Les HC-130J Super Hercules alaskéens se diversifient !

À l’instar de nombreux autres services à travers le monde l’US Coast Guard est en première ligne face aux défis du réchauffement climatique. Et c’est encore plus vrai dans l’état d’Alaska où la fonte des neiges et le recul des glaces se fait ressentir jour après jour. Aussi désormais les coasties alaskéens ont décidé de revoir les attributions de leurs aéronefs, et en premier lieu de leurs quadrimoteurs Lockheed-Martin HC-130J Super Hercules. Ces avions vont devoir s’adapter à autre chose que leurs habituelles missions de recherches et de sauvetages en haute mer.

Bien sûr les Lockheed-Martin HC-130J Super Hercules savent aussi remplir des missions de transport tactique et d’évacuation sanitaire, ou encore de surveillance des icebergs. Mais sa polyvalence est appelée à évoluer. Et sur ce coup là le «laboratoire» de l’US Coast Guard c’est CGAS Kodiak dans le sud de l’Alaska. Les équipement du quadrimoteur à turbopropulseurs peuvent notamment permettre des missions de suivi des flux migratoires maritimes, même si cela n’est pas la base de travail des coasties alaskéens.

En revanche les problématiques de réchauffement climatique ont accéléré le développement des feux de forêts et d’espaces naturels dans tout l’état d’Alaska. Bien sûr les équipes de sapeurs-pompiers ainsi que les militaires de l’US Air National Guard et de l’US Army National Guard y sont formés, grâce notamment aux Bambi Bukets emportés sous hélicoptères. Les avions bombardiers d’eau loués à prix d’or auprès de contractors font également le job. L’US Coast Guard va désormais s’y atteler. S’il n’est pas encore question d’adapter des systèmes MAFFS de lutte contre l’incendie les HC-130J Super Hercules pourront bientôt être employés pour du commandement aéroporté et de la surveillance longue durée. Leur FLIR de nez couplé à une caméra thermique seront primordiaux.

Sur ce cliché le FLIR apparait bien sous le nez de ce HC-130J Super Hercules alaskéen.

En fait les aviateurs de l’US Coast Guard font en 2023 ce qu’ils ont toujours fait depuis leur apparition dans les années 1910-1920 : ils s’adaptent. Et ils épousent les évolutions à la fois de la société et de la technologie mais aussi du climat et de la nature elle-même.
Affaire donc à suivre.

Photos © US Coast Guard.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

Une réponse

  1. quel avion extraordinaire !!!!depuis le premier vol du 1er exemplaire en 1954, jusqu’à aujourd’hui et toujours en production, il pourrait bien être le 1er avion a être fabriqué pendant 100 ans. ( pas la même version, cela s’entend bien entendu…).

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

R.A.F. NE.1

Si de nos jours les avions de combat comme le Dassault Aviation Rafale ou l’Eurofighter EF-2000 Typhoon sont aptes à voler de jour comme de

Lire la suite...