C’est le genre de contrat qui à quelques jours de la fin d’année à de quoi ravir les salariés autant que les dirigeants et actionnaires de l’avionneur européen. Ce vendredi 29 décembre 2017 Airbus a signé un contrat d’environ quatre milliards et demi d’euros afin de fournir cinquante biréacteurs A320Neo au loueur chinois CALC. Des avions qui devraient à partir de 2019 se retrouver sous les couleurs de plusieurs transporteurs en Asie mais aussi en Europe.

En effet China Aircraft Leasing Company est le principal loueur d’avions de ligne présent sur le territoire chinois. Branche du géant de la finance Everbright cette compagnie met à disposition des avions de ligne pour des clients se trouvant principalement eux aussi en Chine mais également en Malaisie, à Singapour, et… en Irlande. En effet le transporteur national Aer Lingus exploite parfois des A320-200 appartenant à CALC. Il n’est donc pas impossible que certains de ces avions se retrouvent dans quelques mois (voire un peu plus) sous sa célèbre livrée à dominante verte !

Après l’impressionnante commande d’Indigo Partners il y a un mois et demi celle-ci confirme l’intérêt des loueurs d’avions de ligne pour la nouvelle génération du célèbre court / moyen-courrier européen. L’Airbus A320Neo est bel et bien un des avions ayant actuellement le plus le vent en poupe, malgré l’existence sur le marché d’un concurrent direct : le Boeing 737 Max.

Alors qu’Airbus et Boeing ont récemment fait les gros titres de la presse (notamment généraliste) suite à leurs aventures respectives au Canada et au Brésil la guerre commerciale sur le segment des avions courts / moyens-courriers semble bien relancée. Reste à savoir si d’ici le soir du réveillon l’avionneur de Seattle va contre-attaquer en annonçant à son tour une commande d’ampleur. Rien n’est moins sûr !

Quoiqu’il en soit 2018 devrait donc être encore marquée par l’opposition entre les deux biréacteurs à succès même si on attend forcément avec impatience la suite des combats entre A350 et 787 Dreamliner !

Photo © Wikimédia Commons.

Publicité

1 COMMENTAIRE

  1. Et surtout Airbus a pus signer hier le contrat de 430 appareil avec Indigo Partners. L’accord conclu lors du Salon de Dubaï n’était en effet qu’une lettre d’intention. Le constructeur européen a pu signer in extrémiste le contrat avant la fin de l’année, afin que celui-ci soit comptabilisé dans le bilan annuel des ventes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom