C’est un contrat d’environ 92 millions d’euros qui va courir de ce début mai 2019 à fin janvier 2020. L’équipementier américain Raytheon va moderniser un total de cinquante-quatre drones de combat et de reconnaissance General Atomics MQ-9 Reaper. Tous ces avions sans pilote appartiennent à l’US Air Force, aussi bien à l’Air Combat Command et à l’Air Force Special Operation Command. Un programme qui est également proposé désormais pour les drones de ce type vendus à l’étranger.

Le cœur de ce chantier c’est le système AN/DAS-1 qui va laisser la place à l’AN/DAS-4 nettement plus moderne. Celui-ci est en fait un équipement en tourelle de localisation haute précision et haute définition des cibles terrestres. Entre les deux générations la précision justement a été largement améliorée. Désormais le télé-pilote installé dans son shelter bénéficie d’un meilleur rendu d’images mais également d’informations affinées en matière thermique de la cible.

Pour autant les actuels budgets alloués par le Pentagone à l’US Air Force ne permettent que de transformer cinquante-quatre General Atomics MQ-9 Reaper. Si la majorité dépendra du 49th et du 432nd Wing de l’Air Combat Command quelques machines des opérations spéciales seront également confiées à Raytheon.

Selon les experts de l’US Air Force les MQ-9 Reaper une fois dotés de l’AN/DAS-4 pourront donc cibler plus efficacement des objectifs terrestres, statiques autant qu’en mouvement. Dans le même temps les capacités de reconnaissance tous-temps et d’observation de ces avions sans pilote seront largement améliorées également. On l’oublie trop souvent que ces drones assurent également des missions de renseignement pour le compte de la défense américaine. Et l’AN/DAS-4 a été pensé dans ce sens par Raytheon.
Même si la majorité des informations sont évidemment classifiées il est désormais connu que ce système devrait permettre d’avoir une image quasi parfaite du visage de combattants ennemis même avec à un Reaper volant à plusieurs milliers de mètres d’altitude et/ou à des kilomètres de distance de là.

Avion sans pilote General Atomics MQ-9 Reaper appartenant à l’US Air Force, vu ici au roulage.

D’ores et déjà des pistes ont été avancées pour l’exportation de l’AN/DAS-4. Si la France n’est pas particulièrement annoncé par Raytheon l’Italie et les Pays-Bas le sont. À terme l’équipementier compte bien vendre son système à tous les utilisateurs américains et étrangers du Reaper.

Photos © US Air Force.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom