Voilà un programme qui mine de rien en dit long sur l’âge du plus récent des avions de combat conçus par SAAB. L’état-major de la force aérienne suédoise vient de confier un chantier de modernisation de ses quatre-vingt-dix-sept JAS-39C/D Gripen actuellement en dotation afin de les rendre aptes à voler aux côtés des futurs JAS-39E à l’horizon 2022. Cette évolution du Gripen permettra d’éviter une mise à la retraite précoce des plus anciens de ces monoréacteurs.

Ce sont donc soixante-treize monoplaces JAS-39C et vingt-quatre biplaces JAS-39D qui sont concernés par ce contrat. Ce chantier englobera plusieurs facteurs, notamment au niveau de l’avionique et de l’emport d’armement. Un équipement d’anti-collision au sol et un meilleur système de protection du pilote en environnements dégradés sont prévus.
Dans le même temps une nacelle de reconnaissance tous-temps SPK39 de facture locale sera installée sur ces avions.

Niveau armement la capacité de combat aérien sera profondément améliorée grâce à l’emport programmé du missile air-air européen MBDA Meteor, permettant le tir au-delà de la portée visuelle. Concernant les possibilités d’action air-sol les futurs JAS-39C/D Gripen modernisés pourront tirer la bombe américaine à guidage GPS-inertiel de type GBU-39 dotée d’une charge de combat de 93kg. Une munition de petite taille particulièrement efficace et adapté à ce type d’avion.

En fait l’intérêt est double pour la Flygvapnet et SAAB. Dans le cas de la force aérienne suédoise il s’agit de moderniser des avions encore un fort potentiel en attendant l’arrivée entre 2022 et 2026 des nouveaux JAS-39E/F largement plus évolués. Durant une dizaine d’années environ les pilotes suédois verront évoluer les deux versions de l’avion de combat indigène.
Pour SAAB ce chantier permet de ne pas déprécier un avion de combat qui continue d’être présent sur le marché international malgré la concurrence de machines plus importantes comme le Dassault Aviation Rafale, l’Eurofighter Typhoon, ou encore le Lockheed-Martin F-35A Lightning II. Des avions face auxquels l’un des arguments de taille est justement la sienne, plus modeste et plus adaptée à des forces aériennes de nations moins riches que celles des utilisateurs de ces trois avions de combat ultramodernes.

Les premiers SAAB JAS-39C/D modernisés sont attendus en unité au début de l’année prochaine, la fin du chantier devant avoir lieu au moment de la livraison des premiers JAS-39E.

Photos © Flygvapnet.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom