Malgré la morosité ambiante du transport aérien international c’est un anniversaire qui ne passe pas inaperçu. Ce lundi 16 novembre 2020 la célèbre compagnie Qantas souffle ses cents bougies. C’est en effet le 16 novembre 1920 que le transporteur au kangourou est né, même si ses premiers vols commerciaux réguliers ne remontent qu’au 2 novembre 1922. L’avion de ligne était alors un biplan biplace Avro 504K démilitarisé.

En fait durant les deux années entre la fondation et le premier vol régulier, qui reliait deux villes du Queensland distantes de quelques dizaines de kilomètres, la compagnie se fit la main en jouant les taxis du ciel sur un Royal Aircraft Factory BE.2 lui aussi déjà démilitarisé. Des vols non réguliers qui permettaient aux pilotes de se faire la main sur les conditions australiennes. Tous avaient appris à voler en Angleterre et en France durant la Grande Guerre.

L’expansion de Qantas fut rapide et dès la Seconde Guerre mondiale la compagnie aérienne disposait d’un des plus vastes réseaux intérieurs au monde, à la démesure de la géographie australienne. À l’international ses hydravions à coque Short Empire et Consolidated PBY Catalina sillonnaient les routes encore sécurisées afin de transporter personnels et autorités.
À l’instar de la BOAC ou d’Air France la paix revenue en 1945 fut synonyme de prospérité pour Qantas. Désormais le kangourou volant allait se déployer partout sur la planète. C’était aussi l’ère des grands quadrimoteurs transocéaniques Douglas et Lockheed.

Et tout s’accéléra avec l’apparition des grands jets commerciaux comme le Boeing 707 puis surtout le Boeing 747 Jumbo Jet. Désormais le kangourou australien était présent aux quatre coins du globe. Qu’il semblait loin le frêle biplan BE.2 désarmé.
Aujourd’hui l’actualité de Qantas ce sont les Airbus A330 et A380, les Boeing 737 et 787. Et beaucoup d’inquiétudes pour l’avenir.

Il y a quelques jours Qantas devenait la compagnie de lancement de l’avion-cargo biréacteur Airbus A320P2F transformés au Luxembourg, acheté pour le compte de la poste australienne. Mais aujourd’hui son ciel s’obscurcit. Sa direction a annoncé l’annulation de tous les vols intercontinentaux vers l’Amérique du nord (archipel d’Hawaï compris) et l’Europe occidentale jusqu’en octobre 2021. C’est un drame pour nombre d’Australiens et d’expatriés pour qui Qantas était la compagnie de référence sur le long et très-long courrier. Mais le Covid19 en a décidé autrement.

Ce Boeing 787-9 a été spécialement peint aux couleurs du centenaire de la compagnie.

En Australie beaucoup estiment que l’année 2021 pourrait même voir Qantas se fragiliser un peu plus. La disparition de cette centenaire n’est pas encore annoncée mais cette idée est dans la tête de beaucoup. En attendant donc ses employés font le dos rond et se recentrent sur les vols intérieurs et les vols en zone Asie-Océanie. En attendant que la tempête (épidémiologique) ne passe.

Photos © Keypublishing.

 

Publicité

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,
    Merci pour ces petits articles historiques très agréables à lire.

    Je souhaitais ajouter une anecdote qui ancre (un peu plus) Qantas dans le patrimoine collectif mondial : un Boeing 707 Qantas apparaît dans l’album de Tintin « vol 714 pour Sydney », immortalisé, et ça, ce n’est pas rien 😉

    Bonne journée à toutes et à tous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom