La saison des ouragans est loin d’être terminée sur la côte est des États-Unis. Entre ce mardi 9 et ce vendredi 12 octobre 2018 l’aviation de l’US Coast Guard a apporté un soutien très conséquent aux sinistrés de Floride frappés par l’ouragan de catégorie 4 nommé Michael. Les avions et hélicoptères des coasties ont notamment sauvé des vies mais également participé à l’observation des effets de son passage. Des missions qui sont malheureusement passées sous silence en Europe.

Lancement manuel d’une bouée acoustique.

Tout a commencé avec le lancement de bouées acoustiques depuis la rampe arrière d’avions de reconnaissance Airbus Military HC-144B Ocean Sentry et Lockheed HC-130H Hercules / HC-130J Super Hercules. Ces équipements de haute technologie sont très proches de celles employées par l’US Navy depuis ses Boeing P-8A Poseidon. Sauf qu’ici il n’est nullement question de repérer des submersibles ennemis mais simplement d’étudier, en temps réel via une liaison par satellite, le flux de l’onde de la tempête. Ce qui a notamment permis de savoir avec précision où l’ouragan Michael allait frapper les côtes de Floride.
Dans le même temps d’ailleurs les équipages de Lockheed-Martin WC-130J Weatherbird de l’US Air Force, les fameux chasseurs d’ouragans, s’approchaient de près de ce phénomène météorologique majeur.

C’est d’ailleurs leur travail conjoint qui a permis aux météorologues américains de classer Michael en catégorie 4 (sur un total de 5) à son approche des côtes. Mais surtout immédiatement l’US Coast Guard et l’ensemble des services de secours ont pu se coordonner afin de porter assistance sur le littorale, les plages et en mer aux sinistrés.

Aussitôt les fortes rafales de vent passées, dépassant d’ailleurs par endroit les 250km/h, les hélicoptères des gardes-côtes américains ont été sortis de leurs hangars de CGAS Clearwater puis préparés aux décollages. Eurocopter MH-65D Dolphin et Sikorsky MH-60T Jayhawk pouvait donc porter assistance aux personnes bloquées sur les toits de leurs habitations ou bien à bord de leurs bateaux. Dans la journée du jeudi 11 octobre ces équipages d’hélicoptères ont hélitreuillé un total de 96 personnes… et trois chiens.
Dans le même temps un de ces MH-65D a embarqué le gouverneur de Floride pour un vol grâce auquel il s’est rendu compte lui-même de l’étendue de la catastrophe naturelle.

Détachés de CGAS Mobile, deux HC-144B sur le tarmac de CGAS Clearwater.

Il n’est pas rare pour nous autres rédacteurs à Avions Légendaires de vous présenter le travail des pilotes, équipages, et mécanos de l’US Coast Guard. C’est aussi une manière de démontrer que l’aviation militaire aux États-Unis ne se limite pas aux seules US Air Force et US Navy pour ne citer qu’elles. Ce petit sujet permet de comprendre que la garde-côtière américaine ne se limite pas au contrôle des pèches, au sauvetage en mer, ou encore au suivi des icebergs. Elle intervient également sur le littoral lors de catastrophes majeures.

Photos © US Coast Guard.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom