Une Gazelle Viviane au tapis en Afghanistan

[Crash] Une Gazelle Viviane au tapis en Afghanistan

gazelle-viviane-afghanistan

Lu sur opex360.com

Un hélicoptère français de type Gazelle s’est écrasé, ce 3 novembre, sur la base avancée de Nijrab, juste après avoir décollé. Les deux militaires qui étaient à bord ont été légèrement blessé et l’accident n’a pas fait de victimes au sol.

L’appareil est en revanche inutilisable. Au moment de toucher le sol, il a heurté un camion grue. Une enquête a été ouverte pour déterminer la cause de cet accident. Mais étant donné que la zone de la base avancée où il a eu lieu est à l’abri des tirs, il est vraisemblable que la Gazelle ait connu un problème technique.

C’est la première fois que le contingent français perd un aéronef depuis qu’il est déployé en Afghanistan. Les Gazelle Viviane ont été envoyées sur ce théâtre d’opérations en octobre 2008, suite à l’embuscade d’Uzbeen. Leur rôle est d’assurer des missions de reconnaissances. Elles peuvent être amenés, le cas échéant, à tiurer des missiles Hot.

Après cet incident, les militaires français ne disposent plus que de 11 hélicoptères en Afghanistan. Ces appareils forment le Bathélico. Parmi eux, l’on compte 3 Tigre, 3 Caracal, 3 Cougar et, donc, 2 Gazelle.

5 COMMENTAIRES

  1. rien ne m’énerve plus qu’une conclusion comme celle du commentaire au dessus.comment pouvez vous juger de la masse de l’aeronef, de l’etat du moteur et surtout du niveau d’entrainement de l’equipage.Pour votre information, le chef de bord a plus de 4000H de vol !! reflechissez donc avant d’ecrire n’importe quoi!merci

  2. c’est bien, nimp est soit un enquêteur du BEAD soit encore une de ces personnes qui ont l’impression d’avoir toujours raison et qui tirent des conclusions hatives! bravo

  3. Trop fort le « Nimp », l’appareil n’est meme pas rapatrié, le BEAD pas encore arrivé, et lui il a déja tout résolu. STP « Nimp », fermes ta bouche !!!

  4. Objectivement la seule chose qu’on puisse dire c’est que l’ALAT a perdu deux Gazelles dans des circonstances particulières en très peu de temps. Souvenez vous de cette SA-341F (numéro de série 1643) qui s’est vautré le 22 septembre au matin à Plaisance (32) lors d’un vol d’entraînement à basse altitude, sans visiblement la moindre collision avec un oiseau, une ligne EDF, ou encore un quelconque objet.

    Rappelons que même si la Gazelle demeure un des meilleurs hélicoptères militaires léger au monde, il n’en demeure pas moins que cette machine commence à sérieusement accuser son âge.

    Maintenant attendons le rapport des experts pour avancer tels ou tels avis, mais gageons que le remplacement sous moins de dix ans des Gazelles françaises devient de plus en plus urgent. Mais à mon sens, il est loin d’être prioritaire pour les aviateurs du Boulevard Saint-Germain.

Laisser un commentaire