Tout cela ressemble fortement à une volte-face de l’avionneur turc. L’état-major des Forces Armées Maliennes a annoncé ce mercredi 21 décembre 2022 avoir acquis un lot d’avions sans pilote de reconnaissance et d’appui Baykar Bayraktar TB.2. C’est un pari risqué quand on sait que ce drone est qualifié OTAN et que la junte militaire au pouvoir au Mali entretient des liens très étroits avec la Russie. Cette dernière a d’ailleurs déjà livré des STT Orlan 10 aux forces locales.

C’est donc une petite victoire pour l’apprenti dictateur Assimi Goïta quant à sa représentation sur la scène internationale. La vente par la Turquie de celui qui demeure actuellement une des drones de reconnaissance et de combat parmi les plus abordables mais également parmi les plus courus du moment. Le Mali n’ayant pas les moyens financiers (et sans doute diplomatiques) d’acquérir des General Atomics MQ-1C Gray Eagle et/ou MQ-9 Reaper américains le recours à des machines turques représente un excellent pis-aller pour lui.

La transparence malienne s’arrête cependant très vite puisque les Forces Armées Maliennes se refusent à dire combien de drones ont été achetés. Les sources les plus fiables parlent de quatre à six Bayraktar TB.2 quand les médias locaux affirment eux qu’il serait question d’une quinzaine d’exemplaires. Exagérer n’est pas mentir dit l’adage populaire.
Et en effet quatre à six représentent un nombre correct mais qui soulève pas mal de question et en premier lieu le télépilotage de ces machines. À moins que les militaires maliens aient été formés pour cela il convient d’imaginer plutôt le recours à des contractors étrangers. Le cas du récent crash d’un Sukhoi Su-25 de l’Armée de l’Air du Mali a confirmé la présence de pilotes russes aux commandes des avions et hélicoptères fournis par Moscou. On imagine mal Baykar fournir les plans et méthodes de pilotage de son drone vedette aux mercenaires russes de Wagner dont la présence au Mali n’est plus un secret, même pas de Polichinelle. Rappelons que le Bayraktar TB.2 est massivement employé par les forces ukrainiennes contre les mêmes troupes privées autant que contre l’armée d’invasion russe.

Reste désormais à savoir à quoi vont servir les drones en question sous les cocardes maliennes ? Officiellement sans doute à la lutte contre le terrorisme islamiste. Dans la réalité des faits nous ne le saurons sans doute jamais, les régimes autocratiques comme celui de la junte militaire de Goïta ne sont pas connus pour leur transparence.
Affaire à suivre.

Photo © Baykar.

Publicité

29 COMMENTAIRES

  1. Où comment un des pays les plus pauvres au monde trouve les moyens de dilapider le peu de richesse qu’il possède au détriment de sa population déshéritée. Si l’apprenti dictateur pense soigner sa représentation internationale il fera choux blanc comme d’habitude

    • Vous trompez monsieur fais la recherche le Malien est plus riche que la France même beaucoup de pays européens c’est ce que on dit et Mali est plus pauvre alors qu’en réalité elle est plus riche fais la recherche

      • L’Union européenne est la 2e puissance économique mondiale, la France la cinquième. Le PIB du Mali tournait aux alentours de 14,5 milliards d’USD en 2008, celui de la France aux alentours de 3000 milliards d’USD en 2021. Le PIB par habitant du Mali est à 2200 USD, celui de la France à pratiquement 47000 USD (en parité de pouvoir d’achat). Selon l’indice du développement humain des Nations Unies, le Mali est à la 186e place dans le monde, la France à la 28e (il y 193 Etats membres des Nations Unies). Vos informations remontent à Mansa Moussa, qui est historiquement l’homme le plus riche du monde, mais ça date du Moyen Âge !

    • Le Mali n’est pas pauvre c’est un des pays d’Afrique les plus riches son sol regorgent de matières premières tant convoité par l’Europe. Donc c’est le peuple qui est pauvre pas le pays.

  2. Il a pas besoin de soigner son image à l’international, il le fait pour protéger son pays contre l’intrusion terroriste. Ce que vous penser l’importe peut, ça sert d’avoir du développement sans sécurité et on sait que le Sahel est proie à de multiples instabilités.

  3. Je rejoins Alasko, on se moque pas mal de ce que vous pensez. Où étiez vous quand les militaires maliens se faisaient égorger (littéralement)?
    Où étaient vos opinions quand l’armée malienne était en lambeaux et que les militaires maliens s’entraînaient dans le vide en imitant (avec leur bouche) le bruit des coups de feu?

    Je ne pense pas qu’en dictature et autocratie les autres aient chapitre à la parole, n’est-ce pas ? Alors bon courage à la campagne de désinformation et d’intoxication.

  4. Ça vous met dans tous vos états !!! Vous auriez aimé que le pays reste soumis mains et points liés au néo colonialisme français qui joue au double jeu depuis 2013 en manipulant les terroristes en fonction de la conjoncture tout en continuant à vider le pays de ses richesses.

    • Faut tout de même vous dire monsieur ou madame Diaz qu’aux yeux des Français le Mali c’est peanuts. Par contre la liberté d’information que notre site représente vous dérange grandement. Dommage ça ne crédibilise pas votre discours au final assez médiocre.

      • Vôtre média au service de la junte Française ne pourra rien car au Mali c’est pas les bla bla mais nous fait des progrès dès lors que nous avons mis dehors les bandits français ! Preuve drones de dernière génération !!! Vous confirmez !

        • Drone de dernière génération peut-être mais surtout drones low cost. Le Mali de Goïta est incapable d’acheter des UAV/UCAV construits par General Atomics, Safran, ou encore Thales.

  5. Merci pour vos articles toujours bien documentés. 4 à 6 TB.2 doivent représenter 1 à 2 systèmes tout au plus ; il serait intéressant de connaître le nombre de stations au sol cela permettrait de se faire une idée de leur utilisation future.

  6. Félicitations au Maliba
    Courage et bonne chance contre les terroristes.
    Victoire totale aux Forces Armées Maliennes (FAMa) sous le leadership et le patriotisme de notre bien-aimé Colonel Assimi Goita avec les 4 autres colonels appuyés par Choguel Kokala Maiga.
    Tout leader aimé par les puissances occidentales et en conséquence leurs média de propagande est sans doute au service de leurs intérêts et non au service de son pays et son peuple.
    Vive le Mali, vive les autorités de transition du Mali, Vive l’Afrique et le monde libres.

  7. Bonjour à tous ceux que j’ai pu dans mon message : J’ai juste fait un commentaire sur cette façon d’utiliser une richesse qui aurait pu être investie dans un projet à forte valeur ajoutée pour le Mali. Vous en déduisez que c’est de nature complotiste … Je pense que vous êtes hors sujet et surtout en pleine hystérie

  8. La France a été chassé du Mali vous avez du mal à digérer ça mais la vérité prendra toujours le dessus et puis à chaque fois que vous ouvrez la bouche sa parle mal du Mali et de leur autorité ils est temps de la boucler maintenant bande de malhonnêtes intellectuels le Mali va récupérer sa place dans le concert des nations que ceci plaît à la France ou non et un jour la France viendra mendier au Mali incha Allah

    • La France n’a pas été chassée du Mali, qui serait bien incapable de le faire. Il serait toutefois bon de vous souvenir qu’en 2013, votre gouvernement avait demandé le concours de la France pour éviter une catastrophe. Vous savez, lorsque Tessalit, Tombouctou, Gao, Douentza, étaient aux mains des djihadistes et que ces braves gens s’approchaient de Mopti, avant Bamako. A cette époque, le gouvernement malien hurlait à l’aide au Conseil de sécurité. La France est venue avec le soutien logistique des Etats-Unis et du Royaume-Uni, les autorisations de survol du Maroc et de l’Algérie et vous a libérés. Evidemment, à Bamako, on peut faire le malin, on n’est ni à Tessalit ou à Tombouctou. Après vous en être pris à la France, vous tapez sur les Africains qui meurent par centaines pour vous défendre au sein de la MINUSMA. En plus, vous prenez Diarra comme pseudo : vous ne manquez pas d’air. La prochaine fois, j’imagine que vous vous ferez appeler Soundjata ou Mansa Moussa?

  9. Votre papier est ridicule !! Pourquoi vous ne faite pas un article sur le rapport du sénat français de plus de 100 pages qui s’intitule l’Afrique est notre avenir ? Vous êtes soit malhonnête soit vous avez pas tte la lumière en haut. Bonne chance car vous se chassez de tte l’Afrique avec votre franc cfa et l’argent {devise étrangère détenu dans le trésor français} il suffit d’aller lire sur le site de la banque de France mais vu que vous êtes un ignare vous ne le ferez pas.

    • C’est vous qui fournissez une réponse ridicule : le compte d’opération du CFA ouest-africain a été supprimé en 2021, après un accord passé en 2019. La raison pour laquelle il y avait une gestion des réserves de change tenait au fait que la possibilité de créer de la monnaie dans les pays de la zone franc pouvait générer de l’inflation, non seulement dans l’une des deux zones CFA, Afrique de l’Ouest et Afrique centrale, mais aussi dans les autres zones concernées, Franc français, Franc CFP et DOM. Le CFA ne rapporte absolument rien à la France ou à l’UE. Les pays ont toujours été libres de quitter la zone CFA, comme le Mali et la Guinée, mais aussi des territoires sous souveraineté française comme Saint-Pierre-et-Miquelon (eh oui, ils faisaient partie du CFA ouest-africain, XOF) ou la Reunion (XOF aussi). En fait, avec la future monnaie eco, des pays comme le Mali ou le Burkina vont regretter amèrement l’époque du CFA : aucun avantage comparatif en termes d’exportations (ces pays ne produisent RIEN) et risque d’être pressurés par des pays comme le Nigéria, le Ghana ou la Côte d’Ivoire, dotés d’une économie viable. La monnaie au Nigéria et au Ghana est une catastrophe et ils profiteront de la stabilité de l’ex-zone CFA pendant qu’ils vous contamineront avec leurs problèmes monétaires. Le CFA n’est pas une devise étrangère du point de vue des pays africains de la zone franc : elle leur appartient à 100% et votre affirmation est aussi absurde que de dire que l’euro est une devise étrangère du point de vue français ou néerlandais. Donc avant de traiter Arnaud d’ignare, sans doute faudrait-il vous documenter auprès de gens sérieux. En plus, vous êtes totalement hors-sujet, parce que l’article porte sur les drones TB2 et non sur les questions monétaires.

    • Du mépris ? Non aucun mépris pour le Baykar Bayraktar TB.2, c’est un excellent drone pour les pays qui comme le Mali n’ont pas les moyens d’acheter des machines américaines, britanniques, ou françaises. Donc désolé mais c’est votre commentaire qui est « bidon ».

      • Arnaud, citons Courteline pour remettre Kieby à sa juste place : « passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est une volupté de fin gourmet ». J’imagine que ça vous arrive souvent lorsque vous publiez un papier sur le Mali qui attire tout un tas de personnes passionnées par l’aviation au point qu’elle vous injurient autant que mes concitoyens sur le périf à 18.00 un jour de grève. J’admire sincèrement votre patience et votre capacité à résister à la tentation de répondre à l’invective .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom