L’incident s’est déroulé ce lundi 29 mars 2021 en matinée. Deux avions stratégiques de surveillance Tupolev Tu-142 Bear-F appartenant aux forces aériennes russes ont été suivi par les radars de défense aérienne de l’OTAN et intercepté alors qu’ils se rapprochaient de l’espace aérien souverain néerlandais. Pour cela deux chasseurs General Dynamics F-16MLU Fighting Falcon d’alerte ont pris les airs. Les deux avions-espions volaient, comme toujours, avec leur transpondeur éteint.

En fait les pistes radars des deux aéronefs étaient suivis depuis la Baltique par le système de détection radar des forces de l’OTAN. Deux échos évoluant à haute altitude et sans plan de vol avec transpondeurs éteints il ne pouvaient s’agir que d’avions-espions appartenant à la fédération de Russie. Sauf que là ils sortaient de leur zone de patrouille habituelle, pénétrant la Mer du Nord. Quand les appareils en question ont commencé à trop s’approcher des côtes néerlandaises il a été décidé de faire décoller la chasse.

Le système de défense aérienne du Benelux fonctionne par rotation. Actuellement c’est la Belgique qui opère en ce sens avec ses General Dynamics F-16MLU Fighting Falcon. Deux de ces avions ont alors décollé de la base aérienne de Florennes et pris la direction de la Frise néerlandaise. Les deux pistes radars s’approchaient d’Ameland, une des îles les plus septentrionales du littoral néerlandais. Là les pilotes se sont retrouvés nez à nez avec deux Tupolev Tu-142 Bear-F, la fameuse version de reconnaissance maritime et d’espionnage aéroportée du bombardier Tu-95 Bear. Et forcément comme de bien entendu ils portaient bien les marquages de Moscou.
Les pilotes belges, avec professionnalisme et sang froid, se sont assurés que les équipages russes demeurent à bonne distance du territoire souverain des Pays-Bas.

Au bout de quelques minutes les deux intrus ont changé de cap. Leurs accompagnateurs belges les ont donc laissé tranquilles, ils ne représentaient plus de menace immédiate pour l’intégrité néerlandaise. Aux alentours de midi les deux F-16MLU Fighting Falcon revenaient se poser sur le base aérienne sans avoir eu à montrer les crocs.
On remarquera que la Russie n’a jamais cessé de jouer à ce petit jeu dangereux vis à vis de l’OTAN et de l’Union Européenne. Heureusement la chasse veille.

Photo © Keypublishing.

Publicité

20 COMMENTAIRES

  1. On remarquera que l’Otan n’a jamais non plus cessé de jouer à ce petit jeu dangereux vis à vis de la Russie, (et en son temps de l’URSS) qui plus est en l’encerclant  »agressivement » de bases.
    C’est sûr, on a , hier, évité de justesse une invasion éclair des méchants russes dans le Benelux… Ouf…

    • Hormis vous personne ne parle d’invasion, juste d’espionnage aéroporté. Et non l’OTAN n’encercle pas de manière agressive la Russie, simplement les pays qui sont aujourd’hui clairement menacés par Moscou et son autocrate se placent sous la protection de l’alliance Atlantique. Allez donc demandez aux Ukrainiens de Crimée ce qu’ils pensent d’avoir été dépossédés de leurs terres par les forces russes et chassées par les milices et les mercenaires envoyés par Moscou. Forcément les peuples des trois états baltes ne veulent pas vivre la même chose, pas plus que ceux des pays jadis occupés par les forces soviétiques. Donc un conseil Secret Jean, la prochaine fois : aiguisez un peu plus vos arguments car là vous n’avez rien de convaincant. 🙂

      • C’était de l’ironie… Désolé que cela vous ait échappé…
        La Crimée n’est pas une terre ukrainienne, réveillez-vous.
         »les pays qui sont aujourd’hui clairement menacés par Moscou et son autocrate »… vous délirez ?
        Quanr à l’encerclement, regardez simplement une carte des bases OTAN au sud de la Russie recherche Google  »Bases OTAN sud russie »..

        • Ah je vois que nous avons un nouveau troll pro-russe. Je sens qu’on va bien rire. Au passage Secret Jean ça ne sert à rien de remettre deux fois de suite le même commentaire, il ne sera pas validée une seconde fois. Et désolé pour vous mais l’Organisation des Nations Unies et l’Union Européenne considèrent toujours au titre du droit international la Crimée comme une terre ukrainienne annexée par la force par une puissance hostile.

  2. Arnaud, je suis très loin d’être un  »troll pro-russe », C’est donc une vaine petite injure que vous auriez pu aisément vous éviter.
    Croyez-moi vous ignorez à qui vous parlez et vous êtes très loin du compte..
    Ancien pilote militaire, ancien patron des opérations dans un wing de transport et ancien officier int, j’ai participé à plusieurs missions humanitaires et autres opérations dont vous n’avez pas la moindre idée..
    Ce que je constate de manière réaliste et concrète, c’est que l’on  »pardonne » aux USA et à l’OTAN toutes leurs opérations guerrières injustifiées et destructrices, leurs innombrables victimes directes et collatérales, véritables crimes de guerre impunis dans un silence forcément complice. Parlant de forces hostiles, demandez aux irakiens, aux lybiens, aux Syriens, aux vietnamiens, laotiens, cambodgiens, yéménites, iraniens et j’en passe ce qu’ils en pensent.
    Mais que, dès qu’il s’agit de la Russie, dont les  »méfaits » sont nettement moins importants, on agite tous les épouvantails possibles en l’accusant de tous les maux, dont la-plupart sont inexistants.
    N’a-t-on pas applaudi et soutenu au Kosovo l’autodétermination que l’on refuse à la Crimée.
    Je ne suis ni  »pro-russe » ni  »anti-russe »;
    Je regarde les faits dans leur réalité en essayant de comprendre le pourquoi de cet éternel deux poids, deux mesures.

    • Tiens la défense classique du troll pro-russe de base : en premier se défendre d’en être, ensuite balancer à ses détracteurs un CV époustouflant sans pour autant apporter la moindre preuve, et enfin exposer un anti-américanisme ultra primaire. Il ne vous manque finalement plus que le refus de l’Union Européenne et vous aurez coché toutes les cases Jean Secret ou Secret Jean. Quand j’écrivais qu’on allait se marrer, je n’étais pas loin du tout de la vérité.
      Par contre dans votre prochain commentaire merci de rester dans le domaine aéronautique, sinon ce sera directement la case modération que vous cocherez. 🙂

    • Tiens L’huillier, aux dernières nouvelles vous deviez ne plus venir sur notre site que vous trouvez (je vous cite) « assez mal écrit et aux sujets trop orientés ». On vous manquait déjà, vous aviez tant besoin que ça d’exister ?

    • Puisque nous sommes incompétent sur ce site vous comprendrez aisément L’huillier que désormais vous serez strictement modéré, comme le vulgaire petit troll que vous êtes.
      Bien à vous. 🙂

  3. Je ne suis ni un troll ni un pro. J y connais pas grand chose. Mais l aviation me fait rêver. Et pour la défense de ces braves gens, j ai envie de dire qu on cherche encore les armes de destruction massive en Irak! C est ni tout blanc, ni tout noir! Je hais le communisme et tout ce dont le sovietisme a accouché. Meme si j ai beaucoup de respect pour leur prouesse en matière d aérospatiale. Mais merde on peut me dire pourquoi autant de pays européens ont du matos made in us? Il serait temps de se montrer un peu plus souverain. C est quoi cette Europe de m…. ?

    • Par contre vous pourriez faire un poil plus attention à votre vocabulaire, en évitant les expressions comme « merde » ou « Europe de m… ». Nous avons un lectorat qui n’a pas forcément à subir ce genre de termes quand il lit les commentaires. D’avance merci.

  4. Et puis arrêtons les conneries, ca n est certainement pas de l espionnage! C est juste une une provocation a deux balles encore une fois. Ca n est pas parce qu on doit se méfier, se défendre de son ennemi qu on doit le mépriser ou le sous estimer. Vous commettez la une grande erreur si je peux me permettre. Restons des passionnés et laissons la stratégie aux stratèges, la politique aux politiciens. Meme si encore une fois je doute réellement qu il soit question d espionnage. Il n est question que d arrogance et de provocation dans des moment opportuns.

  5. Et franchement si vous me prenez pour un troll moi aussi, c est que vous n avez rien compris aux russes, ni aux americains d ailleurs. Nous ne sommes ni l un ni l’autre. Et la seule question a se poser est la suivante: pourquoi les belges interceptent des avions russes avec des avions américains, pour les roumains ont des f16 et que nos compatriotes roulent en Dacia?

    • Les Belges interceptent des avions russes avec des F-16 car ils ont choisi cet avion pour remplacer leurs F-104 de l’époque. Quand on a pas d’industrie aéronautique qui permet de construire des chasseurs, on achète aux alliés. C’est logique non ?
      Quand aux roumains, c’est quoi le rapport entre leurs F-16 et les Dacia (qui appartient soit-dit en passant à Renault) ? C’est un pays souverain, s’ils veulent acheter du F-16, ils ont le droit. Et ça leur permet de nouer des accords avec la plus grande puissance militaire du monde (actuellement) ainsi que d’évoluer sur du matériel éprouvé et partagé par un grand nombre de pilotes à travers le monde, le F-16 étant à l’heure actuelle le chasseur moderne le plus vendu.

      • Reponse initiale non publiée. Bien la peine de critiquer les pro russes… mais je réitère et je condense: l Europe soit on la construit, soit on laisse tomber l affaire. Ça plait ou pas. Peu importe mais ça peut se discuter. J ai l impression qu ici il faut être du même avis que le censeur. Euh pardon modérateur. Et comme on dit pas de bras, pas de chocolat. La Roumanie n a pas d industrie, n a pas d argent sauf celui que Bruxelles lui file ben tant pis. Encore un pays ou il ya plus de corruption que de souveraineté. Et puis un mot qui commence par la lettre m, certes c a n est pas toujours élégant mais si le lectorat a moins de 16 ans… que faire ici?

        • Merci de demeurer dans le strict cadre aéronautique dans vos commentaires Gaet. C’est pour cela que vous avez été modéré.
          D’avance merci.

  6. bon jour tout le monde, un autre fan du cite qui parle, et , qu’on m’en excuse pas sur les avions à proprement parler, il me semble avoir entendus , je crois que c’etait dans cdans l’air, un de leur consultan je ne sais plus lequel, expliquer que ces survole de ces apareil à quatre double elices ce faisait en vertue d’ accords sur le desarmement, start si je ne dis pas de betises? si quelqu’un pouvait eclairé ma lanterne ou m’expliquer si toute foie j’avais mal compris. merci d’avance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom