L’armée américaine aurait-elle finalement bel et bien trouvé un successeur digne de ce nom à ses Bell UH-1V Iroquois de liaisons et d’évacuation sanitaire ? On est en droit de vraiment se le demander. Ce vendredi 9 mars 2018 le constructeur européen Airbus Helicopters a annoncé avoir finalisé un contrat visant à fournir trente-cinq UH-72A Lakota supplémentaires aux forces américaines. Un hélicoptère d’ores et déjà en service à plus de 400 exemplaires.

Pour mémoire l’UH-72A Lakota est une version spécifique de l’Airbus Helicopters H145M dédié aux missions de liaisons et d’évacuation sanitaire au sein de l’US Army. Cet appareil biturbine en service aussi bien aux seins des unités régulières que dans la garde nationale américaine. Par contre il n’est assemblé ni en Allemagne ni en France mais bien sur le territoire américain au sein de l’usine de Columbus dans le Mississippi, celle-là même qui fut longtemps désignée American Eurocopter et qui assure également certaines visites techniques au profit des MH-65 Dolphin de l’US Coast Guard.

En fait ce n’est pas la première fois que le Pentagone décide de revoir à la hausse sa commande initiale de Lakota, prouvant ainsi l’attachement des militaires américains à cet hélicoptère européen. Par ailleurs il faut souligner que régulièrement les porte-paroles du Pentagone saluent les qualités d’entretien aisé de l’hélicoptère franco-allemand, ce qui à mon avis a aidé aussi quant à son acceptation au sein des forces américaines.

Photo © US Department of Defense.

Publicité

3 COMMENTAIRES

    • Ce sont des hélicoptères qui sortent de chez American Eurocopter filiale de Airbus hélicoptère. Ils fabriqué dans l’usine de Colombus. En faisant cela ils achètent certes des hélicos européens mais font travailler des ouvriers américains. Comme en France, si tu veux aider des salariés français, achète une Toyota yaris et non une Renault twingo cette dernière étant assemblé en Slovénie.

      • Merci Dimitri j’avais bien lu qu’ils étaient construit à Columbus mais je me demandais comme avec le american first les gars du pentagone avaient pu justifier cet achat?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom