Pour la photo de cette semaine focus sur sans doute le chasseur le plus important des 50 dernières années : le General Dynamics F-16 Fighting Falcon américain. La photo montre ici un exemplaire en exercice air-air appartenant à la force aérienne des Pays-Bas. Cette aviation militaire participa dans les années 1970 au «contrat du siècle».Il s’agissait pour l’OTAN de sélectionner le General Dynamics F-16A/B comme principal chasseur pour quatre de ses membres européens : la Belgique, la Danemark, la Norvège, et donc les Pays-Bas. Il est intéressant de voir que ces quatre pays ont décidé de remplacer leurs Fighting Falcon avec là encore le même type d’avion : le Lockheed-Martin F-35A Lightning II.

Photo © force aérienne néerlandaise.

Publicité

13 COMMENTAIRES

    • Totalement d’accord avec vous. Le F-16 a enterré le Mirage F1 et va sans doute enterrer le Mirage 2000. C’était donc un choix logique et réfléchi.

  1. Bah s’il enterre le Mirage 2000,ce ne sera pas une grande perte pour Dassault vu que ce dernier est un appareil des années 90.Je reste quand même sur ma position qui consiste à clamer que les européens sont capables de produire de belles et bonnes choses quand ils savent s’entendre ( Transall, Concorde, Jaguar, et récemment A400M et je ne parle pas des hélicoptères!).L’Europe est capable de construire de bons avions qui n’ont rien à envier aux avions US. .Mais voilà….On pourrait Paul et Mickey longtemps là dessus.. Jeu de mots pas innocent 🙂

  2. On voit bien que vous l’aimez particulièrement cet avion. Troisième « photo de la semaine » illustré d’un F-16 en un mois. Pour quelqu’un comme moi qui ne porte pas cet avion dans son coeur, c’est dommage.

    • Bah oui Dimitri mais quand je propose une photo de la semaine sur des avions à hélices là encore il y a des mécontents. Et puis il faut remarquer que le F-16 Fighting Falcon est omniprésent en 2020. Mais promis la semaine dernière vous aurez sans doute quelque chose plus à votre goût, pourquoi pas un avion français…

  3. Les dernières moutures du F16 n’ont pas grand chose à voir avec les premiers exemplaires à part l’aspect, il est bien dommage que la France n’ait pas suivit cet exemple avec le mirage 2000 qui intrinsèquement est supérieur, taux de montée vitesse et aérodynamique bien meilleurs le tout avec un poids à peu près identique et une poussée inférieure.

    • Ils ont été retrofités au cours de leurs carrière mais toujours sur la même base de F-16 AM/BM block 10 de 1979. Certains lors de leur retraite afficheront 45 ans de carrière soit légèrement plus qu’un Mirage F1.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom