Collision mortelle entre un AS.555 Fennec et un AW.139 en Malaisie.

À peine trois jours après un accident similaire entre deux Mitsubishi SH-60K Seahawk au Japon, et alors que les recherches se poursuivent, c’est une triste loi des séries qui touche l’Asie. Ce mardi 23 avril 2024 au matin deux hélicoptères de la Tentera Laut Diraja Malaysia, la marine malaisienne, se sont percutés alors qu’ils participaient aux répétitions d’une parade aérienne. Tentant de reprendre le contrôle de leurs appareils respectifs, un AgustaWestland AW.139 et un Eurocopter AS.555 Fennec, les pilotes ont crashé leurs machines hors de zones habitées. Il n’y a malheureusement aucun survivant.

On ignore encore actuellement les raisons de cette collision en plein vol, à basse altitude, entre les deux hélicoptères. Des vidéos amateurs existent, elles sont entre les mains des enquêteurs de la TLDM. La marine malaisienne a en effet pris la situation très au sérieux, ayant perdu dix de ses membres dans l’accident, sept à bord de l’AW.139 du 503 Skuadron et trois à bord de l’AS.555SN Fennec du 502 Skuadron.

Il était donc 9 heures 32 du matin quand la collision a été signalée, 3 heures 32 en heure de Paris. Les deux hélicoptères militaires répétaient une parade aérienne prévue dans le cadre des commémoration du Navy Day planifiée pour samedi prochain. Celui-ci devaient marquer le 90e anniversaire de la création de la marine malaisienne. C’est à ce titre qu’un survol de Kuala Lumpur, la capitale du pays, était prévu.

C’est depuis leur base de Lumut, dans la partie continentale du pays, que les équipages d’hélicoptères s’entraînaient. Juste après leur collision les pilotes des deux machines ont essayé d’en reprendre le contrôle avant de finalement se crasher. Celui de l’AS.555SN Fennec projeté son hélicoptère sur une petite route tandis que le pilote de l’AW.139 n’a pu éviter un stade de la ville, fort heureusement désert à ce moment là. Sous l’impact de l’écrasement et malgré la rapidité d’intervention des services de secours aucun survivant n’a été retrouvé. Des mesures de désincarcération, comme lors d’un accident de la route, ont été pratiquées sur l’AW.139.

Le drame de ce matin en Malaisie est le plus grave accident d’AW.139 depuis juillet 2019 et d’AS.555 Fennec depuis juillet 2018. La parade aérienne de samedi prochain a été annulée.

Photos © Agence France Presse

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

Une réponse

  1. La région n’a pas de chance après le crash nocturne de 2 Mitsubishi SH-60K Seahawk japonais un mort et sept disparus lors d’un exercice anti-sous-marin avec 7 disparus et un mort récupérer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

Blériot XI

Tout comme le chemin de fer avant elle ou l’automobile à la même époque l’aviation a su marquer son temps, d’abord au siècle dernier puis

Lire la suite...