Cet accident rappelle les dangers encourus lors des opérations nocturnes à basse altitude. Dans la nuit de ce samedi 10 à ce dimanche 11 juillet 2021 un hélicoptère Eurocopter AS.365 Dauphin N3 du Servicio de Vigilancia Aduanera s’est abîmé dans l’océan près du détroit de Gibraltar. L’appareil pourchassait des narcotrafiquants reliant le Maroc à l’Espagne avec des embarcations légères. Un douanier espagnol est décédé dans le crash tandis que ses deux collègues ont été sauvé.

C’est ce samedi 10 juillet 2021 peu après 23 heures 45 qu’un patrouilleur des douanes espagnoles a annoncé avoir repéré un go-fast, une embarcation rapide quittant précipitamment les côtes marocaines en direction du sud de l’Espagne. Immédiatement l’Eurocopter AS.365 Dauphin N3 porteur de l’immatriculation civile EC-KUH et appartenant au Servicio de Vigilancia Aduanera a décollé.
Après avoir pris un temps la destination des plages de la station balnéaire de Sanlúcar de Barrameda l’hélicoptère est finalement revenu sur ses pas en direction de Cadix.

À 00 heures 30 environ, ce dimanche 11 juillet 2021, pour une raison encore inconnue l’hélicoptère a décroché avant de heurter les flots. Le biturbine survolait l’eau à moins de vingt mètres d’altitude afin de se masquer au maximum des trafiquants de drogue.
Deux des membres d’équipage ont réussi à s’extraire de la carlingue du Dauphin N3 avant de rejoindre la plage à la nage. Le troisième a été tué sur le coup.
Les deux survivants ont été pris en compte par les équipes de sauvetage.

À ce stade des investigations rien ne semble aller dans le sens d’un problème lié à leur mission. Les enquêteurs des Aduanas s’orientent plus vers une erreur de pilotage à basse altitude. Dans la matinée de ce dimanche 11 juillet l’épave de l’hélicoptère a été renflouée.
Le constructeur Airbus Helicopters participe à l’expertise autour de ce drame.

Photo © Michael Barker

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom