Crash mortel d’un Dassault Aviation Mirage 2000P.

Il a fallu environ 24 heures de recherches avant de retrouver les débris du chasseur monoplace. Ce jeudi 11 avril 2024 en matinée un Dassault Aviation Mirage 2000P appartenant à l’Escuadron 412 de la Fuerza Aérea del Perú s’est écrasé sur les contreforts du volcan Picchu Picchu. D’importants moyens de recherches aériens et terrestres ont permis de le retrouver ainsi que la dépouille du pilote. Ce dernier était le major Ramiro Alfredo Rondón Medina.

Sis sur la base aérienne de La Joya dans le sud du Pérou l’Escuadron 412 est considéré comme l’élite de la Fuerza Aérea del Perú. Il faut dire que sa monture, le Mirage 2000P, demeure l’avion le plus prestigieux et le plus couru par les Péruviens. C’est dire donc si ce crash a ému le pays. Quand il a décollé peu après 10 heures du matin hier le major Rondón Medina devait mener une mission d’entraînement à la navigation. La météo était cependant exécrable au-dessus de la zone du volcan Picchu Picchu. Il était 10 heures 31, en heure locale, quand son avion a disparu des écrans radars.

Immédiatement un des «nouveaux» Fairchild RC-26B Condor tout fraichement offert par les États-Unis depuis leur retrait du service a été dépêché sur zone. L’avion participait à une mission de lutte contre les trafics de cocaïne. Aux vues de l’altitude moyenne du volcan oscillant entre 3300 et presque 5700 mètres deux hélicoptères Mil Mi-17 Hip-H de l’Ejercito del Perú ont également été envoyés en renfort. En fin de journée la nuit interrompit les recherches. Elles ont repris ce vendredi 12 avril 2024 au petit matin avec des moyens aériens et terrestres renforcés, et notamment un avion de transport tactique Alenia C-27J Spartan II et deux hélicoptères Bell 412, tous les trois appartenant à la Fuerza Aérea del Perú. C’est à 11 heures 05 du matin aujourd’hui donc que les militaires ont annoncé avoir retrouvé l’épave du Mirage 2000P et la dépouille du major Rondón Medina. Selon toutes vraisemblances il n’a pas réussi à actionner l’éjection de son siège.

Les autorités péruviennes ont annoncé qu’une autopsie serait pratiqué tandis que la mauvaise météo qui régnait sur la région ce jeudi 11 avril 2024 fait partie des éléments envisagés pour expliquer l’accident. Pour autant toutes les hypothèses sont encore sur la table à l’heure qu’il est. Depuis leur entrée en service en 1985-1986 c’est la première fois que la flotte de chasseurs Mirage 2000P connait un accident mortel. Jusque là l’avion clodoaldien était considéré comme extrêmement sûr au Pérou. On ignore actuellement si l’avionneur français va participer aux investigations.

Photo © Fuerza Aérea del Perú

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

8 réponses

  1. Bonjour Arnaud,
    sais t-on s’il y a moyen de savoir, après un crash, si le pilote a essayé d’actionner le siège éjectable ?

    1. Bonjour Yann490, ce sera sans doute là l’une des tâches des enquêteurs péruviens de savoir si le malheureux pilote a pu essayer d’actionner l’éjection. Ou s’il en a été empêcher pour X ou Y raisons. Tout va aussi dépendre de l’état de sa dépouille mais aussi des restes du Mirage 2000P.

  2. Bonjour
    Il serait bien d’arrêter d’utiliser le terme ‘ clodoaldien’ à chaque fois que vous parlez d’un avion Dassault, ce n’est pas très utile…

    1. Bonsoir Thierry, c’est bien pour ça que de temps en temps j’écris « altoséquanais« . Mais comme j’aime bien l’adjectif « clodoaldien » et que j’ai (parfois) un fort esprit de contradiction, je crois que je vais continuer de l’utiliser. C’est comme avec l’expression « de conserve« , plus on me dit de ne plus l’utiliser et plus j’y fais appel. Un vrai sale gosse…

    2. Perso Thierry j’adore ce mot clodoaldien. Les petites extravagances de vocabulaire d’Arnaud font parties du charme de ce site.

  3. Est-ce qu’on sait combien de Mirage 2000 se sont écrasés depuis l’entrée en service de l’avion « clodoaldien » comme Arnaud l’appelle ? Je parle de tous pays confondus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

Blériot XI

Tout comme le chemin de fer avant elle ou l’automobile à la même époque l’aviation a su marquer son temps, d’abord au siècle dernier puis

Lire la suite...