Les drones MALE de General Atomics atteignent 8 millions d’heures de vol !

Ils sont la référence mondiale en matière de drones moyenne altitude longue endurance, souvent copiés jamais égalés. Ce vendredi 4 août 2023 l’ensemble des avions sans pilotes General Atomics dérivés du Gnat ont atteint dans le monde les 8 millions d’heures de vol. Une famille d’avions sans pilote que l’on retrouve désormais dans l’ensemble des pays alliés, et non plus uniquement aux États-Unis. De nouveaux modèles font leur apparition assez fréquemment.

Au sein de l’US Air Force ils ont permis de traquer le terroriste Oussama Ben Laden tandis que dans l’Armée de l’Air et de l’Espace ils assurent la surveillance du Sahel à la recherche des groupes djihadistes armés. Et ce ne sont là qu’une toute petite partie de ce que peuvent faire les drones MALE produits par General Atomics à partir du Gnat de la fin des années 1980. Qu’ils s’appellent RQ-1A / MQ-1B Predator, MQ-1C Gray Eagle, MQ-9A Reaper ou encore MQ-9B Skyguardian, ces drones ont d’ores et déjà su marquer de leur empreinte l’histoire de l’aviation par leur polyvalence. De simples plateformes de reconnaissance tactique ils se sont mués en machines de surveillance et de guidage voire même d’attaque au sol et d’appui tactique. Ils sont même au cœur du très polémique terme de «drone tueur». Et donc en fin de semaine dernière ils passaient l’hallucinant cap des 8 millions d’heures de vol en emploi opérationnel entre juillet 1995 et aujourd’hui.

Aujourd’hui des drones de ce genre volent sous les marquages de nationalité des Émirats Arabes Unis, d’Espagne, des États-Unis, de France, de Grande-Bretagne, d’Inde, d’Italie, du Japon, du Maroc, des Pays-Bas, de Pologne, ou encore de Turquie. Et pour les pays ne pouvant pas s’en payer les concurrents ont penser à tout puisque les Chengdu GJ-1 et GJ-2 sont respectivement des copies chinoises du MQ-1B Predator et du MQ-9A Reaper. Selon le même principe faisant appel à la rétro-ingénierie l’avionneur iranien HESA a produit les Shahed 129 et Shahed 149. Le premier de ces deux modèles a notamment été fourni à la Russie dans le cadre de sa guerre contre l’Ukraine.

Le très prometteur Mohave d’attaque au sol et d’appui tactique lourd.

Le programme Mojave qui poursuit son petit bonhomme de chemin et l’entrée en service lente mais progressive du MQ-20 Avenger ER à réaction au sein de l’US Air Force démontre que cette famille signée General Atomics se porte vraiment bien. D’où la question : à quand les 10 millions d’heures de vol ? Sans doute très bientôt quand on voit la place que désormais les drones MALE ont dans les engagement militaires.

Photos © General Atomics.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires
Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

DFS Olympia Meise

Dans les années 1930, les prouesses aéronautiques fascinent les foules. Il était donc dans l’air du temps d’inclure le Vol à voile comme discipline de démonstration aux

Lire la suite...