Elle s’appelle Ali et vient déjà de causer la mort de deux personnes en Irlande. Cette tempête saisonnière s’annonce déjà comme une des plus violentes en Atlantique nord en cette fin d’été 2018. Résultat l’Irish Coast Guard a décidé de déployer quatre de ses cinq Sikorsky S-92 Superhawk sur sa façade océanique ne laissant qu’un seul appareil pour les mers celtiques et d’Irlande. Par ailleurs un Casa CN-235MPA de patrouille maritime et deux hélicoptères de recherches-sauvetages AgustaWestland AW.139 appartenant à l’Irish Air Corps sont également déployés en priorité.

Et les équipages de l’Irish Coast Guard n’ont pas chômé en ce mercredi 19 septembre 2018. Entre le milieu de la matinée et la fin de l’après-midi ils ont permis, grâce à la parfaite adaptation de leurs hélicoptères Sikorsky S-92 Superhawk, de venir en assistance à trois équipages de chalutiers en difficultés en Atlantique nord ainsi qu’à celui d’un cargo. Dans le même temps un de ces hélicoptères a été déployé sur la plage du village de Claddaghduff dans le comté de Galway suite à la découverte d’une caravane accidentée. À l’intérieur les gardes-côtes et secouristes irlandais ont découvert le corps sans vie d’une touriste suisse d’une cinquantaine d’années. Il semble que sa caravane ait été drossé par le vent sur la plage depuis la falaise toute proche. Elle aurait fait une chute d’une vingtaine de mètres.
Malgré la rapidité d’intervention de l’hélicoptère il a été impossible de la sauver.

Avec des pointes de vents à 145-150km/h et des vagues de submersion d’environ deux mètres cinquante la tempête Ali est une des plus violentes que l’Irlande ait connu depuis plusieurs années. C’est pourquoi les quatre hélicoptères S-92 Superhawk concernés par l’alerte décollent sous le contrôle du Casa CN-235MPA de l’Irish Air Corps qui leur sert également de poste de commandement aéroporté.

Malgré un équipement ultramoderne, dont un FLIR dernière génération, les équipages des Sikorsky S-92 Superhawk de l’Irish Coast Guard prennent des risques très élevés lorsqu’ils s’envolent ainsi dans la tempête. Pour information une partie du trafic aérien a été suspendue dans le pays afin de réduire les risques d’accidents. Les liaisons commerciales entre l’aéroport de Galway et Londres ou Manchester ont été temporairement interrompu afin d’éviter les risques inhérents à cette météorologie. Seuls les hélicoptères de sauvetages de l’Irish Coast Guard ont le droit d’en décoller.
La météorologie irlandaise espère que le temps redevienne clément d’ici à ce jeudi 20 septembre en début d’après-midi.

Photo © BBC.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom