Elise DEROCHE

Elise DEROCHE

0

Drapeau France

  • Nom : Deroche
  • Prénom : Elise
  • Année de vie : 1886-1919
  • Nationalité : France
  • Constructeur associée : 

Histoire

Elise Deroche : La première aviatrice de l'Histoire

elise-deroche-1913Dans l’histoire aéronautique les grands noms sont souvent ceux d’hommes. En effet, l’aviation était au départ surtout une aventure masculine. Toutefois, à une époque où les femmes essayaient d’obtenir plus de droits, et notamment celui de voter, il ne fallait pas s’étonner qu’elles veuillent elles aussi connaître l’ivresse du vol contrôlé. Et c’est en France, une fois de plus, qu’est apparue la première femme brevetée pilote : Elise Deroche.

Elise Deroche est née à Paris dans le Marais en 1882 d’un père maroquinier. C’est vers le métier de comédienne qu’elle s’orienta rapidement. Connue sous le pseudonyme de Raymonde de Laroche elle était déjà particulièrement appréciée lorsqu’elle commença ses cours de pilotage au camp de Chalons en 1909. A seulement 25 ans Elise Deroche était amie avec Charles Voisin, l’un des deux fondateurs du constructeur éponyme, qui fut son professeur.

C’est le 8 mars 1910 qu’Elise Deroche entra véritablement dans l’Histoire. En effet ce jour là elle reçut le brevet de pilote N°36 de la part de l’Aéro-Club de France. Première femme à obtenir le brevet de pilote en France, elle fut également première aviatrice de tous les temps. Deroche rejoignait ainsi des grands noms comme Louis BlériotOrville et Wilbur Wright, ou encore Henry Farman, tous récipiendaires du fameux brevet de l’ACF.

Face à ses détracteurs qui dans un machisme à peine voilé l’estiment trop fragile pour le pilotage, Elise Deroche répond par une accumulation de participations à des meetings aériens. Elle devient la première femme à boucler un vol complet au-dessus de Paris en janvier 1910. Quelques semaines plus tard elle accompagne Blériot à Saint-Pétersbourg où elle subjugue l’aristocratie russe, et notamment le tsar Nicolas II qui en remerciement pour sa démonstration l’anoblisse en la faisant baronne.

Encore quelques jours, le 19 juin 1910 et Deroche établit un record de distance féminin avec un vol de 21 kilomètres.

En juillet 1910 Elise Deroche est une des vedettes de la Grande Semaine d’Aviation de Champagne à Reims, aux côtés de pilotes comme Blériot, Santos-Dumont, ou l’Américain Glenn Curtiss. Lors de cette manifestation Deroche eut un grave accident de vol, son Blériot XI décrocha trop bas et percuta le sol au niveau d’un poteau télégraphique. Tous la croyaient morte. Dix-huit fractures et une sacrée envie de vivre plus tard Deroche reprit les vols.

Comme nombres de pilotes de cette époque Elise Deroche est morte aux commandes de son avion, le 18 juillet 1919, aux commandes d’un Caudron G3 démilitarisé. Son biplan s’écrasa lors d’un vol d’entrainement au Crotoy dans la baie de Somme. A seulement 33 ans Deroche venait de disparaître.

Photos avec l’aimable autorisation de M. Cartoux

Autres biographies

0
Fils de l'illustre aristocrate, diplomate et entrepreneur français Ferdinand de Lesseps, auquel on doit le canal de Suez, Jacques Marie de Lesseps est né...

0
Née le dans le Kansas le 24 juillet 1897, élevée par des grands-parents anti-conformistes, Amelia Earhart deviendra vite une meneuse, ayant peu froid aux yeux, un...

0
Le nom de Constantin Rozanoff, mieux connu comme Kosta Rozanoff, est définitivement lié à celui de l'épopée des premiers jets français, ceux de Marcel...
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.