Accident en Haute-Vienne d’un célèbre Beechcraft Staggerwing.

Si vous êtes familier des rassemblements de vieux avions en Europe vous connaissez forcément ce L-Bird. Ce vendredi 8 septembre 2023 un monomoteur Beechcraft Model 17 Staggerwing a raté son atterrissage sur l’aérodrome de Saint-Junien situé en Haute-Vienne. Les deux occupants de l’avion en sont heureusement ressortis indemnes tandis que l’appareil est assez fortement endommagé. Le célèbre biplan devait prendre part à Légend’Air, un meeting aérien qui se tient ce weekend sur ce terrain d’aviation.

Selon les premières informations connues l’avion de collection a essuyé une forte bourrasque de vent alors qu’il était en train de se poser sur la piste 07/25 de l’aérodrome de Saint-Junien en milieu d’après-midi. Avec seulement 585 mètres de long pour 20 de large elle est réputée pour être la plus petite en dur de France. Pour autant elle n’est pas connue pour une quelconque dangerosité. L’avion est alors parti en cheval de bois avant de se retourner. Le pilote et sa passagère ont cependant réussi à s’en extraire avant même l’arrivée des équipes de secours. Hormis sans doute une bonne frayeur ils ne souffrent d’aucun traumatisme.

Avant d’être évacué vers une zone technique le Beechcraft Model 17 Staggerwing a été sécurisé par les femmes et les hommes du SDIS 87, le service départemental d’incendies et de secours de Haute-Vienne. Il s’agissait d’éviter que l’avion ne s’embrase ou même explose. Désormais les experts du BEA, le célèbre Bureau d’Enquêtes et d’Analyses pour la sécurité de l’aviation civile, vont pouvoir mener leurs investigations quant à l’accident de cet avion de collection. Les éléments communiqués laissent à penser que ce superbe biplan revolera un jour, une fois ses travaux de restauration réalisés.

Porteur de l’immatriculation américaine N295BS cet avion est en effet bien connu des aérophiles. Il porte les couleurs de l’attaché militaire de l’ambassade des États-Unis à Londres en 1939-1940. Sa livrée jaune et bleue toujours impeccable en a fait une des vedettes des nombreux rassemblements de vieux avions depuis une vingtaine d’années. Historiquement il a réellement participé à la Seconde Guerre mondiale, d’abord au sein de l’US Army Air Force comme UC-43 puis dans les rangs de la Royal Air Force.

Photo © Experimental Aircraft Association.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

3 réponses

    1. Totalement d’accord avec toi Marcel le Staggerwing est pour moi l’un des plus beaux avions de tous les temps.

  1. Tant que les deux occupants s’en sont sortis, c’est le plus important. Un avion c’est réparable même si celà doit prendre plusieurs années chez un réparateur spécialisé. C’est ce qu’il était arrivé au Spitfire mk XIX de Christophe Jacquard en 2017 et il avait pû revoler après 3 ans de réparation en Angleterre.

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

R.A.F. FE.8

Dassault Aviation Rafale C, Eurofighter Typhoon FGR.4, ou encore Lockheed-Martin F-35A Lightning II la majorité des chasseurs actuels est monoplace. Un pilote qui doit tout

Lire la suite...