Grumman RF-9 Cougar

Fiche d'identité

Appareil : Grumman RF-9 Cougar
Constructeur : Grumman Aircraft Engineering Corporation
Désignation : RF-9
Nom / Surnom : Cougar
Code allié / OTAN :
Variante : F9F-2P, F9F-5P, F9F-6P, F9F-8P
Mise en service : 1949
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Avions de reconnaissance
Rôle et missions : Avion de reconnaissance tactique embarquée

Sommaire

“ Le chasseur d'images de l'US Navy ”

Histoire de l'appareil

La guerre froide entre les États-Unis et leurs alliés d’un côté et l’Union Soviétique et ses satellites de l’autre fut une période riche en conception d’avions nouveaux. Il s’agissait alors aussi bien d’appareils totalement inédits autant que d’adaptations de machines existant déjà pour des rôles parfois très éloignés de celui d’origine. C’est ainsi qu’entre la seconde moitié des années 1940 et la toute fin des années 1980 plusieurs modèles de chasseurs furent développés afin de donner naissance à des plateformes de reconnaissance tactique. Outre-Atlantique un des aéronefs les plus réussis dans ce genre fut l’avion embarqué Grumman RF-9 Cougar.

À la fin des années 1940 la chasse embarquée américaine ne ressemblait pas du tout à celle que nous connaissons aujourd’hui. Elle se composait d’une multitude de chasseurs et d’avions d’attaque au sol, aussi bien à moteurs à pistons qu’à réaction. Et plusieurs d’entre eux avaient donné naissance à des sous-versions de reconnaissance tactique. Sur ces avions les canons et mitrailleuses laissaient la place à des caméras et appareils photos à l’image des Grumman F8F-2P Bearcat et Vought F4U-5P Corsair et F6U-1P Pirate. Pourtant ces avions commençaient à devenir obsolètes vis-à-vis des besoins réels de l’US Navy.

Afin de ne pas heurter ses fournisseurs celle-ci leur laissait une relative latitude dans le développement de sous-versions d’avions de reconnaissance à partir de ses chasseurs. Ainsi à cette époque on en retrouvait issus des chasseurs à réaction Grumman F9F Panther, McDonnell F2H Banshee, et Vought F7U Cutlass. Les versions de reconnaissance furent respectivement le F9F-2P, le F2H-2P, et le F7U-3P.
Extérieurement les trente-six Grumman F9F-2P Panther se présentaient sous la forme de chasseurs sur lesquels tout armement avait été déposé au profit de trois caméras obliques. Deux avaient une focale de 305 millimètres et la dernière de 152 millimètres permettait des prise d’images même par mauvais temps. Ils entrèrent en service en novembre 1949 et firent leur apparition au-dessus de la Corée dès le mois de juillet 1950.

À l’usage les Grumman F9F-2P Panther démontrèrent de bonnes qualités mais aussi un équipement de reconnaissance insuffisant. C’est pourquoi il fut décidé en mai 1951 de commander un nouvelle série, désignée cette fois F9F-5P. Là encore désarmée cet avion se distinguait aisément des aures Panther par son nez rallongé et légèrement plus pointu. Il permettait l’emport des trois caméras du F9F-2P mais également de deux appareils photos supplémentaires, de focale 152 millimètres à grande vitesse d’obturation. Ainsi équipée l’US Navy put réaliser à partir d’octobre de la même année des missions de reconnaissance tactique pré et post-attaque. Jusque là seule l’US Air Force avait cette capacité.
Quand en décembre 1951 le chasseur F9F-6 Cougar fit son apparition Grumman fut sollicité par l’US Department of Navy afin de concevoir soixante avions d’une nouvelle version de reconnaissance photo sous la désignation F9F-6P. L’avionneur envisagea un temps de leur conserver deux des quatre canons de 20 millimètres mais dut y renoncer : les vibrations consécutives aux tirs en rafales courtes faisaient osciller les caméras et les déréglaient. À l’instar de ses prédécesseurs le F9F-6P fut donc livré sans arme.

Au milieu de l’année 1952 les Grumman F9F-2P / F9F-5P Panther et F9F-6P Cougar représentaient les principaux avions de reconnaissance tactique embarquée au sein de l’US Navy. Ils avaient envoyé à la retraite les Vought F7U-3P Cutlass jugés inefficaces et commençaient peu à peu à dominer les McDonnell F2H-2P Banshee pourtant réputés comme très bons dans leur mission. Surtout à cause d’eux l’avionneur Douglas ne se vit pas gratifier d’une commande pour une version de reconnaissance de son intercepteur embarqué F4D Skyray pourtant dans les cartons. Quelques mois plus tard c’est McDonnell qui subit le même sort avec son F3H Demon. Plus le temps passait et plus les avions de Grumman s’imposaient comme la référence de la reconnaissance tactique à bord des porte-avions américains.

La version la plus importante numériquement parlant apparut début 1953 sous la forme des cent-dix Grumman F9F-8P Cougar. Ils permirent même de retirer de la premier ligne les F9F-2P Panther encore en état de vol et de les envoyer dans les écoles de perfectionnement de l’US Navy. Au-dessus de la Corée ces avions furent souvent les seuls à même de ramener des images même par mauvais temps. Désarmés ils devaient par contre agir sous la couverture de chasseurs embarqués.
À l’issu du conflit ils furent dispatchés entre les différents porte-avions aussi bien en Atlantique nord, que dans le Pacifique, ou encore en Méditerranée. À partir de fin 1954 ils furent les seuls avions de reconnaissance tactique embarquée à voler à bord des porte-avions américains.

L’année 1957 fut marqué par le versement aux unités de réserve de l’US Navy mais aussi à une escadrille de l’US Marines Corps des F9F-5P Panther. Seuls les F9F-6P et F9F-8P Cougar volaient alors en première ligne, notamment au plus près des flottes de guerre chinoises et soviétiques. La version la plus récente de ces avions était tellement réussie qu’elle empêcha même Grumman de proposer une version de reconnaissance tactique de son chasseur F11F-1 Tiger. L’US Navy n’en voulut pas.
En septembre 1962 quand celle-ci réaligna toutes ses désignations sur celles de l’US Air Force les F9F-5P, F9F-6P, et F9F-8P devinrent respectivement des RF-9D, RF-9F, et RF-9J. De manière assez surprenante ils prirent tous le patronyme de Cougar, y compris les Panther.

Pourtant le Grumman RF-9D Cougar ne fit pas de vieux os. Ils partit à la retraite en janvier 1963, étant relevé dans les unités de réserve par le RF-9F. Au sein de l’US Marines Corps les huit RF-9D furent également retirés du service et leur formation transformée sur Douglas EF-10B White Whale de guerre électronique passive. Seuls les RF-9J demeuraient donc en première ligne, alors même que leurs jours étaient déjà comptés. Les McDonnell RF-4B Phantom II et les Vought RF-8A Crusader attendaient patiemment leur tour pour leur voler la vedette. Ce qu’ils firent en mars 1965 quand les RF-9J Cougar furent relégués aux tâches secondaires.

Finalement ils volèrent encore au sein d’unités de réserves et d’entraînement avancé jusqu’en juillet 1968. Les Grumman RF-9J Cougar furent envoyés à Davis Monthan AFB, attendant leur envoi à la ferraille. Malgré un intéret temporaire de la part de l’Armada Argentina jamais cet avion de reconnaissance tactique embarquée ne fut exportée.

En 2013 les États-Unis révélèrent que l’ensemble des F9F-2P, F9F-5P, F9F-6P, et F9F-8P réalisèrent un total de cinq millions et cent cinquante mille images dont 40% durant la guerre de Corée. C’est ainsi que le RF-9 peut être considéré comme un des avions de reconnaissance les plus efficaces de la guerre froide.
Neuf de ces avions sont connus pour être préservés dans divers musées américains, dont six sont des RF-9J.

 

PARTAGER
Sondage

"Si la France devait mettre une des personnalités aéronautiques suivantes au Panthéon, laquelle vous semblerait la plus logique ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Photos du Grumman RF-9 Cougar

Caractéristiques techniques

Modèle : Grumman RF-9J Cougar
Envergure : 10.55 m 4.78m une fois la voilure repliée
Longueur : 12.94 m
Hauteur : 3.73 m
Surface alaire : 31.31 m2
Motorisation : 1 réacteur Pratt & Whitney J48-P-8A
Puissance totale : 1 x 3289 kgp.
Armement : aucun
Charge utile : -
Poids en charge : 11272 kg
Vitesse max. : 975 km/h à 1250 m
Plafond pratique : 12800 m
Distance max. : 2100 Km avec deux réservoirs externes
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Profil couleur

Profil couleur du Grumman RF-9 Cougar

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Grumman RF-9 Cougar
Fiche éditée par
Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
Facebook
Twitter
Pinterest
Email
Print

Vidéo du Grumman RF-9 Cougar

Désolé, actuellement aucune vidéo n'a été répéretoriée pour cet aéronef.