FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : Cessna H-41 Seneca
Constructeur : Cessna Aircraft Company
Désignation : H-41
Nom / Surnom : Seneca
Code allié / OTAN :
Variante : CH-1 Skyhook
Mise en service : 1956
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Hélicoptères
Rôle et missions : Hélicoptère léger polyvalent

HISTOIRE

Cessna H-41 Seneca :
L'unique hélicoptère Cessna produit en série”

Au cours des dix années qui suivirent la fin de la Seconde Guerre mondiale l’industrie aéronautique américaine s’engouffra dans le développement et la production d’hélicoptères. Il s’agissait autant de pourvoir les marchés civils que militaires. Et comme souvent dans la frénésie industrielle du très bon en ressorti mais également du très mauvais. L’une des voilures tournantes les moins réussies aux États-Unis à cette époque fut un petit modèle léger conçu par un avionneur de renom : le Cessna H-41 Seneca.

C’est au tout début de l’année 1952 que la société aéronautique Cessna, spécialiste de l’aviation générale, fit l’acquisition de l’hélicoptériste Seibel. Les dirigeants de Cessna demandèrent alors à son fondateur Charles Seibel devenu entre temps responsable d’un bureau d’étude dont la seule vocation était de développer des voilures tournantes, de concevoir une version commercialisable de son biplace léger S.4 rejeté quelques mois plus tôt par l’US Army sous la forme du YH-24.
L’ingénieur accepta immédiatement et on lança le développement de celui qui était alors connu comme Cessna CH-1 Skyhook.

Afin de faciliter son étude il fut décidé d’utiliser le Seibel YH-24 comme plastron statique sous la désignation CH-1-1. Il s’agissait de valider au sol les différentes procédures d’assemblage d’un hélicoptère, une véritable innovation pour les équipes de Cessna. Finalement fin 1952 les équipes de Charles Seibel commencèrent à assembler le premier prototype de son nouvel appareil.
Extérieurement le Cessna CH-1 Skyhook se présentait alors sous la forme d’un biplace côte à côte de construction métallique. Sa propulsion était assurée par un moteur à six cylindres à plat Continental FSO-470 de 265 chevaux qui entraînait un rotor principal bipale. Son architecture très particulière avec son nez proéminent et ses cockpit circulaire en faisait un hélicoptère reconnaissable au premier coup d’œil.
Le prototype réalisa son premier vol le 11 juillet 1953.

Malgré une commercialisation agressive de la part de Cessna les ventes ne décollèrent jamais pour cet hélicoptère biplace jugé bien souvent trop cher par les clients nord-américains et européens.
C’est alors que l’avionneur eut l’idée de développer deux sous-versions quadriplaces de son hélicoptère sous les désignations de CH-1A et CH-1B. Le premier conservait la motorisation d’origine tandis que le second était plus légèrement musclé avec son Continental FSO-526 de 278 chevaux. Une version CH-1C dotée de doubles commandes permettant les vols d’entraînement et de formation fut également développée à partir du CH-1B.

Très rapidement l’US Army s’intéressa à cette version quadriplace et en acheta dix exemplaires à qui elle donna la désignation de YH-41 Seneca. Il s’agissait alors de développer un hélicoptère de liaisons et de communication aptes aux missions à haute altitude. En effet depuis fin décembre 1957 ce modèle américain avait réussi à damer le pion à l’Alouette II française pourtant dotée d’une turbine et non d’un simple moteur à piston comme le Cessna CH-1 Skyhook. Un record qui ne tint malheureusement pour les Américains que quelques semaines avant l’hélicoptère français ne reprenne le dessus, définitivement cette fois-ci.
Mais Cessna avait trouvé un de ses angles d’attaque commerciale : le vol en haute altitude et le secours en montagne. Or à cette époque les rares machines réalisant ce type de vols très particuliers étaient des Bell 47 et des Hiller UH-12 totalement inadaptés.

Mais là encore ce fut un échec cuisant pour le constructeur, les clients potentiels ne suivant pas. Dans le même temps les études et tests autours des YH-41 Seneca en étaient au point mort. Les responsables de l’US Army reconnaissaient volontiers que l’hélicoptère fut agréable à pilote mais sans vouloir s’engager à le commander en série.
Pour autant le Pentagone passa commande pour quinze exemplaires supplémentaires.

Seulement voilà ces machines, désignées Cessna UH-41A Seneca, n’étaient pas destinées aux forces américaines. Le Pentagone les avait achetées pour le compte du MAP, le Military Assistance Program qui permettait aux forces américaines d’équiper notamment les plus pauvres de leurs alliés. Les quinze hélicoptères furent répartis entre l’Équateur, le Guatemala, et l’Iran pour respectivement quatre, six, et cinq exemplaires.
Dans les deux premiers pays ils furent utilisés pour les liaisons et la surveillance tandis que l’Iran les utilisa quelques temps pour des missions en haute montagne avant de les rétrocéder à sa police. À ce moment là ils remplirent des missions là aussi plus classiques de surveillances et de liaisons.

L’US Army de son côté conserva ses machines jusqu’en octobre 1968. En septembre 1962 lors du réalignement des désignations elles prirent celle de NH-41 Seneca et continuèrent leur fonction d’étude et de développement du vol en montagne. Les hélicoptères fournis par le MAP restèrent en service globalement jusqu’à la fin des années 1970, le Guatemala réussissant à conserver un de ses UH-41A opérationnel jusqu’en 1986.

Finalement la production du Cessna CH-1 Skyhook et de sa version militaire H-41 Seneca n’excéda pas cinquante-quatre exemplaires. Il s’agit là des versions de présérie et de série.
Son record d’altitude du 28 décembre 1957 à 9076 mètres entre les mains du pilote James E. Bowman tient toujours début 2019. En tous cas dans la catégorie hélicoptère léger propulsé par un moteur à pistons.
Aujourd’hui au moins un exemplaire est préservé dans un musée aéronautique aux États-Unis.

Publicité

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : Cessna UH-41A Seneca
Envergure : 10.67 m diamètre du rotor principal.
Longueur : 8.97 m
Hauteur : 2.50 m
Motorisation : 1 moteur à plat Continental FSO-526A
Puissance totale : 1 x 278 ch.
Armement : aucun
Charge utile : Possibilité d'accueillir jusqu'à trois passagers.
Poids en charge : 1405 kg
Vitesse max. : 170 km/h au niveau de la mer
Plafond pratique : 4300 m
Distance max. : 415 Km à masse maximale.
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du Cessna H-41 Seneca

PROFIL COULEUR

Profil couleur du Cessna H-41 Seneca

VIDÉO

Vidéo d'époque d'un CH-1 Skyhook civil.