Aux États-Unis le Super Bowl c’est un peu comme l’arrivée du Tour de France chez nous, c’est l’évènement sportif de l’année à ne pas rater ! Et quelques semaines seulement après l’envahissement du Capitole par des fanatiques trumpistes les services de sécurité ne veulent prendre aucun risque. C’est pourquoi le stade sera totalement protégé au sol autant que dans les airs, afin de pouvoir recevoir tous les spectateurs, dont le Président des États-Unis Joe Biden. Les grandes manœuvres ont déjà commencé, à une semaine du match.

La sécurité de l’évènement en repérage.

Garde nationale, services de polices et agences fédérales, ou encore gardes côtes : tout le monde est déjà sur le pont aux abords du Raymond James Stadium. C’est la troisième fois que ce stade de Floride accueille le Super Bowl. Les fois précédentes c’était en 2001 et 2009. Mais c’est la première fois dans un tel climat d’insécurité. Car ce dimanche 7 février 2021 nous serons à peine un mois après que plusieurs centaines de militants d’extrême-droite surexcités ont pénétré de force dans le Capitole, la bâtiment qui accueille les parlementaires américains. Pour mémoire cinq personnes y sont décédés, dont un policier battu à mort.

Comme ce Super Bowl sera la première grande sortie publique de Joe Biden depuis son investiture l’US Secret Service qui a en charge sa sécurité ne veut prendre aucun risque.
Le 111th Aviation Regiment sera en alerte à proximité avec des hélicoptères de transport et d’assaut Boeing Vertol CH-47F Chinook et Sikorsky UH-60L Blackhawk. En moins de dix minutes ils pourront hélitreuiller sur zone les commandos aéroportés du 20th Special Forces Group. Particularité notable ces deux unités appartiennent à la garde nationale de Floride et ont l’habitude opérer ensemble.

Pour autant le ciel sera protégé en permanence par plusieurs hélicoptères qui se relayeront dans le ciel de la ville de Tampa. Les deux hélicoptères Bell 206L LongRanger de la police de la ville seront bien entendus engagés. À leurs côtés on trouvera trois Sikorsky UH-60M Blackhawk et deux Eurocopter AS.350B AStar appartenant tous les cinq au Air & Marine Operation, un branche de l’US Customs & Border Protections. À leur bord on trouvera des agents fédéraux du CBP bien sûr mais également du Secret Service ou encore du FBI.

Ces hélicoptères suivront notamment le convoi routier présidentiel entre la base aérienne où se sera posé Air Force One et le Raymond James Stadium. Traditionnellement le président américain n’utilise pas d’hélicoptère Marine One pour se rendre au Super Bowl, préférant la voiture.

Au moins deux MH-65D Dolphin seront également mobilisés pour surveiller et éventuellement intervenir sur le stade.

Une semaine avant la date de l’évènement sportif les exercices ont déjà commencés. Les hélicoptères tournent déjà autour du stade, réalisant divers repérages mais également des répétitions en cas d’interventions. Le péril du terrorisme intérieur est pris vraiment au sérieux.
Pour mémoire le Super Bowl, c’est du football américain ! Vous savez ce sport dérivé de notre cher rugby mais avec des joueurs engoncés dans des carapaces qui les protègent des coups. Aux États-Unis c’est la soirée sportive à ne pas rater, sur place si possible, sinon à la télé ou sur les réseaux sociaux.

Photos © US Customs & Border Protections et US Coast Guard.

Publicité

2 COMMENTAIRES

  1. Juste avant le botté d’envoi qui marque le début officiel de la partie, le stade Raymond James sera survolé à basse altitude par un escadron d’avions ou d’hélicoptères des forces armées étatsuniennes. C’est un tradition ,faisant partie du protocole, d’effectuer un tel survol vers la fin de l’hymne américain et juste avant le début officiel de la partie. La base de Pensacola où s’entraine les Blue Angels et la ville de Tempa, où aura lieux le Super Bowl, sont toutes les deux situées sur la côte ouest de l’état de la Floride.. Je parie que cet honneur reviendra pour cette raison aux Blue Angels la moins mais d’autres aéronefs pourraient remplir cette fonction….

    En 7 janvier 2017 cet honneur revint à « Un avion espion, le Lockheed U-2 baptisé Dragon Lady, a survolé à très basse altitude le stade de Santa Clara, en Californie, juste avant un match, lorsque les spectateurs s’étaient déjà rassemblés, très nombreux. » comme le rapporte un article du site web sputnik (!) https://fr.sputniknews.com/international/201901081039569413-usa-stade-survol-avion-espion/ Dans cet article nous présente la vidéo provenant Airshow News @NewsAirshow
    A U-2 Dragon Lady just made a rare low-altitude flyover to kick off the #NationalChampionship ! https://twitter.com/NewsAirshow/status/1082448183890976769

    Au Canada et au Québec le football de la NFL est très populaire! J’espère que les Chiefs de Kansas city remporteront le Super Bowl. Pour en savoir davantage, je vous invite à lire: Un Super Bowl différent en raison de la pandémie | JDQhttps://www.journaldequebec.com › 2021/02/01 › un-s…
    La NFL demeure un milieu majoritairement réservé aux hommes, mais la gent féminine commence à briser les stéréotypes » Super Bowl LV: place aux dames! »https://www.journaldequebec.com/2021/02/04/super-bowl-lv-place-aux-dames

  2. Un trio impressionnant de 3 aéronefs viennent de survoler le Raymond James Stadium à basse altitude. Au centre un Northrop B-2 Spirit flaqué à sa gauche d’un Boeing B-52 Stratofortress et à la droite un Rockwell B-1 Lancer avec ses ailes configurées pour la basse vitesse. Et maintenant place au fooball!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom