Depuis Moscou ce jeudi 24 février 2022 au petit matin le dictateur russe Vladimir Poutine a décidé unilatéralement d’attaquer l’Ukraine. Ses forces aériennes et son artillerie ont donc frappés des cibles aussi bien militaires que civiles aux quatre coins du territoire ukrainien. Des colonnes de blindés appuyées d’hélicoptères de combat Kamov Ka-52 Hokum-B et Mil Mi-28 Havoc ont violé la souveraineté ukrainienne. Il s’agit de la première guerre non civile qui frappe l’Europe depuis le 8 mai 1945.

Les premiers objectifs des frappes aériennes russes ont été les moyens de détection aérienne et de riposte de l’Ukraine. Les bases aériennes ont donc été visées en tout premier lieu, détruisant au sol de nombreux avions de combat. Des chasseurs Mikoyan MiG-29 Fulcrum et Sukhoi Su-27 Flanker, mais aussi des avions d’attaque Su-24 Fencer et Su-25 Frogfoot ou encore des hélicoptères Mil Mi-8 Hip et Mi-24 Hind ont été les cibles des tirs des missiles de croisières et munitions de précision.
Au moins un Su-27 Flanker ukrainien a réussi à prendre les airs. Il s’est posé en tout début de matinée à Bacãu, une base de l’OTAN en Roumanie.

Plusieurs témoignages rapportés par les médias anglophones et francophones font état de la présence de bombardiers stratégiques russes Tupolev Tu-22M Backfire et Tu-95 Bear au-dessus du territoire ukrainien. Dans le même temps les grands aéroports civils du pays, avec en premier lieu celui de Kiev, ont été frappés par des tirs de l’aviation ennemie.
Parmi les cibles civiles de l’aéroport de la capitale ukrainienne on retrouve l’usine de l’avionneur Antonov, celle-là même où est basé à l’année l’avion-cargo géant An-225 Mriya.

Le ministère ukrainien de la défense revendique la destruction, via sa DCA, de six aéronefs russes. On parle de quatre avions de combat (dont certainement un Sukhoi Su-30 Flanker-C et un Su-34 Fullback) et de deux hélicoptères militaires. Parmi ces derniers un Ka-52 Hokum-B descendu à proximité de l’aéroport de Hostomel dans le nord ukrainien. Les deux militaires russes à bord de l’appareil seraient morts.
Dans le même temps un avion de transport tactique ukrainien Antonov An-26 Curl s’est écrasé, causant la mort d’au moins cinq de ses quatorze passagers et membres d’équipage. On ignore l’origine du drame : tir des forces russes ou incident de pilotage ?

Dans les états baltes la Lituanie a déclaré avoir placé ses forces de défense en alerte maximale.
Cette guerre ne fait que débuter. La Russie a bien retenu les enseignements des engagements militaires des autres pays depuis 1945 en réduisant au maximum à néant les petits moyens de défense de l’Ukraine. L’autocrate russe a d’ailleurs publiquement déclaré vouloir démilitariser ce pays. Jusqu’où la tyrannie de Vladimir Poutine pourra t-elle aller ?
Des réunions d’urgence sont prévues durant toute cette journée du 24 février au sein de l’Union Européenne, de l’OTAN, du G7, et bien évidemment de l’ONU.
Des mesures de rétorsions économiques devraient être prises contre la Russie, mais aussi contre la personne de Vladimir Poutine lui-même. Pour autant une intervention militaire internationale contre une puissance nucléaire majeure avec à sa tête un dirigeant aussi peu fiable n’est pour l’instant pas à l’ordre du jour. Pour autant la Russie est désormais au ban des nations, même son allié chinois n’ose pas la soutenir dans cette aventure grotesque et dangereuse.
Actuellement les filles et fils d’Ukraine sont bien seuls face à l’aviation et aux forces terrestres russes.

Photo © ministère russe de la défense.

NDLR : L’actualité évolue très vite sur un conflit comme cette guerre de la Russie contre l’Ukraine. Il y a donc un risque qu’entre la publication de cet article et le moment où vous le lirez il se soit passé suffisamment de temps pour que les informations soient désormais dépassées par d’autres. Nous vous demandons donc un peu de mansuétudes.
Nous reviendrons dans les prochaines heures / prochains jours sur les tristes évènements que vivent la population ukrainienne.

Publicité

30 COMMENTAIRES

  1. Arnaud, vous avez toute ma mansuétude ( et je l’espère celles de vos lecteurs ), j’ai bien la crainte qu’en effet ce conflit ne fasse que commencer et qu’au pire nous revenions à avant 1991 ( j’aime bien retour vers le futur , mais pas à ce point ! )

  2. Comme dans les années 30, l’histoire se répète : nous avons voulu la paix dans le déshonneur. Nous avons la guerre (uniquement économique…. pour le moment) et le déshonneur en abandonnant l’Ukraine à son triste sort. Vladimir (comme Adolf) ne comprend que le rapport de force. Après l’Ukraine, quelle sera son prochain objectif ? Qui osera appuyer sur le bouton rouge pour l’arrêter. Personne.
    En viendra-t-on un jour à la guerre de « haute intensité » ? Et notre armée, notamment l’AAE, est-elle prête à une telle éventualité ?

  3. Bonsoir Arnaud,
    Je dis ça, je dis rien mais attention à ne pas rédiger des articles à charge, l’équilibre doit être respecté (je ne suis pas pro roscoff)
    Les Ukrainiens ne sont pas non plus des enfants de cœur d’après mes relations roumaines et polonaises.
    Salutations

    • Aux dernières nouvelles l’Ukraine est bien la victime. Moscou ne se défend pas, elle attaque un pays militairement 30 fois moins puissant qu’elle. Non ?

    • Dans une guerre, car c’en ai bien une, ils n’y a pas d’enfants de cœur , ils n’y a que des victimes, militaires et malheureusement civiles, c’est ce que me disait mon père qui aurait cette année 101 ans ( j’en ai 61 ) qui à fait toutes les campagnes militaires pour la France dans l’armée de l’air officiellement de 1942 à la chute de l’indochine, puis est rentré au SDECE. Un vieux sage…

  4. Ce qui devait arriver, arriva.

    Pendant que l’Europe discute, l’Ours Blanc bombarde !!
    Voilà où nous a mené notre naïveté, les fameux dividendes de la paix et nos politiques de désarmement depuis 25 ans.

    Les Russes n’ont peur de personne, ni de l’Otan…..et encore moins de la France.

    Honte à nos dirigeants européens .

    Soutenons l’Ukraine, arrêtons de plier devant les Russes.

    Souvenons nous de 1940. Arrêtons de discuter.

    A l’action. Autrement demain , ce sera la Pologne, les Pays Baltes.

    • Faire la guerre à une nation qui a l’arme atomique ? Je plains les Ukrainiens mais j’ai des jeunes enfants et je veux les voir grandir. Et qui va risquer sa vie pour les Ukrainiens ? Dans la réalité et pas avec la bouche : personne !

  5. Malheureusement c’est le pire des scénarios qui se déroule. L’attaque de l’Ukraine entière et non pas simplement de l’est ukrainien. C’est là qu’on voit comment Poutine se fout de tout le monde. Il y a une semaine le Kremlin diffusait des images comme quoi les forces russes commençaient à rentrer à la base synonyme de desescalade.
    Il faut aussi des sanctions contre la Biélorussie qui a autorisé la Russie d’attaquer l’Ukraine depuis son territoire.
    Les ports militaires aussi sont touchés. Le port de Otchakiv dans le sud ouest ukrainien était en feu ce matin.

    • Helas, les sanctions sont bien belle, mais là où la diplomatie échoue, là où les sanctions ne servent à rien, seule les armes peuvent regler les problèmes. Comme quoi, il vaut mieux une bonne guerre qu’une mauvaise paix.

      • C’est facile de prôner la guerre depuis le fauteuil de votre salon, ce n’est pas vous, ni vos filles et fils, qui la ferez. Un peu de retenue s’il vous plaît. Les bonnes guerres n’ont jamais existé.

    • Arnaud, je suis entièrement d’accord avec vous. De tout temps, les hommes et femmes de pouvoir ont su démarrer les guerres ; par contre, les finir est toujours bien plus compliqué…
      Après, mon fils de 22 ans est engagé dans l’AAE et il sera peut être amené à participer à cette guerre européenne.
      Je ne peux m’empêcher de faire la comparaison entre les actions du teuton Adolf et du kamarade Vladimir : à 80 ans de distance, ils sont aussi similaires et identiques qu’analogues.
      Une petite nuance tout-de-même : Poutine a plusieurs atouts majeurs dans sa manche que n’avaient pas Hitler : l’arme atomique, le gaz, le pétrole en veux-tu en voilà, très peu de deficit budgétaire (on parle de sanctions financières, une rigolade..), et un pays qui présente une géographique lui donnant une profondeur stratégique indeniable et le rendant quasi invulnérable… D’autant que la Chine a bien l’air de faire copain-copain avec l’ex-colonel du KGB….. et dire qu’il faudra bien l’arrêter un jour cet homme là.

  6. Quel est le sort de l’unique Antonov 225 ? On peut lire par ici qu’il aurait été détruit, et par là qu’il aurait été épargné et encore entier.

    • Justement Dimitri depuis plusieurs heures j’essaye de démêler le vrai du faux en ce qui concerne cet avion ô combien symbolique. Dès que j’en saurais plus nos lecteurs, donc vous aussi, le saurons. Malheureusement c’est aussi une guerre d’intox menée par Moscou et l’An-225 Mriya est au cœur de celle ci.

  7. Tout n’est pas si simple, voir l’interview de M Bressonnet sur Sud Radio pour ouvrir les yeux sur d’autres choses que le méchand Poutine et les pauvres victimes…….
    Sale guerre, et gros bénéfices pour les Américains.

    • Donc vous legitimez l’attaque de la Russie contre l’Ukraine tonton ? Marrant mais ça ne m’étonne pas de vous. En même temps un auditeur de Sud Radio c’est un peu comme un téléspectateur de CNews…

    • Oups, alors là j’ai faillit m’étrangler de rire! ( faut pas me faire des choses comme cela, j’suis à 4 mois de la quille ! ) : Les russes qui attaquent l’ukraine pour que les USA fassent plus de bénéfices ?, Il n’y a bien que Sud Radio pour diffuser des trucs pareils. cela me fait penser au COVID, du jour au lendemain sur tous les plateaux TV et radio, il y avait de nouveaux « experts », alors qu’il faudrait simplement reconnaitre que l’on ne sait encore rien de la suite …

  8. Bonjour,
    J’aimerai avoir une petite précision. Au début de l’article il est dit que c’est la première guerre non civile en Europe depuis 1945. Mais j’aurai dit que c’est la première depuis celle au Kosovo au début des années 1990 est à mettre dans quelle catégorie. Plusieurs pays étrangers s’en étaient mélés.

  9. Moi, j’ai une question, qui pourra peut-être paraître bête, mais je la pose quand même.

    Il y a t’il des radars de l’Otan en Pologne et en Roumanie ?
    Si oui, ces radars ont-ils réussi à détecter la présence des avions Russes dans le ciel d’Urkraine ?

    Si non, pourquoi ? S’ils n’ont rien détectés, c’est que les Russes sont très malins, et que leurs avions sont très furtifs. Où bien les radars de l’Otan ne sont pas assez sophistiqués, pour ce genre de menaces. Cela pose quand même bcp de questions, pour notre sécurité et celle de nos voisins.

    Quand on voit à la vitesse où les Russes ont détruit les sites radars, les bases aériennes, cela doit susciter chez nos généraux de vrais questions, sur nos équipements actuels.

    Quels sont nos moyens de riposte, nos équipements et leurs performances ?

    Je veux bien admettre que les Ukrainiens ont peut pas du matériel au top, mais quand même.
    C’est pour cela que nos armées européennes doivent vraiment prendre de l’épaisseur et avoir de vrais budgets.

    Arrêtons de traîner les pieds et d’être anti-militaristes.

    Donnons nous les moyens de prévenir ce genre de drames.

    • D’abord il faut sortir du mythe : l’OTAN n’a rien d’une entité en soi. C’est un organisme de défense et de diplomatie conjointes qui s’appuie sur les équipements de chaque pays membre. Ses « radars » sont en fait de vieux Boeing E-3B Sentry qui peuvent être déployés à la demande.
      Ensuite la Russie ne possède aucun chasseur furtif opérationnel. Ses Su-57 Felon ne seront pas IOC avant au plus tôt au moins encore 4 ans.

    • Les russes n’ont visiblement pas déployés d’avions furtifs, je ne sais pas si des radars de l’Otan sont placés dans les pays limitrophes, mais cela n’a plus d’importance, le ciel Ukrainien est maintenant sous contrôle total Russe, Alors que faire ? envoyer une escadre ou 2, voire 3 de chasseurs F35, F22, Rafale et autres de générations supérieures . Juste pour donner du grain à moudre au Kremlin qui accusera l’OTAN, l’EU d’ingérence ? tant que l’ONU ne vote pas une résolution j’ai bien la crainte qu’un statut-quo s’installe . D’ailleurs que fait l’ONU ?

      • Il faut rappeler que sur ce coup là New York est un peu désemparé. La Russie ne craint rien de sa part car elle apposera son véto à toute mesure onusienne à son encontre. Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni, et Russie possèdent en effet le privilège de véto au conseil de sécurité de l’ONU. C’est pour cela qu’elle ne s’est pas mêlé par le passé de la guerre d’Algérie, de la guerre du Vietnam, ou encore de la guerre des Malouines. Ça n’aurait eu aucun sens.

        • Sauf que jusqu’en 1962 l’Algérie et ses départements était française ( un problème interne en quelque sorte, je sais, beaucoup de personnes ne pensent pas comme moi, mais j’ai mes raisons ) les malouines étaient depuis belles lurettes et sont toujours un territoire Britannique, se sont les argentins qui ont attaqués, par contre et je ne parle pas de l’indochine, mais bien du Vietnam, celui çi n’était pas américain et n’était plus français ( d’ailleurs nous leur devons beaucoup pour leur aide en matériel autant roulant que volant jusqu’à DBP ) cela a était un joli bourbier pour eux aussi, comme en Afghanistan, je comprends qu’ils ne veuillent plus envoyer de troupes au sol depuis !

  10. Bonjour,
    la résolution concernant l’Ukraine a été bloquée par le véto russe et l’on voit bien cette terrible injustice ! N’est-ce pas le moment idéal de penser à supprimer tous les droits de véto et mettre tous ce monde sur un même pied d’égalité et pouvoir , enfin , en finir avec le deux poids deux mesures ?

    • Supprimer tous les droits de véto et mettre tous ce monde sur un même pied d’égalité et pouvoir , enfin , en finir avec le deux poids deux mesures ? : hum, c’est le jour des bisounours ?, Pour mettre tout le monde sur un même pied d’égalité, quelle belle et honorable idée ! Il ne reste alors que 2 solutions
      1/ tout le monde a le droit de véto, donc de faire absolument ce qu’il veut, bonjour l’enfer.
      2/ soumettre chaque résolutions au vote, c’est pas mieux, bonjour les embrouilles et les coalitions de circonstances !
      Il faut reconnaitre à ce Machin d’être assez vieux, mais de nous avoir bien protégé depuis sa création
      En conclusion, vous préférez donc supprimer l’ONU ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom