C’est un type d’accident d’avion fort heureusement très rare. Ce samedi 31 mars 2018 en milieu de journée un monomoteur de tourisme Robin DR400 s’est écrasé aux abords de la ville de Saint-Chamond causant la mort de ses deux occupants. L’une des particularités notables de cet écrasement est sa situation géographique : sur l’autoroute A47 ! La circulation de cet axe régional a été perturbé une bonne partie de la journée.

Pour une raison encore inconnue le pilote a brusquement perdu de l’altitude au-dessus de la métropole de Saint-Étienne. Son avion, un Robin DR400-120 immatriculé F-GIKQ, était basé sur l’aérodrome de Lyon-Corbas. Les raisons de son crash sont notamment à chercher dans son impact avec un panneau de signalisation autoroutière, ceux-là même indiquant les brettes de sorties.

Immédiatement l’avion a percuté le sol de l’autoroute, par chance de l’autre côté de la glissière de sécurité. Au même moment la circulation automobile était dense en ce long weekend pascal. Rapidement les sapeurs-pompiers du SDIS-42 ainsi que les CRS autoroutiers interviennent. À leur arrivée les secouristes ne peuvent que déplorer le décès des deux occupants, le pilote et son passager. Néanmoins les manœuvres de désincarcérations sont difficiles, nécessitant une réduction de la voie de circulation en amont en et aval du crash. Les secouristes craignaient bien entendu le sur-accident, de par la curiosité (malsaine) des automobilistes.
Une enquête va être diligentée par la gendarmerie à la demande du parquet de Saint-Étienne.

Pour information l’autoroute A47 est un axe assez court, de seulement 29 kilomètres. Il permet la liaison entre les villes de Saint-Étienne et de Lyon. Il s’agit de ce fait d’un des axes de circulation automobiles les plus chargés de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Rappelons que le Robin DR400 est un des monomoteurs les plus représentés dans les aéroclubs français, voire même européens. Il a permis et permet encore aujourd’hui à des milliers de personnes de goûter aux joies de l’aviation sportive. Malgré cet accident c’est un des avions de tourisme parmi les plus sûrs de sa génération.

Photo © AFP

Publicité

2 COMMENTAIRES

  1. Vous dites qu’il a tappé un panneau de signalisation de l’autoroute?
    Est-ce qu’il n’essayait pas de ‘recaler’ sa navigation sur l’A47 pour retrouver le chemein de la piste?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom