Retour en images sur le Bourget 2013

[Photo] Retour en images sur le Bourget 2013

L'A400M escorté par les Alphajets Patrouille de France

Le Salon de l’Aéronautique et de l’Espace accueille au Bourget plus de 2000 exposants du monde entier. Cette 50ème édition du Paris Air Show, tel qu’on le dénomme à l’étranger, a mis en vedette quelques appareils lors de leurs superbes démonstrations en vol. Malgré la météo difficile, le Salon 2013 aura été un très bon millésime.

Alors que les Américains ont annulé tous leurs engagements de démonstrations d’avions militaires, ce sont les Russes qui ont honoré le 50e Salon du Bourget de leur présence. Le Sukhoi Su-35 a démontré ces extraordinaires capacités de maniabilité grâce à ses réacteurs à poussée vectorielle. L‘Antonov An-70 a exhibé ses quatre « bouquets » d’hélices contrarotatives. Le Yak-130 a montré ses muscles avec ses capacités d’emport impressionnantes. Enfin le Kamov Ka-52 Alligator nous a rappeler la tradition russe des hélicoptères de combat sur-armés.

Mais nous en étions pas en reste puisque le Rafale, le Tigre et l’A400M ont pu donner la réplique à ces démonstrations russes. Le Rafale a encore montré avec apparente facilité toutes ses capacités du vol rapide à la maniabilité en vol lent, étant capable de rester contrôlable aux plus basses vitesses. Loin des premières démonstrations prudentes et raisonnables, l’A400M, soute vide et réservoirs au minimum, s’est pris carrément pour un avion de voltige. Deux hélicoptères Tigre, l’un  allemand et l’autre français, nous ont offert un superbe démonstration de combat.

Coté civil, le match des airs a bien eu lieu entre l’A380 et le B787. L’Airbus A380, habitué du Salon du Bourget, a encore impressionné par sa taille toujours autant que par son silence. Malgré le faits que le Dreamliner soit un vrai cauchemar pour Boeing, accumulant problèmes et retards, l’appareil à la ligne si esthétique a fait profité de la flexibilité des ailes, une caractéristique qui donn une très forte personnalité à cet avion. Les 2 firmes sont venues avec 2 appareils chacune, un avion de présentation et un appareil appartenant à un client, British Airways pour Airbus et Quatar Airways pour Boeing.

Parmi les démonstrations historiques et sportives, on aura apprécié le passage du Constellation de Breitling et les figures bruyantes du Fouga piloté par J. Kryne. Mais l’événement aura été la démonstration remarquée de la directrice du Musée de l’Air et de l’Espace, Catherine Maunoury, aux commandes de son superbe Extra 330 SC.  Avec 2 titres de championne du monde de voltige (1988 et 2000) et à la retraite pour ce sport, elle a démontré qu’elle restait l’une des meilleures voltigeuses du monde.

Place aux photos dans cette galerie… Et rendez-vous pour la 51e édition, en juin 2015.

(c) Photos : P. Le Fichant, E. Feferberg, V. Wartner, P. Rossignol, P. Guittet

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

2 COMMENTAIRES

  1. Merci pour ce formidable reportage ,car je n’ai pas pu cette année aller au salon du Bourget ,magnifiques photographies et avec le retour des Russes cela devait être très intéressant j’aime beaucoup leurs avions .

  2. Un grand merci, c’est la première fois que je vois les avions du Bourget et en plus en très bonnes qualités
    cela fait rêver. Heureusement que des gens comme vous, permettent à un retraité Belge de pouvoir, imaginer
    que l’homme a quand même réalisé des belles choses, encore merci

Laisser un commentaire