En ces temps de Disney+, de Netflix, de Prime Vidéo, et autres Salto aller au cinéma relève quasiment d’un acte militant. Or ce mercredi 25 mai 2022 le film «Top Gun : Maverick» sort (enfin) sur les écrans français. L’occasion d’aller prendre un bon coup d’adrénaline et de retrouver de jolies machines volantes avec un Tom Cruise au mieux de sa forme. Que les esprits chagrins se rassurent cet article ne spoilera rien de l’intrigue du film.

Alors je vais éclaircir un point, bien que cinéphile et passionné d’aviation je n’ai jamais porté le premier «Top Gun» dans mon cœur. Je lui ai toujours préféré des films moins blockbusters comme «Ces merveilleux fous volants dans leurs drôles de machines», «Nimitz, retour vers l’Enfer» ou encore «La bataille d’Angleterre». C’est donc avec un certain à priori que je suis allé voir ce «Top Gun : Maverick». Et j’ai eu tort !

Non pas que j’ai eu tort d’aller le voir c’est de l’avoir fait en me disant que j’allais découvrir un navet en grignotant de mauvais pop-corn trop salés. Ils étaient très bons !
Mais surtout j’ai passé un excellent moment de pur cinéma de divertissement. Car «Top Gun : Maverick» c’est ça : un film qui vous en met plein les mirettes et vous collent les fesses au fond de votre fauteuil !  Comme si on était dans le cockpit du Super Hornet aux côtés de Tom Cruise. En même temps c’est pour ça qu’on va voir le film.
La bande originale est très correcte, il y a juste assez de romance pour que le film n’empeste pas la testostérone et ne passe pas pour un truc bien bourrin calibré pour les dimanches soirs de TF1, et les images d’avions sont parfaites. Aussi bien les vraies que celles un poil plus virtuelles.
Vous voulez savoir quels autres modèles d’avions vous allez découvrir ? Allez voir le film, vous ne le regretterez sans doute pas.

Sans le spoiler, ou le divulgâcher pour nos amis canadiens, ce film est bourré de références dont une très belle au tout premier «Star Wars» sorti sur nos écrans en 1977.
Bien sûr il se peut que comme moi vous ayez un ou deux gros moments de solitudes dans la salle quand vous serez les seuls à éclater de rire sur des scènes bien particulières. Mais après tout c’est un film d’action pas un reportage sur le métier de pilote de chasse aux États-Unis, il faut bien quelques incohérences pour le rendre visible par le plus grand nombre.

Illustration © Paramount Pictures.

NDLR : Les commentaires seront les bienvenus comme pour tout article. Cependant une modération stricte sera appliquée afin que personne ne spoile rien du film et ne vienne donc gâcher le plaisir des lecteurs et lectrices qui ne l’auront pas encore vu.
D’avance merci.

Publicité

17 COMMENTAIRES

  1. Pas encore eu le temps de le voir mais je suis assez tenté.
    C’est marrant qu’il y ait une référence à Starwars sachant que beaucoup de scènes de combat du premier Starwars sont inspirées par le film « La bataille d’Angleterre ».

  2. J’irai le voir avec plaisir d’autant que les scènes aériennes sont réelles et ne sont pas de vulgaires images de synthèse et ça c’est un gros plus. Mais le F-18 n’aura jamais la classe d’un F-14.

  3. Dans la série des films à voir, « Aigle de fer », « Strategic Air Command »et « Flammes sur l’Asie », c’est un peu daté mais les scènes aériennes sont faites avec de vrais avions. Allez, je me lâche, il y a aussi évidemment « Les ponts de Toko-ri » mais celui-là termine mal.

  4. Je reviens de le voir… Et bien que, comme le disait Dimitri, le F-18 n’a pas la classe d’un F-14, le Super Hornet nous en met plein les mirettes !! Après ça reste du cinéma mais les scènes aéronautiques… bluffant ! On envie la chance des acteurs d’avoir pu voler en place arrière, on est littéralement dedans, et c’est un très bon remède en attendant le meeting de l’AJBS les 4 et 5 juin prochain !!

  5. Bonjour à tous.
    Je l’ai vu hier soir et effectivement quelques rires et exclamations de quelques personnes du public lors de manœuvres un poil « too much » signalant un public un peu connaisseur.
    Mais quelle images !!!!!. Un régal pour les nostalgiques du facteur de charge dont je fais partie.
    Super film à visionner sans retenue. Histoire coole, acteurs au top. Hâte de pouvoir le visionner en VO.

  6. Ancien pilote et fana d’aéronautique depuis près de 40 ans, je n’ai pas été déçu par le « matériau aéronautique » de cet opus.. On peut apprécier par rapport au premier une certaine « maturité » pour les personnages et de nombreuses scènes aériennes avec un rendu du facteur de charge qui montre le réalisme des manœuvres.
    Certes, il y a un petit côté « Star Wars » comme le dit Arnaud (discret quand même). Mais c’est un film d’action aérienne, ce qui est plutôt rare, Il y a eu un très gros travail de conception des scènes aériennes et le rendu des contingences tactiques est plutôt bien montré. On sent un film de « pilote » voulant montrer des choses qu’on ne voit pas souvent et on en a « pour son argent », il y a de bons moments et « bon sang » que ça fait du bien de voir des cockpits réels.
    A voir quand on aime l’aviation. Joseph Kosinski et Tom Cruise signent un « film d’amour à l’aviation » et notamment à l’US Navy. C’est indéniable. Pour moi il est supérieur au premier film de 1986. A voir en VO.
    Bon visionnage « messieurs les aviateurs »

  7. Je rappelle que les commentaires spoilant tout ou partie de l’intrigue sont systématiquement modérés. Merci de faire attention, car j’en ai déjà eu quatre qui n’ont pas été publiés et ne le seront pas.

  8. Pas encore vu le film
    En attendant j’ai vu la vidéo de Xavier T. qui en parlait mais sans spoiler car les images venant des trailers du film
    J’ai remarqué une incohérence dans la scène où un SH venant en aide à son équipier en lâchant des flares, car ce dernier en étant à court, sauf que les missiles assaillants étaient des SA-3 qui sont guidés par radar!

    • Attention parfois aux découpages des trailers et bandes-annonces. On est parfois surpris une fois dans la salle de cinéma. BAC Nord par exemple m’avait semblé intéressant au niveau de la bande-annonce et s’est finalement révélé être un navet filandreux de niveau intersidéral.

  9. Bonjour, j’ai une question à vous poser Arnaud ainsi qu’aux autres contributeurs sur ce sujet de Top Gun 2 : A partir de quel âge pensez-vous que les enfants peuvent voir ce film ? Est-ce que c’est un film que l’on peut voir à l’âge de 10 ans ?
    Merci pour vos retours

    • Il n’y a pas de scène réellement violente ni de sexe donc oui je pense qu’à 10 ans on peut le voir. Après c’est à chaque parent de savoir pour ses enfants suivant leur psychologie et leur émotivité.

  10. Merci Arnaud pour votre retour. Je pense aller le voir avec mes garçons qui ne sont pas spécialement fanas d’avions et je vous dirai ce qu’ils en ont pensé !

    Merci

  11. Je l’ai vu hier soir en VOSTFR et j’ai adoré. Ce film c’est juste de la balle atomique. Je me suis revu gamin devant le premier. Par contre l’accent cockney de Jennifer Connely est juste abominable. On a l’impression d’entendre une serveuse de pub au fin fond de Londres. Bizarre que depuis le temps elle ne l’ait pas perdu.

  12. Vu le film ce matin et il en voie de la patate.
    De bonnes démonstrations d acrobaties
    Et un plaisir de vokr de superbes machines lors de somptueuses scènes de combats

  13. Vu avec les garçons et ils ont bien apprécié le film à 10 ans. Je pense même qu’on peut le voir plus jeune je pense que ça passe à 8 ou 9 ans. Quant à moi j’ai beaucoup aimé, les images sont impressionnantes et le scénario est astucieux ; je me demande si je ne vais pas retourner le revoir !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom