : 54.10 m
Hauteur : 13.10 m
Motorisation : 4 réateurs à double flux Kouznetsov NK-321
Puissance totale : 4 x 25000 kgp.
Armement : charge offensive de 16500 kg
Charge utile : -
Poids en charge : 275000 kg
Vitesse max. : 2200 km/h
Plafond pratique : 15000 m
Distance max. : 14000 Km
Equipage : 4
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Tupolev Tu-160  ‘Blackjack’

Profil Couleur

Profil couleur du Tupolev Tu-160  ‘Blackjack’

Vidéo

Tupolev Tu-160 "White Swan"

A voir également

0
Dans l'histoire aéronautique les V-Bombers, les bombardiers en V, étaient une série de bombardiers conçus au Royaume Uni à la fin des années 40,...

0
Le Valiant fut conçu à partir de 1948 pour répondre aux même spécifications que l'Avro Vulcan et le Handley Page Victor pour un bombardier...

0
Le Tupolev Tu-16 est issu d’un projet de bombardier lancé dans les années 50 par A.N. Tupolev autour du nouveau réacteur développé par Mikouline,...