Un Etendard IV-M à la plage

[Insolite] Un Etendard IV-M à la plage

Pour celles et ceux qui passeront bientôt leurs vacances d’été sur la côte varoise je leur conseille fortement un petit détour par la base nature François Léotard de Fréjus. Baptisée du nom de l’ancien maire de la ville, et ministre de Culture puis de la Défense Nationale, cet espace vert d’un peu plus de 135 hectares est posée à l’extrémité ouest de la ville, au-delà de Port-Fréjus, au bord de la plage. Très bel endroit, mais quel intérêt pour des passionnés d’aviation me direz vous ? Justement j’y viens.

Tout d’abord, il faut savoir que cette base nature est installée en lieu et place d’une autre base, d’Aviation Navale celle ci, qui fut même jusqu’à la fin des années 50 une plate forme pour hydravions militaires de premier ordre. C’est ainsi qu’on pu y croiser pendant plus de trois décennies des machines comme le Martin P5M pour ne citer que lui.

Mais surtout cette base nature est devenue depuis une dizaine d’années maintenant la dernière demeure d’un avion de chasse mythique, le Dassault Etendard IV-M n°29. Cet ancien chasseur appartenait auparavant à l’Escadrille 59S, l’unité destinée à préparer les futurs pilotes de l’aéronavale française aux opérations sur porte-avions, et basée à quelques dizaines de kilomètres de là, à Hyères. Il faut dire qu’entre ces deux bases aéronavales et l’arsenal de Toulon le département du Var n’a rien à envier à la Bretagne en matière d’installations navales. Sans compter également Saint Mandrier et son centre de plongée pour les nageurs de combat ainsi que sa base d’hélicoptères.

Particulièrement bien entretenu, l’Etendard IV-M de Fréjus est aujourd’hui un des avions les mieux exposés en France, puisqu’il a la chance en plus de dominer littéralement la Méditerranée. Il est visible tant de la base nature, que de son parking, ou de la plage, en faisant un véritable monument local. Pour celles et ceux qui passeront dans le coin et qui auraient quelques heures devant eux, je conseillerais, également sur la commune, le Musée des Troupes de Marine, sorte de mini musée des Invalides aux collections riches, et foisonnantes. Parce qu’après tout y a pas que la plage et la mer à faire dans le sud l’été, on peut aussi s’y cultiver.

Insigine porté par l'Etendard IV-M n°29.

Photos (c) Arnaud Lambert.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

3 COMMENTAIRES

  1. Bonjour
    Je connais bien cet Etendard.IV.M car j’ai été affecté à cette base dans les années 60 !! Je suis assez étonné que, sur « Avions Légendaires » on ne parle pas (sauf erreur de ma part) de L’Etandard IV.P ( P pour photo ) qui a équipé la seule et unique flottille de reconnaissance de l’Aéronautique Navale, aujourd’hui disparue.

Laisser un commentaire