C’est une des plus jeunes forces aériennes parmi les nations fondatrices de l’OTAN. Ce jeudi 1er octobre 2020 la Flyvevåbnet a fêté les soixante-dix ans de sa création le 1er octobre 1950. Pour l’occasion un défilé aérien a eu lieu au-dessus de Copenhague, la capitale du pays. Dans le même temps une nouvelle livrée était présentée sur un des chasseurs de cette force aérienne royale danoise.

Les stars du défilé aérien.

Au Danemark où les forces de défense se font souvent très discrètes un défilé aérien est chose rare. D’autant plus en pleine semaine comme cela eut lieu cette année. Après tout ce n’est pas tous les jours que la force aérienne locale célèbre ses 70 printemps… ou plutôt automnes. Car c’est bien le 1er octobre 1950 que la Flyvevåbnet fut fondée. Elle naissait alors de la séparation entre les activités navales, terrestres et aériennes. Fait particulier un an et demi plus tôt le Danemark participait à la naissance de l’OTAN en signant le traité de l’Atlantique nord.

Et en ce début de mois d’octobre 2020 la petite Flyvevåbnet est un élément clé de la défense atlantiste. Elle assure le contrôle de l’espace aérien à l’entrée de la très stratégique mer Baltique. Ce qu’elle faisait déjà durant la guerre froide face à la menace soviétique. Mais la force aérienne royale danoise est également, à l’instar de ses alliées allemandes ou néerlandaises, très tournée vers les missions de service publique.

Ainsi le défilé aérien qui a survolé la capitale danoise a mis l’accent sur toutes les missions de cette Flyvevåbnet septuagénaire. À tous seigneurs tous honneurs ce sont les chasseurs General Dynamics F-16MLU Fighting Falcon qui ont ouvert le bal aux côtés d’un avion de transport tactique Lockheed-Martin C-130J-30 Super Hercules. Une patrouille de quatre avions d’entraînement Saab MFI-15 Safari a également réalisé un passage à moyenne altitude au-dessus de la ville.
Quant aux hélicoptères militaires ils ont réalisé divers démonstrations aux quatre coins de la ville : Agusta-Westland AW.101 Merlin pour la dépose de commandos et les recherches-sauvetage en mer, Eurocopter AS.550C2 Fennec pour la reconnaissance et la lutte anti-terroriste, ou encore Sikorsky MH-60R Seahawk pour l’action navale.

Copenhague se découpe sous ces trois avions militaires danois.

Les passionnés et spécialistes ont ainsi pu admirer le célèbre F-16MLU numéro E-191 et sa livrée tricolore blanche-rouge-noire. Il s’agit de l’avion de présentation officielle de la force aérienne danoise. Ce jet est fréquemment envoyé à l’étranger lors de meetings aériens. Il était ce jeudi accompagné de l’avion E-005. Ce F-16MLU monoplace disposait d’une livrée spéciale puisque reproduisant celle que vont arborer dans quelques mois les premiers Lockheed-Martin F-35 Lightning II. C’est ce E-005 qui était finalement véritable vedette de ce mini défilé aérien.

E-005, un F-16MLU Fighting Falcon qui préfigure déjà le F-35A Lightning II.

Et sa nouvelle livrée sera conservé durant tout le reste de sa carrière. Pour autant il n’est pas envisagé de repeindre de la sorte tous les autres F-16MLU Fighting Falcon danois.
Les premiers pilotes danois débuteront leur entraînement américain sur F-35A Lightning II l’an prochain tandis que l’avion furtif arrivera dans le pays au cours du premier semestre 2023.

Photos © Flyvevåbnet.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom