Vickers Valentia

Fiche d'identité

Appareil : Vickers Valentia
Constructeur : Vickers Aviation Ltd.
Désignation :
Nom / Surnom : Valentia
Code allié / OTAN :
Variante : Victoria Mk-VI
Mise en service : 1934
Pays d'origine : Royaume-Uni
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Avion de transport tactique, bombardier moyen diurne, évacuation sanitaire.

Sommaire

“ Les débuts d'un concept bancale ”

Histoire de l'appareil

Au cours des années 1930 la Royal Air Force lança un vaste plan de modernisation visant à en finir avec les aéronefs issus de la Première Guerre mondiale. Avions d’entraînement, bombardiers, chasseurs, hydravions de reconnaissance, tous les types de machines volantes étaient concernées. Cette période vit aussi apparaître de nouveaux types d’avions comme des autogires, des avions de transport, ou encore une catégorie assez surprenante : les bombardiers de transport de troupes. Et le premier avion de ce genre fut le Vickers Valentia.

Au début de l’année 1932 la Royal Air Force demanda à l’avionneur Vickers de développer une sous-version de l’avion de transport Victoria dédié au transport de troupes et… au bombardement de jour. Cela ne reposait sur aucune règle aéronautique de l’époque, il s’agissait d’une idée des aviateurs britanniques.
Le constructeur créa alors le Victoria Mk-VI sans vraiment savoir trop où il allait. Surtout la demande de la RAF ne reposait sur aucune Specification de l’Air Ministry.

Les débuts furent balbutiants. Au point même que l’Air Ministry se saisit du dossier en février 1934 en mettant en place la Specification 30/34 relative à un tel avion. Le cahier des charges prévoyait que le futur avion puisse emporter vingt-deux passagers en cabine ou 1000 kilogrammes de bombes sur points d’ancrages sous fuselage et voilures. La charge pouvait être ramenée à 500 kilos si l’avion accueillait entre huit et dix soldats équipés.
La Specification 30/34 précisait que l’avion devait être amené à ne mener que des missions en zone coloniale. Bien que théoriquement ouvert à tous les constructeurs britanniques elle avait été créée spécialement pour Vickers et son Victoria Mk-VI.
Afin d’éviter toute confusion avec les avions de transport alors en service dans la RAF le nouvel appareil fut désigné Vickers Valentia.

Deux mois après l’émission de la Specification 30/34, en avril 1934, la Royal Air Force passa commande pour vingt-huit avions.
Extérieurement le Vickers Valentia reprenait les grandes lignes du Victoria. Sa motorisation tournait autour de deux moteurs à neuf cylindres en étoile Bristol Pegasus Mk-IIM3 d’une puissance nominale de 635 chevaux entraînant chacun une hélice quadripale en bois. Le train d’atterrissage fut revu et simplifié vis à vis de celui du Victoria. Il fut aussi renforcé.
Son premier vol intervint en juin 1934 tandis que les premiers avions de série entraient en service trois mois plus tard, en septembre de la même année.

Les avions furent livrés entre 1934 et 1935 au sein du N°70 Squadron basé en Égypte puis du N°216 Squadron stationné en Palestine. Ces avions assuraient aussi bien des missions de transport de troupes, que d’évacuation sanitaire, ou encore de bombardement tactique de jour contre les forces anti-colonialistes.
Après la livraison du dernier avion de série Vickers reçut un contrat de la part de la Royal Air Force afin de modifier cinquante-quatre Victoria Mk-III et Mk-V au standard Valentia.

Les avions construits dès le début comme tels furent alors désignés Valentia Mk-I tandis que ceux acquis via la conversion d’anciens Victoria devinrent des Valentia Mk-II. Leur plus grosse différence résidait dans l’adoption de moteurs en étoile Bristol Pegasus Mk-IIL3 de 660 chevaux à hélice bipale en bois et métal. Les avions furent affectés au N°70 Squadron puis au N°31 Squadron basé en Inde. Au sein de cette unité ils furent engagés dans divers raids de bombardements contre des tribus afghanes à la frontière de indienne. Entre 1937 et 1939 les Valentia Mk-II furent engagés pour des largages de parachutistes et des bombardements diurnes contre les positions ennemies au Waziristan, une région de l’actuel Pakistan.

Les Vickers Valentia furent utilisés par les unités coloniales de la Royal Air Force jusqu’en 1944. À cette époque ces avions étaient totalement obsolètes. Ils furent remplacés par trois modèles d’avions différents : des Bristol Beaufort pour les avions engagés comme bombardiers et des Douglas Dakota pour ceux utilisés pour le transport aérien militaire. Enfin quelques-uns cédèrent la place à des bombardiers de transport Bristol Bombay plus modernes.
Il est à signaler qu’un avion fut un temps employé par la South African Air Force qui l’utilisa pour bombarder des troupes italiennes.

Aujourd’hui il ne reste plus rien du Vickers Valentia. Cet avion fut le premier bombardier de transport que la Royal Air Force employa, mais pas le dernier. Outre le Bristol Bombay déjà mentionné elle utilisa également l’Armstrong Whitworth Albemarle.
Le Valentia fut le dernier gros biplan terrestre de la RAF. Il est à signaler qu’en 1921 l’avionneur fit voler un homonyme, l’hydravion Vickers Valentia construit à seulement trois exemplaires.

 


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER

Photos du Vickers Valentia

Caractéristiques techniques

Modèle : Vickers Valentia Mk-I
Envergure : 26.62 m
Longueur : 18.14 m
Hauteur : 5.41 m
Surface alaire : 202.34 m2
Motorisation : 2 moteurs en étoile Bristol Pegasus Mk-IIM3
Puissance totale : 2 x 635 ch.
Armement : 1000 kg de bombes.
Charge utile : 22 soldats équipés ou 18 parachutistes.
Poids en charge : 8845 kg
Vitesse max. : 195 km/h à 1525 m
Plafond pratique : 4950 m
Distance max. : 1250 Km à masse maximale.
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

Profil couleur

Profil couleur du Vickers Valentia

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Vickers Valentia
Fiche éditée par
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
Facebook
Twitter
Pinterest
Email
Print

Vidéo du Vickers Valentia

Désolé, actuellement aucune vidéo n'a été répéretoriée pour cet aéronef.